Aller au contenu principal
Vendredi 19 août
Saint Jean Eudes
fondateur des Eudistes et de l'Institut Notre-Dame de Charité (✝ 1680)

Histoire et Patrimoine

Le passé religieux de la ville est riche : pèlerinages, présence d'un chapitre de dames nobles et de nombreux ordres religieux,...
Zoom sur plus de mille ans d'histoire religieuse à Epinal

La Paroisse Saint-Goëry compte plus d'une dizaine de lieux de cultes implantés dans des quartiers ayant chacun une histoire bien spécifique.
Petit panorama de nos églises et chapelles

Le Chemin de Croix de l’église Notre Dame au cierge d’Épinal est très symbolique. Arrêtons-nous devant chaque station.
Présentation de l‘Abbé Roger OHNIMUS - Stations, textes et photos de Daniel HUG

Le grand vitrail de l'Eglise Notre Dame au cierge d'Epinal.
Présentation de l‘Abbé Roger OHNIMUS - Textes et photos de Daniel HUG

La symbolique du logo de la nouvelle paroisse Saint Goëry d'Epinal. Explication et photo de Jean-Paul MARCHAL, imagier à Epinal


05/06 /14 La symbolique du logo de la nouvelle paroisse Saint Goëry (Histoire et Patrimoine)
Les éléments constitutifs retenus pour figurer la représentation symbolique de la NOUVELLE PAROISSE ST GOËRY sont les suivants :
|width=570|height=450>

Logo


La RIVIÈRE MOSELLE
constitue l'axe principal géographique, avec ses deux rives.

Les neuf communautés qui initient la NOUVELLE PAROISSE
ont toutes des formes, des couleurs et des contours différents, soulignant ainsi leur originalité, leur histoire propre.
Dans l'esprit du concepteur le volume donné à chaque représentation de "communauté" n'a aucun rapport quantitatif ni qualificatif avec la réalité, bien entendu.

Les PONTS
symbolisent la communication entre les communautés, les êtres, les espaces. Ils sont l'ouverture, le partage, la charité.

La construction globale dans un cercle exprime le rayonnement par le témoignage de l'amour.

Les axes majeurs forment une CROIX, symbole des CHRÉTIENS.
C'est ici un signe de FOI.

L'ÉGLISE "bâtiment"
représente toutes les églises de la "grande agglomération" avec leur histoire, leur architecture mais au delà, elle témoigne des différents groupements ecclésiaux.
Architecturalement, graphiquement, elle n'en représente aucune pour mieux les symboliser TOUTES :
La Vierge, Saint-Maurice, Saint-Paul, Sainte-Famille, Golbey, Notre-Dame, Saint-Pierre-Fourier, Saint-Antoine, Saint-Laurent forment un TOUT.

L'eau qui est, ici, la Rivière MOSELLE,
géographiquement comme indiquée plus haut, représente aussi un des symbole des premiers chrétiens: l'EAU du BAPTÊME de tous les membres de la paroisse Saint-Goëry.

La COULEUR VERTE,
dominante, signe D'ESPÉRANCE, vertu cardinale, évoque encore le nid de verdure où se nichent et vivent les neuf communautés qui forment maintenant LA PAROISSE SAINT GOËRY.


Jean-Paul MARCHAL Imagier à Épinal
12/03 /14 Le grand vitrail de l'église Notre-Dame au cierge (Histoire et Patrimoine)
LE GRAND VITRAIL DE L'EGLISE NOTRE-DAME AU CIERGE
|width=570|height=450>



Logo


Vue panoramique

Logo


Une œuvre d'art de 180 M², d'un seul tenant entièrement réalisée en dalles de verre par Gabriel Loire, maître verrier à Chartres et qui retrace toute la vie de la Vierge Marie, depuis les premiers temps de la Genèse où son Immaculée Conception est symbolisée, jusqu'à son Couronnement final sur les nuées du ciel, en passant assurément par ses mystères joyeux, douloureux, glorieux.

Sanctuaires célèbres et attributs empruntés aux Litanies ou à la Légende Dorée, parsèment tout le vitrail.
Proportions exceptionnelles, richesse de la composition, splendeur chatoyante des couleurs : tout concours à la contemplation.

Abbé Roger OHNIMUS




HISTOIRE DE MARIE

NOTRE DAME AU CIERGE - IMMACULÉE CONCEPTION
NATIVITÉ DE LA VIERGE - EDUCATION DE LA VIERGE - PRÉSENTATION DE LA VIERGE
LA VIERGE AU PUITS - ANNONCIATION
VISITATION - MARIAGE DE MARIE ET DE JOSEPH
NATIVITÉ DE JÉSUS - PRÉSENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE
FUITE EN EGYPTE
A NAZARETH - AU PIED DE LA CROIX
LA PIETÀ - RÉSURRECTION - PENTECÔTE
ASSOMPTION ET ANGES - COURONNEMENT


AUTRES SYMBOLES

TOUR DE DAVID - LES CLES - MONOGRAMME "M"
TRONE DE LA SAGESSE - ETOILE ET ROSE DES VENTS - LA LICORNE
ARCHE D'ALLIANCE - MAISON D'OR - FLEUR DE LYS - CIERGE


CATHÉDRALES ET SANCTUAIRES MARIAUX

CHARTRES - PARIS - LOURDES
PONTMAIN - LA SALETTE - RONDCHAMP















HISTOIRE DE MARIE


I ) NOTRE-DAME AU CIERGE - IMMACULÉE CONCEPTION


  • NOTRE DAME AU CIERGE

    Il convenait qu'au zénith du vitrail, dominant toutes les scènes de la vie de la Vierge, figure la Patronne de l'église : Notre-Dame au Cierge.
    Présente au cœur de l'ancienne église dont on aperçoit les ruines, elle préside aux destinées de cette nouvelle église.

    Logo

    On peut y lire son monogramme : N.D.C.

    Logo

    Il est évident que la vraie Lumière qu'elle donne au monde, c'est bien son Fils, le Christ Jésus.

    Logo



  • IMMACULÉE CONCEPTION

    La Vierge des commencements et de la fin des temps.
    Dès les Premières pages de la Genèse, la figure de Marie, Mère du Rédempteur, Celle que le péché ne souillera jamais, se trouve prophétiquement esquissée quand Dieu dit au serpent symbolique :
    _ " Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance. Elle t'écrasera la tête et tu la viseras au talon.".

    Logo

    De son coté, l'Apocalypse des derniers temps nous parle d'un signe grandiose dans le ciel : une femme, sur le point d'enfanter, ayant pour parure le soleil, la lune et les étoiles.
    L'enfant d'abord, la femme ensuite, sortent vainqueur des puissances infernales.

    Logo


II ) NATIVITÉ DE LA VIERGE - EDUCATION DE LA VIERGE - PRÉSENTATION DE LA VIERGE


  • NATIVITÉ DE LA VIERGE.

    Marie vient de naître.
    Sainte Anne sa mère, reste couchée; pendant quelques instants elle confie sa fille entre les bras d'une voisine qui vient de lui rendre visite.
    Marie est bien une juive, une fille d'Israël, qui attend tout de son Messie.

    Logo



  • ÉDUCATION DE LA VIERGE.

    Anne initie Marie à la lecture de la Bible, livre de famille, d'école, de vie quotidienne.
    Marie en sera tellement pénétrée que le plus beau chant d'action de grâce qui jaillira de son cœur (le Magnificat) sera une réminiscence biblique.

    Logo

    Comme on le voit, dans l'éducation d'un enfant, l'influence de la mère, l'environnement du milieu sont prépondérants.


  • PRÉSENTATION DE MARIE.

    Comme Jésus le fera lui-même à 12 ans, Marie fait son premier pèlerinage à Jérusalem.

    Logo

    Guidée par une lumière intérieure, elle gravit les degrés du Temple et vient s'offrir à Dieu par l'intermédiaire du Grand Prêtre, qui accueille sa démarche, les bras grands ouverts.

    XX.XX.XX.XX.XXe0-8c8d-f8098fc31af8" class="align-center embedded-entity" data-langcode="fr"> Logo

    Avant d'offrir son corps pour accueillir le Fils de Dieu, Marie offre son cœur et, dans un choix courageux, se voue totalement au Seigneur.


III ) LA VIERGE AU PUITS - ANNONCIATION


  • LA VIERGE AU PUITS

    Pendant des années, Marie mène la vie des femmes de Nazareth.

    Logo

    Elle se rend au puits dont on aperçoit la ferronnerie stylisée, elle en revient avec sa cruche d'eau sur l'épaule, va pétrir les galettes de pain, balayer la maison, faire le ménage.
    Ainsi par la simplicité de sa vie Marie est proche des hommes et des femmes de tous les temps et montre que la sainteté de la vie s'actualise dans les tâches les plus humbles.


  • ANNONCIATION.

    Au dire du maître-verrier, c'est une des plus belles scènes du vitrail.
    L'ange Gabriel, tout de feu, enveloppe Marie de sa puissance, sollicitant son consentement à devenir Mère de Jésus, le Fils du TRÈS-HAUT.
    A la suite de son "oui", sous l'action de l'Esprit Saint, symbolisé par la colombe, Marie conçoit L'Enfant Dieu.

    Logo

    On dirait que la scène se déroule sur un parterre de fleurs N'est-ce pas précisément le printemps de Dieu sur la terre


IV ) VISITATION - MARIAGE DE MARIE ET DE JOSEPH


  • VISITATION.

    Marie se rend chez sa cousine Élisabeth qui attend la naissance de Jean-Baptiste.
    Grâce au Christ qu'elle porte en elle, une grâce, discrète comme le parfum d'une rose, émane de Marie, illumine leur rencontre, favorise leurs confidences et inspire leur action de grâce commune.

    Logo




    C'est l'heure du MAGNIFICAT


    Logo

Le bouquet d'œillets symbolise l'affection qui unit ces deux femmes.

Logo










  • MARIAGE DE MARIE ET DE JOSEPH

    Une belle trilogie.
    Cette cérémonie a lieu dans la synagogue, devant le Grand Prêtre, qui les bénit.

    Logo


    Marie a placé sa main dans celle de Joseph : tous deux se promettent amour et fidélité pour la vie.
    Au pied du nouveau couple, l'artiste a précisément représenté:
    le cœur, symbole de l'amour;

    Logo


    le chien, symbole de la fidélité;

    Logo


    les deux alliances, symboles du mariage.

    Logo



V ) NATIVITÉ DE JÉSUS - PRÉSENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE


  • NATIVITÉ DE JÉSUS.

    Marie serre son enfant dans ses bras, on dirait qu'elle se blottit contre lui, car son Enfant, c'est également son Dieu.
    Remarquons l'admirable symbolisme de la scène :
    Une croix et une gerbe de blé complètent le tableau.
    En s'immolant sur une croix, Jésus deviendra le vrai Pain de Vie.

    Logo

    On dirait aussi que les animaux sont de la fête et participent à l 'extase de la Vierge. Le bœuf et l'âne les réchauffent, les oiseaux gazouillent, le ciel rayonne de lumière.

    Logo


  • PRÉSENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE.

    Comme la loi de Moïse le prescrivait, les parents de Jésus viennent au Temple présenter l'Enfant au Seigneur.
    Le don de deux tourterelles est l'expression de leur offrande personnelle.

    Logo

    Siméon, l'homme sage du Temple, prophétise :
    "Cet Enfant se révélera Lumière des nations".

    Quand à Marie, elle s'entend dire cette prophétie mystérieuse :
    "Un glaive de douleur transpercera ton cœur."


VI ) LA FUITE EN EGYPTE



Pour sauver L'Enfant de la colère d'Hérode, il faut fuir en Égypte.
Joseph part d'un pas résigné et Marie est toute à sa méditation.
L'âne paraît tressaillir d'allégresse à la pensée de porter le Sauveur du monde. Pas d'affolement dans le groupe car l'Ange de Dieu les guide, comme par une cordelette invisible, en ce lieu de refuge, l'Égypte dont on aperçoit au pied de l'ange les jaunes pyramides ainsi que les épis de blé symbolisant les réserves nourricières de la vallée du Nil.

Logo

Pourquoi cette branche et ce petit lapin ?

Ici l'artiste fait allusion au folklore des Évangiles apocryphes qui racontent qu'au passage de Jésus, la création était en fête les branches se courbaient, les animaux accouraient.

C'est certainement la scène la plus pittoresque du vitrail.


VII ) A NAZARETH - AU PIED DE LA CROIX


  • A NAZARETH

    Marteau en main, Jésus exerce le métier de charpentier, tandis que Marie, à ses cotés, file et tisse les vêtements de famille, prépare les repas, dialogue avec son Fils.
    Travail, repos, prière scandent cette vie ordinaire d'artisans.

    Logo


    Qui dira jamais l'extraordinaire communion d'amour, vécue dans la sainte Famille de Nazareth.

  • MARIE AU PIED DE LA CROIX.

    Présente aux grandes heures de la vie de Jésus, Marie est, bien sûr, présente au Calvaire.

    Logo

    Elle se tient debout au pied de la croix, stylisée par deux traits rouges. Ne doit-elle pas, comme son Fils, boire le calice jusqu'à la lie et connaîtra, elle-aussi, une sorte de crucifixion.


VIII ) LA PIETÀ - RÉSURRECTION - PENTECÔTE


  • LA PIÉTA

    Marie reçoit dans ses bras le corps inanimé de son Fils.
    Avant de mourir, le Christ s'était totalement abandonné entre les mains de son Père. Mort, il s'abandonne totalement entre les mains de sa Mère.

    Logo

    Scène célèbre qui exprime à la perfection l'étroite collaboration de Marie à la Passion du Christ.
    C'est la raison pour laquelle l'artiste a broché sur croix le monogramme de Marie et dessiné la passiflore « fleur de la Passion ».(ainsi appelée parce que sa corolle ressemble à une couronne)

    Logo

    Qui plus est on dirait qu'elle regarde vers ces deux croix qui encadrent une branche, d'olivier, symbole de la Croix du Christ devenue Arbre de Vie.
    La mort de Jésus n'a pas tué son espérance.

  • RÉSURRECTION - PENTECÔTE

    Présente aux grandes heures de la vie de Jésus, Marie est, bien sûr, présente au Calvaire.
    Elle se tient debout au pied de la croix, stylisée par deux traits rouges.

    Logo

    Ne doit-elle pas, comme son Fils, boire le calice jusqu'à la lie et connaîtra, elle-aussi, une sorte de crucifixion.


IX ) ASSOMPTION et ANGES - COURONNEMENT


  • ASSOMPTION et ANGES.

    Comme pour son Fils avec lequel elle ne fait plus qu'un, les puissances célestes l'arrachent à la mort et l' emportent corps et âme au sein de Dieu, dans la gloire du Ressuscité.
    Elle franchit la Porte du ciel et semble nous en indiquer la voie à suivre.

    Logo

    Ne veut-elle pas nous entraîner dans son sillage?

  • COURONNEMENT .

    Marie est couronnée sur les nuées du ciel.
    Elle est désormais Reine de l'Univers.

    Logo

    Mais contrairement aux représentations triomphales dans la gloire, nous la retrouvons, dans son éternité, comme dans sa vie d'ici-bas, Servante du Seigneur et des hommes : à genoux devant Dieu et intercédant pour nous.

    Logo

    Le cierge allumé rappelle que le Ressuscité est pour nous, comme pour Marie, Lumière et Vie.

    Logo






AUTRES SYMBOLES


X ) TOUR DE DAVID - LES CLÉS - MONOGRAMME "M"


  • TOUR DE DAVID - TOUR D'IVOIRE


    On évoque ici la filiation davidique - c'est-à-dire messianique - de Marie.

    Logo

    L'appellation "Tour d'ivoire" évoque plutôt l'idée de beauté incomparable et de force imprenable qui fait l'admiration de l'Époux du Cantique, appelant sa bien-aimée.

  • LES CLES

    Comme St pierre pour l'Église, Marie a le privilège des clés pour le ciel.
    Elles veulent symboliser la médiation particulière de Marie.

    Logo

    Rappelons-nous son intervention à Cana et l'obtention du premier miracle du Christ.

  • MONOGRAMME M

    Le nom de Myriam est très ancien, très courant. La sœur de Moïse se nommait Myriam.

    Logo

    Selon une étymologie scientifique - d'origine égyptienne - le mot Myriam signifierait "Celle qui est aimée de Dieu" ... et pour cause !


XI ) TRONE DE LA SAGESSE - ETOILE ET ROSE DES VENTS - LA LICORNE


AUTRES SYMBOLES EMPRUNTES AUX LITANIES OU A LA TRADITION
(de gauche à droite du vitrail)

  • TRONE DE LA SAGESSE


    Il est souvent question dans la Bible du Trône et de la Sagesse de Dieu.

    Logo

    S'il est un Trône de grâce où repose et demeure avec prédilection la Sagesse de Dieu, c'est bien le cœur de Marie, le corps de Marie.

  • ETOILE ET ROSE DES VENTS


    On a aimé comparer Marie à une étoile :

    Logo

    Étoile du matin, qui annonce le-lever du soleil;
    Étoile de la mer, qui guide les hommes à travers les tempêtes du monde.

    Quant à la Rose des Vents,

    Logo

    c'est une étoile aux multiples branches qui symbolise l'universalisme de Marie.

  • LA LICORNE


    Ce n'est pas pour rien qu'elle est placée juste en dessous de la scène de l'Annonciation où il est question de la virginité de Marie.

    Logo

    Animal fabuleux du Moyen-âge, à corps de cheval et au front planté d'une corne, la licorne symbolise précisément la virginité et, par le fait même, cette force d'âme qui s'oppose à toute altération.


XII ) ARCHE D'ALLIANCE - MAISON D'OR - FLEUR DE LYS - CIERGE


  • ARCHE D'ALLIANCE


    A plusieurs reprises Dieu renouvelle son Alliance avec son peuple.
    Le signe de l'Alliance avait la forme d'une arche pour rappeler le salut accordé au peuple lors du Déluge. Dans cette Arche furent déposées Les Tables de la Loi, symboles de la Présence divine.
    Marie n'est-elle pas, par excellence, la nouvelle Arche d'alliance qui accueille Dieu en personne et où peut s'abriter le monde entier ?

    Logo


  • MAISON D'OR


    Marie est bien ce tabernacle précieux, cette Maison d'Or envahie par l'Esprit d'Amour où s'enfanta successivement le corps physique de l'Homme-Dieu et le Corps mystique du Christ : l'Église.

    Logo


  • FLEUR DE LYS


    Aux deux extrémités du vitrail se dressent des fleurs de lys, symboles de la royauté de Marie, une royauté qui se veut être essentiellement service.

    Logo


  • CIERGE


    Placé par fantaisie à l'extrémité droite du vitrail, le cierge de Notre-Dame domine les dernières scènes de la vie de la Vierge.
    Comme on l'a vu, il symbolise le Christ Vivant,
    Lumière du monde,
    Celui qui est pour nous, comme pour Marie, la Voie, la Vérité, la Vie.

    Logo






CATHÉDRALES ET SANCTUAIRES MARIAUX


XIII ) NOTRE DAME DE CHARTRES - NOTRE DAME DE PARIS - NOTRE DAME DE LOURDES


  • NOTRE DAME DE CHARTRES


    En plein cœur du vitrail, et pour cause, Notre-Dame de Chartres parmi les blés ondulés de la Beauce, avec ses deux flèches dissemblables et sa somptueuse rosace aux yeux bleus.
    C'est à l'ombre de ce sanctuaire que le maître-verrier, M. Gabriel Loire, a pensé et réalisé la verrière de l'église où, disait-il, le bleu d'Épinal veut rappeler le bleu de Chartres.

    Logo


  • NOTRE DAME DE PARIS


    Modèle de pureté gothique, majestueux vaisseau de pierre dont les deux tours et la flèche constituent les mats.

    Logo


  • NOTRE DAME DE LOURDES


    Si reconnaissable à sa silhouette élancée et à ses rampes du Rosaire qui s'étirent le llong du Gave.

    Logo



XIV ) NOTRE DAME DE PONTMAIN - NOTRE DAME DE LA SALETTE - NOTRE DAME DE RONDCHAMP


  • NOTRE DAME DE PONTMAIN


    Deux flèches symétriques se dressent aux confins des provinces de Loire et de Bretagne.

    Logo


  • NOTRE DAME DE LA SALETTE


    Reconnaissable à ses deux tours massives plantées au cœur des Alpes.

    Logo


  • NOTRE DAME DE RONCHAMP en Haute-Saône


    C'est une oeuvre considérable de Le Corbusier, qui, grâce au béton armé, donne à l'architecture religieuse contemporaine des formes jusqu'alors inconnues.

    Logo
10/02 /14 Véronique essuie le visage de Jésus (Histoire et Patrimoine)

Véronique essuie le visage de Jésus.

Logo


Séraphia, celle qu'on appelle familièrement Véronique, est une grande dame, belle, majestueuse.
Elle serait la femme de Sirach, membre du Conseil du Temple. Elle habite une maison cossue devant laquelle le cortège va passer.
Très connue pour sa noblesse de cœur, elle n'hésite pas, se précipite au-devant de Jésus et lui essuie le visage avec son écharpe de cou.

Personne évidemment n'ose l'en empêcher. Son geste, qui vaut tous les discours, traversera les siècles et pour cause. Du haut du ciel une main divine la bénit.

Séraphia emportera avec elle les traits de la Sainte Face.
Elle n'oubliera jamais ce regard de Dieu qui s'imprime en elle ... tandis que sa fille adoptive accourt et tente vainement de porter à Jésus un vase qui contient un vin aromatisé que sa mère a préparé pour le réconforter.
Qu'importe ! Elle portera le vin jusqu'au Calvaire.

Le crucifié y portera ses lèvres mais ce sont les soldats qui le boiront.
10/02 /14 Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix (Histoire et Patrimoine)

Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix

Logo
On traverse une sorte de place, de carrefour. Jésus ne tombe pas mais chancelle.

Pour le soutenir, les soldats réquisitionnent un certain Simon de Cyrène qui revenait des champs. Il portera la Croix, derrière Jésus,

Comment Simon a-t-il répondu à cette réquisition : en maugréant, en protestant contre les soldats, en vitupérant contre ce condamné pour lequel il lui fallait perdre du temps et user de ses forces ?

Nous ne le savons pas.

Quoi qu'il en soit, pour le Christ, c'est une sorte de soulagement passager, un moment de fraîcheur désaltérante. Ce que voudraient symboliser à la fois et le léger éloignement de la couronne d'épines et la présence de cette fontaine rafraîchissante à tête de lion. Mais c'est en même temps la raison d'être, au premier plan de ce chien hargneux, symbole des protestations, des vociférations de la populace et des ennemis du Christ.



10/02 /14 Jésus rencontre sa mère (Histoire et Patrimoine)

Jésus rencontre sa mère

Logo

Le cortège passe par de petites rues étroites, chaotiques, où l'on avance lentement, ce qui permet à Jésus d'apercevoir plus longuement sa mère et d'apprécier ainsi plus que jamais la présence et l'amour de Celle qui ne lui a jamais fait défaut. Ils n'ont pas besoin de se parler pour se comprendre.

Jadis Jésus avait posé à la foule l'étonnante question :

"Qui est ma mère ?"

comme pour mieux signifier ce qui fait sa vraie grandeur : suivre le Christ jusqu'au bout.

Marie est représentée ici dans le probable type oriental qu'elle pouvait avoir. On lui donne à ce moment là entre 45 et 50 ans.
Quand on souffre terriblement, la moindre présence, même silencieuse, même impuissante, d'un être cher est un réconfort car on sait qu'il est là pour partager notre douleur, communier à notre peine, prendre un peu sur lui notre fardeau pour nous en soulager, ne serait-ce que quelques instants.

C'est exactement ce qu'exprime cette scène. Jésus est apaisé, réconforté dans sa souffrance, on dirait quIl est allégé de sa couronne d'épines.
Celle-ci, par contre, s'enfonce dans les mains et le cœur de Marie qui ferme les yeux pour mieux compatir.

"Elle se tient debout devant lui et lui offre son âme à lire. Il n'y a rien en elle qui refuse ou qui retire, pas une fibre en son cœur transpercé qui n'accepte et ne consente.
Et comme Dieu lui-même qui est là, Elle est présente."

(Paul Claudel)



10/02 /14 Jésus tombe sous le poids de la croix (Histoire et Patrimoine)

Jésus tombe sous le poids de la croix

Logo

Jésus tombe prés de la porte, appelée Porte des Brebis, parce que, par elle, on les mène à la piscine où on les lave avant de les conduire au Temple, pour le Sacrifice.

Il y a un ruisseau souterrain qui alimente en eau la piscine. De grandes dalles le recouvrent.
Cependant l'eau filtre par endroits dans l'intervalle des pierres.
Jésus glisse et tombe.
Dans sa chute, la couronne d'épines se détache. On va, bien sûr, la lui remettre.
On dirait que l'environnement bascule ; les maisons sont de travers. Elles sont vues, comme pour le Christ, dans l'étourdissement provoqué par la chute. On reconnaît au fond la Tour de David.
Cette chute près de la Porte des Brebis est pleinement significative.
La porte est désormais fermée : qu’importent à présent les sacrifices d'animaux.
La vraie brebis qui va être immolée, le véritable Agneau de Dieu qui sauve les hommes et leur donne accès au Père, c'est bien Jésus le Christ.
Ne disait-il pas :
"Je suis la Porte des Brebis, personne ne va au Père sans passer par moi; si quelqu'un entre par moi il sera sauvé."