Aller au contenu principal
Lundi 29 novembre
Saint Sernin
ou Saturnin, martyr et évêque de Toulouse (IIIe siècle)

Des bords du Mékong en ce 2 décembre 2010




Chers amis de partout...

Nous voilà déjà en Avent...
C'est vrai, ça va vite, mais c'est quand même bon de se rencontrer encore pour se souhaiter la joie et la paix: celle de Dieu qui nous est promise, de reprendre pied en nous souvenant ensemble de cette promesse et de l'invitation qui nous est faite d'y contribuer là où nous sommes...ça redonne courage et confiance. Oui bonne année à tous dans la paix et si possible dans la joie.

La TV donne des images de neige et de froid chez vous. Brr!! Ici nous n'avons qu'un peu de brume le matin et le jour on atteint allégrement les 30 degrés, mais comment partager? La température politique est plus incertaine. On n'est pas remis des difficultés de mai-juin, tout parle de revanche et les plus pauvres sont manipulés ou victimes...et comme partout le pire n'est pas exclu.

Ici nous sommes loin de la ville mais tout change rapidement Chiengkhan est pris de fièvre, on construit, on construit, plus ou moins bien des hôtels, des bistrots, des magasins, on détruit aussi, le bon, le moins bon, le pire nous arrive. Le samedi et le dimanche les touristes qui viennent des villes du sud envahissent la petite ville.
Les habitants d'abord contents d'affaires probables commencent à se poser des questions; on vend, on loue, on se dispute. Les gens d'ici sont floués par les "envahisseurs". La convivialité habituelle et reconnue de Chiangkhan s'évanouit et les trafics reprennent avec la "rive gauche".

Tout cela réagit sur la petite communauté chrétienne. Quelques-uns se laissent prendre par ce commerce facile et les avantages factices et délaissent le petit groupe, d'autres ont dû partir au loin à cause de problèmes familiaux ou d'emploi. Pas facile à porter tout cela pour les quelques-uns qui tiennent le coup, et cette préparation de Noël révèle leur lassitude et aussi leur courage. On rafistole un peu, on fait du neuf aussi en plus modeste, du vieux et du neuf comme dit l'Evangile.

L'Evangile? On y entre modestement par nos rencontres et visites quotidiennes à l'hôpital, pour le soutien de quelques-uns. Nous y consacrons une partie du dimanche après l'Eucharistie et eux, plus intimement dans leurs villages, l'un à 5km et l'autre à 13km.
Le centre est là pour les activités pastorales, mais il faut vivre, avoir quelques rentrées. On travaille mais on vend moins, les commandes sont plus rares, il nous faudrait des idées, mais la situation semble générale.

Vous suivez comme nous ce qui se passe dans l'Eglise, ici cela ne bouge pas de la même manière pourtant, on sent plus de volonté de "communion avec les autres" et cela fera enfin une autre manière de témoigner de l'Evangile, avec eux, cette fois.
Que ce temps de l'Avent et de Noël vous soit à tous et à toute lumière, nouveau courage, joie et paix. Dieu compte sur chacun de nous pour transmettre cette Lumière reçue et cette joie, à d'autres... Et chantons ensemble assez fort pour que nous nous entendions de partout: Il EST AVEC NOUS!

Fraternellement

Michel Lynde O.M.I.

Publié le 17/12/2010 par Alice.