Aller au contenu principal
Mercredi 12 décembre
Saint Corentin
Evêque de Quimper (5ème s.)

Chemins d'avenir

logo

Logo

Qu'est-ce que ça va changer ?

Logo
Le 31 mai, jour de Pentecôte, le projet diocésain a été présenté, promulgué et célébré lors de la grande fête diocésaine « Chemins d'avenir » de Saint-Dié.

Qu'est-ce que ça va changer ? Je crois bien que ça a déjà changé quelque chose. Tous ceux qui y ont contribué savent que ça a changé en eux, lors des rencontres autour de l'enquête préalable, avec « Regards » et « A l'écoute des premiers chrétiens ». Partages, réflexions, prises de conscience, par centaines, par milliers, les catholiques des Vosges ont beaucoup donné et sans doute aussi beaucoup reçu. L'Évangile est devenu plus que jamais leur affaire. A travers cette préparation, nous avons ensemble renouvelé notre expérience de l'Église, Corps du Christ, au service de l'annonce de la Bonne Nouvelle aux hommes de ce temps. Ça ne change pas l'Évangile, mais ça change notre façon de l'accueillir et de le servir.

Ça ne change rien si le Projet reste l'affaire des autres. Ça ne changera rien si nous nous contentons de regarder depuis le bord du chemin ou depuis notre observatoire ! Ça changera quelque chose si on prend le temps de la regarder, de le lire ensemble, en conseil pastoral, en équipe, pour repérer ce que l'on pourrait adopter parmi les quelques 50 propositions de notre Chemins d'avenir. Ça changera si nos communautés chrétiennes s'en emparent pour se renouveler au contact du Christ et de son Esprit. Personnellement et tous ensemble. Nous sommes invités à un acte de foi !

+ Jean-Paul Mathieu, évêque de Saint-Dié
 

27/03/12 Chemin d'avenir au Ban de Vagney
20/12/11 Une boussole pour Vatican II
Le concile Vatican II a 50 ans !!

Qu'en avons-nous retenu? Comment, dans notre société, peut-il être encore une boussole pour notre vie de chrétien?

C'est avec ces questions que les pilotes du projet diocésain se sont retrouvés le 4 décembre à la maison diocésaine.
Logo


Ils avaient pour objectif de découvrir et d'expérimenter le livret , Vatican II, proposé par le diocèse. Celui-ci qui met en lumière les différents textes du Concile. Il permet également une entrée par thème.

Vous aussi, découvrez (ou redécouvrez) Vatican II. N'hésitez pas à vous procurer le livret, à constituer des équipes. Ne restez pas seul avec vos questions !! Et n'oubliez pas toutes les propositions du diocèse tout au long de l'année 2012.

Retrouvez ci-dessous les pistes d'entrée par thème. logo Une liste de personnes référentes dans votre doyenné, ayant déjà travaillé sur les textes de Vatican II, est à votre disposition auprès de Claudine Mathieu à la Maison diocésaine.

01/06/11 Chemins d’avenir, ça bouge !

Cet article a été publié dans le magazine « Eglise dans les Vosges ». En vous abonnant , vous soutenez l’information et le dialogue dans le diocèse.

Logo
Voilà 2 ans, le projet diocésain était promulgué à Saint-Dié, le 31 mai 2009 devant presque 2000 chrétiens Vosgiens. Dans cette continuité, les acteurs du diocèse, prêtres, diacres et personnes engagées dans les paroisses, les services et les mouvements étaient conviés à une journée d’échange le 7 mai 2011 à la maison diocésaine. Compte-rendu.

Le but de cette journée est la rencontre et l’échange : “Partageons nos initiatives, mutualisons nos expériences”, voilà les maîtres-mots qui guident les participants au cours des différents temps programmés.

Des thèmes judicieux

Le comité de suivi du projet diocésain a choisi quatre thèmes autour desquels articuler cette journée de rencontre, fruit d’un sondage lancé à l’automne 2010 auprès des paroisses, mouvements et services. Après dépouillement des réponses, les membres du comité de suivi ont pu dresser un tableau des initiatives, des projets en cours et à venir des différentes communautés et services.
Ce travail a également permis de constater et d’analyser les problèmes et de soulever les questionnements, les freins qui pouvaient bloquer les équipes dans leurs initiatives. C’est ainsi que quatre grands thèmes de réflexion ont émergé :

  • Proposer des lieux, des temps d’échange et de réflexion.
  • Favoriser le partage de la Parole de Dieu
  • Rendre visible et faire rayonner la communauté
  • Préparer et vivre un évènement

Logo

Chaque thème se veut passeur d’initiatives, sans avoir la volonté d’imposer des modèles car chaque lieu de l’Église des Vpsges a ses spécificités. Le rôle du thème est simplement de montrer les réalités des projets qui se sont réalisés, avec leurs avantages, leurs inconvénients et leurs spécificités.

Une journée pour s’enrichir

Un tel rassemblement, organisé sur une journée, permet à tous les participants de profiter de deux ateliers, un le matin et l’autre l’après-midi. Pour chaque thème, deux à trois initiatives sont présentées.
Les initiatives sont riches et variées :

  • Organisation d’une fête paroissiale
  • Création d’un nouveau bulletin paroissial visant un public plus large que la communauté chrétienne
  • Commémoration autour d’une église
  • Fête des baptisés
  • Circuit touristique pour la découverte des chapelles d’un secteur
  • Rencontre-parole pour les 7-14 ans
  • Partages d’évangile pendant une célébration

Toutes ces initiatives ne sont qu’une petite partie de l’ensemble proposé durant la journée. Preuve de la richesse de la foi et de l’imagination des Vosgiens.

Des témoins “pratiques”

Les témoignages proposés sont ceux des “initiateurs” ou des “usagers” de ces initiatives. Les initiateurs sont les chevilles ouvrières, celles qui font germer l’idée, la rendent possible et la mettent en pratique. Les usagers quant à eux sont ceux qui bénéficient des idées, qui les vivent au quotidien, qui participent aux projets. Le grand intérêt de présenter les témoignages des organisateurs d’une part et des utilisateurs d’autre part, est de confronter leur réalité et leur ressenti. Ce qui fait la force de ces témoignages, c’est également la place laissée aux temps d’échange. Les invités à cette journée découverte peuvent poser des questions, essayer de comprendre plus en détail comment et pourquoi ces temps ont été instaurés.

Timidité au début, puis les langues se sont déliées. Ceux venus initialement comme simples auditeurs partagent leurs projets en cours ou à venir, leurs réalisations qui émergent, les choix de terrains qui sont effectués et leur pourquoi. Chacun est devenu acteur de la rencontre à travers son témoignage.
Certaines personnes aux idées et projets similaires se rencontrent, des adresses sont échangées… Histoire de voir comment on peut s’aider…

Plus qu’une formation, plus qu’une occasion de garnir sa caisse à outils, il s’agit de vraies rencontres, agrémentées d’un réel partage. Voilà ce qu’était cette journée, dans la lignée du projet “Chemin d’avenir” est un projet mais aussi un tremplin à l’ouverture diocésaine et un coup de projecteur sur les acteurs qui font vivre l’Église Vosgienne.

_

Logo

13/05/11 Être accompagné(e) pour recommencer sur les chemins de la foi
Cet article a été publié dans le magazine « Eglise dans les Vosges ». En vous abonnant , vous soutenez l’information et le dialogue. dans le diocèse.

Logo
De plus en plus d’adultes se questionnent sur le sens de la vie. Ils témoignent d’un monde marqué par la difficulté de faire confiance, d’être en lien authentique. Ils veulent interroger les religions, revisiter la foi chrétienne. En mettant en œuvre une pastorale des recommençants, le diocèse souhaite être au rendez-vous avec le service du catéchuménat.

Les recommençants sont ceux qui ont été baptisés, ont peut-être suivi le catéchisme, puis se sont éloignés de la foi, ont rompu avec l’Église. Et suite à un événement, une rencontre, un passage par une quête spirituelle en dehors du christianisme, l’envie se fait jour, non pas forcément de renouer avec l’Église, mais de redécouvrir le message chrétien et surtout de le reprendre à son compte. On revient alors sur la pointe des pieds, souvent avec appréhension.
La délicatesse et l’écoute sont essentielles pour accueillir les âmes égarées et entendre les vrais questionnements.

Une équipe pour accompagner

Le diocèse met toute une équipe au service de cet accompagnement particulier : Odile Simonin, Régine François, Annie Conter et Annie Viry ont pour rôle d’accueillir, d’entendre et de faire redécouvrir. Avoir une équipe permet d’établir un projet commun, de constituer un réseau et faire des propositions concrètes, de relire et de se former ensemble. Dans un premier temps, des rencontres en petit groupe sont proposées.
Il s’agit avant tout d’entrer en conversation, de faire dialoguer la foi chrétienne, l’expérience de chacun et de laisser s’exposer toutes les questions. Le tout, avec simplicité et convivialité. Quelques groupes ont d’ailleurs déjà démarré. Établir le premier contact peut être difficile pour celui qui cherche. Dans l’engagement (aumôneries, catéchèse, funérailles,…), chacun est amené à rencontrer ces personnes à part, comme entre deux eaux.
Et chacun est invité à ouvrir ses oreilles et son cœur pour entendre les demandes formulées, ou juste balbutiées.

Se faire connaître pour être reconnu

Le service des recommencants met à la disposition de tous, des cartes, qu’il suffi t de proposer, pour être un relais de l’équipe. Toutes les personnes concernées pourront ainsi prendre contact quand ils le désirent et en toute liberté.

Logo

Ces cartes sont à disposition à l’accueil de la maison diocésaine d’Épinal. Une affiche y est également disponible. Placée au fond de l’église, elle attire l’attention. Les cartes, disposées à proximité, prennent alors tout leur sens.
Le service des recommençants est à la disposition de chacun. Envie de présenter ce service aux équipes pastorales, aux services et mouvements ?
N’hésitez pas à contacter Annie Viry, responsable du service au 03 29 60 07 25 ou par courriel

Annie Viry

Catherine témoigne

“Ces différentes rencontres m’ont permis de rencontrer Jésus à travers le questionnement de chacun. J’ai mieux compris le sens du message évangélique. J’ai aimé ce groupe ouvert, à l’écoute, authentique.
Je me suis sentie bien, car accueillie. J’ai eu la possibilité de m’exprimer sans me sentir jugée ni rejetée. Le questionnement proposé aidant, j’ai pu relier certains éléments du dogme catholique à leur contenu spirituel.
Ce qui m’a fait réaliser, petit à petit, que j’étais croyante”

Catherine

01/04/11 RENCONTRES à la Télé
28/01/11 Le rôle des pilotes
Vous entendez peut-être parler des pilotes qui ont accepté une mission en lien avec le comité de suivi du projet diocésain. Voilà leur mission.

"Les relais du comité de suivi seront appelés "pilotes". Ils devront être convaincu(e)s de l'intérêt du projet diocésain, être soucieux d'aider leur groupe d'apparenance à s'en inspirer, pouvoir prendre une part active dans le lancement et (ou) l'animation du projet, pouvoir participer aux réunions de pilotes (2 à 3 fois par an)"

Le rôle du pilote

— Acteur de la pastorale locale ou d'un mouvement ou service, dans une équipe pastorale ou un conseil pastoral ou équipe diocésaine...

— Veilleur: convaincu de l'intérêt du projet, il a le souci de le faire vivre là où il est engagé.

— Il sait observer, là où il est, ce qui est en rapport avec le projet.

— Il est acteur et promoteur du projet (permettre à chacun de se sentir concerné par le projet.

En pratique:

Prendre une part active dans le lancement ou l'animation de projet.
Participer aux réunions des pilotes, avec le comité de suivi, afin de:

— dire ce qui se fait

— prendre des idées à partir de ce qui se fait ailleurs

— dire ses propres besoins