Aller au contenu principal
Vendredi 19 août
Saint Jean Eudes
fondateur des Eudistes et de l'Institut Notre-Dame de Charité (✝ 1680)

Bienheureux Jean-Baptiste Menestrel

18 août

Bienheureux Jean-Baptiste Ménestrel prêtre et ses compagnons martyrs

Logo
A la suite des mesures anti-religieuses décidées par la Convention nationale, 829 prêtres et religieux originaires de 36 diocèses de France, sont conduits au printemps 1794 vers le port de Rochefort afin d'être déportés en Guyane.

Enfermés sur deux navires négriers qui resteront finalement ancrés à l'embouchure de la Charente, 547 mourront victimes d'épidémies et des brimades de leurs gardiens.

A partir du 18 août, les prêtres les plus malades furent débarqués sur l'île Madame. 254 y sont inhumés.

Parmi eux, l'Église de Saint-Dié vénère Jean-Baptiste MENESTREL, né le 5 décembre 1748 à Serécourt (Vosges), chanoine du Chapitre de Remiremont, (déporté sur le "Washington", mort le 16 août 1794) et Claude RICHARD, né le 19 mai 1741 à Lérouville (Meuse) religieux bénédictin à Moyenmoutier (Vosges), (déporté sur le "Deux-Associés", mort le 9 août 1794).

Le 1er octobre 1995, Jean-Paul II proclame bienheureux 64 d'entre eux, morts Martyrs. Ils ont laissé un témoignage émouvant de fidélité au Christ et au Siège apostolique et de pardon à leurs gardiens pour la paix de l'Église et de la société.

Cette phrase, prononcée par l'un des prêtres va devenir leur commune devise :

"Si nous sommes les plus malheureux des hommes, nous sommes aussi les plus heureux des chrétiens ! "

Logo
Seigneur Dieu,
tu as donné au bienheureux Jean-Baptiste MENESTREL
et à ses compagnons
dans l'extrême détresse de la déportation,
la grâce de la fidélité et du pardon ;
A leur exemple,
accorde-nous de demeurer toujours attaché à ton Église
et ardents à nous réconcilier avec nos frères.