Aller au contenu principal
Vendredi 19 août
Saint Jean Eudes
fondateur des Eudistes et de l'Institut Notre-Dame de Charité (✝ 1680)

Devenir prêtre, pourquoi ? Témoignage de Damien, un jeune chrétien, auprès des enfants

Mercredi 9 janvier, la séance de caté. était plutôt inhabituelle...
Pensez donc, d'une part tous les enfants de la paroisse Notre-Dame des Sources s'étaient rassemblés en un lieu unique, à Plombières, et d'autre part, devant eux, se tenait un jeune homme qui leur parlait de Jésus, d'appel de Dieu, de vocation, de réconciliation, mais aussi de portable, de télé, d'ordinateurs, de sport, de foot, de bonne raclette entre amis...tiens, tiens...devenir prêtre ne serait-ce donc pas si austère qu'on ne le pense ?
Logo

Réponse avec Damien, originaire d'Épinal, jeune chrétien de 32 ans et étudiant en propédeutique (année de discernement sur la vocation sacerdotale).

En stage actuellement à Remiremont, malgré un emploi du temps chargé partagé entre les temps de prières quotidiennes (liturgie des heures et célébration eucharistique), et une formation intellectuelle (liturgie, lecture de la Bible, philosophie, histoire de l'Église...), il a eu la gentillesse de venir à la rencontre des enfants de la Paroisse Notre-Dame des Sources afin d'expliquer son parcours et ses motivations.
55 questions lui avaient été adressées !
Une vingtaine a retenu son attention, puis au fil de la conversation, les langues se déliant, d'autres plus spontanées se bousculèrent dans la bouche des enfants.
Se prêtant volontiers au jeu, Damien, commença par répondre.

"Pourquoi avez-vous décidé d'être prêtre ?"
"Je ne suis pas encore prêtre, pour l'instant je me pose la question. Pour le devenir il faut 7 ans d'étude comme pour être médecin. J'en suis à ma première année, et à la fin de celle-ci, je pourrai continuer ou non. Et puis, pour être prêtre il ne faut pas se marier, ne pas avoir d'enfants, il faut donc bien réfléchir avant.
Mais pour répondre à cette question, il faut savoir que j'ai été enfant de choeur à l'âge de 7 ans à Épinal, je cotoyais donc des prêtres et voyaient ce qu'ils faisaient. À l'adolescence j'ai senti un appel de Dieu. Cet appel dans mon coeur s'est fait de plus en plus présent, alors après 15 ans de réflexion je me suis décidé
."

Logo

_ "Avez-vous pensé à d'autres métiers ?"
"J'ai un métier : je suis journaliste. Et puis je suis aussi pompier."

"Aurez-vous le droit de faire un autre travail en étant prêtre ?"
"Oui, c'est possible. Certains prêtres le font. Pour ma part j'aimerais pouvoir rester journaliste et pompier. Cela me permettrait d'être au contact avec les gens. Et c'est très important pour un prêtre d'aller à la rencontre des autres, d'être au milieu d'eux."

"C'est quoi la définition d'un prêtre ?"
"Pour moi être prêtre, c'est l'envie d'aider les gens en suivant Dieu, de les accompagner dans leurs joies, leurs peines.
Être prêtre c'est être là pour tout le monde, pas seulement pour les gens qui vont à l'église.
Être prêtre permet aussi de faire des tas de choses à côté, ce n'est pas un renoncement à tout. C'est apprendre plein de choses, et être présent dans la vie des hommes. Peut-être que je célébrerai le mariage de certains d'entre vous, qui sait !
"

Logo
Puis les questions se mirent à fuser. La spontanéité des enfants opérant, de multiples sujets furent abordés.
Création du monde, Adam et Eve, la théorie de l'évolution, la naissance de Jésus, la Vierge Marie, ...
Mais aussi la crise "d'argent" actuelle, le denier de l'Église, les émissions de télé, les différents métiers que les enfants souhaitent exercer plus tard...assurément ce fut un bel échange, apportant surtout du concret à ce que les jeunes apprennent au caté.

Cette matinée se termina par la prière du Notre Père récité par tous avec application et recueillement.

Un grand merci à Damien pour son témoignage. Nourri chaque jour de la Parole de Dieu, nous lui souhaitons bonne continuation dans la voie qu'il a choisie.

Étiquettes
Publié le 10/01/2013 par plombieres.