Aller au contenu principal
Lundi 10 août
Saint Laurent de Rome
diacre et martyr à Rome (✝ 258)

Dimanche de la santé 2016

- Qui entendra nos cris ?

Logo
Qui est à l’écoute de ceux qui souffrent ? Rien n’est pire que de crier dans le désert ! Notre monde, secoué par les guerres, la violence gratuite, l’horreur d’exactions diverses retentit des cris de ceux qui sont blessés, agressés, martyrisés. Parfois aussi ces cris retentissent dans le silence assourdissant de notre indifférence. Trop d’information, trop de clameurs, trop de maux. Nous nous bouchons les oreilles.

—  Mais celui qui crie a un besoin vital d’être entendu. Et nous les savons bien, la souffrance s’apaise lorsqu’elle peut se dire. L’angoisse diminue lorsque les mots sont mis sur les maux. Le désir de mourir disparaît lorsque la personne en fin de vie est bien accompagnée.

—  La bible retentit des cris du peuple d’Israël vers son Dieu et la voix du psalmiste se fait écho de toute la misère du monde « Ecoute, Seigneur, réponds-moi, je suis pauvre et malheureux ! » (Ps 85). Et Dieu a « entendu la misère de son peuple » (ex 3,7). Il entend toujours le cri de nos prières, même ceux qui ne sortent pas du cœur, même ceux qui n’osent pas se dire. Il les recueille « dans la même tendresse dont Il enveloppe chacun d’entre nous ».

—  Mais pour y répondre, Il « implique les humains ». Les visiteurs de malades et aumôniers d’hôpital ou de prison, les soignants, les bénévoles d’association, ceux qui relaient les cris des Hommes qui n’en peuvent plus et ceux qui s’emploient, humblement à y répondre.

Prière

Qui entendra nos cris ?

Nos cris de colère et de révolte face à la souffrance, la maladie, la mort. Nos cris de désespoir, dans les nuits d’angoisse et de solitude, Nos « pourquoi ? » Nos « qu’est-ce j’ai fait au Bon Dieu ? »
—  Qui entendra nos cris ? Nos cris d’émerveillement et de joie quand médecins et soignants sauvent la vie, Nos chants de mercis quand surviennent la guérison ou la paix intérieure. Tous nos cris, Seigneur, tu les entends, tu les accueilles, tu les portes en Toi !
—  Jean Noël Klinger

— 
—  Bons DE COMMANDE à adresser à Raphaelle Claudel, Pastorale de la Santé, 29 rue François de Neufchâteau, Epinal XX.XX.XX.XX.XX

Publié le 03/07/2015 par Paulette Vuidel.