Aller au contenu principal
Jeudi 12 décembre
Saint Corentin
Evêque de Quimper (Ve siècle)

Jeunesse Indépendante Chrétienne Féminine

Contrairement à de nombreux mouvements dont le but est l'action dans la société pour la changer à la lumière de l'Évangile, le JICF a choisi de privilégier l'approfondissement des relations personnelles que nous tissons dans nos propres milieux pour mieux comprendre ce que nous y vivons.
Notre réflexion nous appelle à une recherche sur nous-mêmes, ainsi qu'à une meilleure compréhension de la Parole de Dieu. Cette connaissance nous aide à mieux réagir dans notre vie courante grâce au recul que nous avons suite à nos réflexions.

Le JICF est le mouvement apostolique des filles de milieu indépendant et regroupe des filles de 10 à 30 ans qui se réunissent par affinité pour parler de leur vie et de ce qui les préoccupe dans l'actualité à la lumière de l'Évangile.

Des groupes se retrouvent à Epinal, Mirecourt, Chaumousey, Damas et Bettegney.

03/03/16 La Paroisse
Notre paroisse comporte 9 clochers :

Hadigny-les-Verrières

Ce village compte 375 habitants. Comme pour Vaxoncourt et Frizon, c'est St Martin qui veille sur notre église.

Logo

Nomexy

La plus grosse localité de notre paroisse, elle compte 2220 habitants. Les saints qui protègent ses âmes sont Calixte et Julien .

Logo

Pallegney

Situé sur le Durbion, Pallegney compte 166 habitants. Son église a pour patron l'évangéliste Luc

Logo

Vaxoncourt

Située sur le Durbion, Vaxoncourt compte 520 habitants. Comme pour Hadigny et Frizon, c'est St Martin qui veille sur son église.

Logo

Zincourt

Le plus petit des villages de notre paroisse, Zincourt compte 89 habitants. C'est un hameau tranquille qui a tout de même une petit église protégée par St Félix

Logo

Bayecourt

Situé sur le Durbion, ce petit village compte 281 habitants. Son église Ste Libaire a été récemment rénovée à l'intérieur.
Logo

Châtel sur Moselle

Située sur la Moselle, Châtel compte 1656 habitants. Elle est bien connue pour sa forteresse. Le patron de son église est St Laurent .

Logo

Domèvre sur Durbion

Située sur le Durbion, Domèvre compte 276 habitants. St Maurice veille sur son église haut perchée.

Logo

Frizon

Située sur l'Avière, Frizon compte 473 habitants. Comme pour Hadigny et Vaxoncourt, le patron de son église est St Martin

Logo
11/02/16 Rencontres de Carême
Cette année, le diocèse des Vosges a choisi de travailler durant le temps de Carême avec " le cahier Kairos ". Ils permettent de découvrir l'encyclique " Laudato Si " du pape François qui traite des questions environnementales. Des paroissiens se réunissent chaque lundi soir pendant six semaines pour réfléchir à l'aide des cahiers et de l'encyclique mais toute personne intéressée peut intégrer le groupe à tout moment. Voici le planning des rencontres :
Date Animateur Lieu de la

rencontre

thème abordé
1 février 20h Bernard ROMARY NOMEXY

Salle St Laurent

Les constats
8 février 20h Eliane KLEIN CHATEL

église

L'analyse
15 février 20h Marie-Odile GUYET VAXONCOURT

Mairie

La synthèse
22 février 20h Isabelle MORVILLER ZINCOURT

Mairie

L'action
29 février 20h Agnès REMY PALLEGNEY

Salle polyvalente

La conversion
7 mars 20h Jean-Luc WEBER HADIGNY

Salle des Anciens

Les témoignages

Logo
23/01/16 Concert à Vaxoncourt

Ce dimanche 17 janvier à Vaxoncourt, Gérard Fève nous a joué quelques morceaux de musique de Noël sur le nouvel orgue

Dehors, on avait un temps de Noël avec de la neige et du froid, la température a-t-elle incité les gens à rester chez eux ? L'église Saint-Martin était pourtant bien chauffée pour l'occasion. Trop peu de monde pour ce concert de Noël programmé conjointement par Gérard Fève, organiste, la paroisse et la municipalité pour l'inauguration de l'instrument qui était auparavant dans la crypte de l'église Notre-Dame d'Epinal. L'adage " les absents ont toujours tort " s'est une fois de plus révélé exact ce dimanche.

Eliane Klein coordinatrice en charge de l'art sacré dans la paroisse Saint-Laurent des trois rivières a accueilli le public et présenté chaque compositeur et son oeuvre.

Logo
Interprétées par Gérard Fève, on a pu entendre des oeuvres de Louis-Claude D'Acquin, de Jean Langlais (à plusieurs reprises), de Ermend Bonnal, de Jean Huré, de André Debousset, Gérard Fève lui-même est l'auteur de certaines variations. Gaston Litaize, organiste et compositeur vosgien a eu sa place, lui aussi, avec des extraits de " Noël angevin " dont, entre autres, " Aujourd'hui, c'est Noël ". Le concert s'est terminé par une improvisation sur des vieux Noëls permettant à l'auditoire de reprendre en choeur " Il est né le divin enfant " avant la " Sortie sur un vieux Noël " de André Fleury. Le public a remercié Gérard Fève par de chaleureux applaudissements pour " ce concert donné pour le bonheur de nos oreilles et de notre coeur " a commenté la présentatrice.

Pour finir, Frédéric Dulot a invité tout le monde à se retrouver au pot de l'amitié servi à la salle de la mairie autour de Gérard Fève qui, avec Monique Llado, José Lamberger et Claudine Vincent, accompagnent l'assistance à l'orgue et l'aident à chanter au cours des célébrations qui ont lieu chaque semaine dans l'une ou l'autre des neuf églises de la paroisse Saint-Laurent des trois rivières.

29/11/15 2ème rencontre d'éveil à la foi (KT-éveil à la foi)

Noé et l'alliance

Les enfants et leurs parents se sont retrouvés avec les catéchistes à Portieux pour célébrer Noé. Les enfants ont découvert Noé et son arche. Mais le plus important est que Dieu à envoyé aux êtres vivants de la terre un signe symbole de son alliance : un arc-en-ciel.

Logo

Après avoir colorié les couples d'animaux, les enfants sont venus les coller près de l'arche sous l'arc en ciel, symbole de l'alliance entre Dieu et les êtres vivants de la Terre. Durant la célébration, parents et enfants ont fait le signe de croix avec de l'eau bénite avant de suspendre les colombes au-dessus de l'arche.

Logo

Logo

Parmi les enfants, Noé a apporté son arche en bois avec les animaux. Merci

Logo

20/11/15 Visite de l'église de Nomexy

L’envie d’en savoir plus…

La promotion du patrimoine de la paroisse Saint Laurent des trois rivières faisant partie de la mission d’Eliane Klein, membre du comité d’animation de la dite paroisse, celle-ci a, samedi, après Frizon, Vaxoncourt, Hadigny, Zincourt…, accompli celle-ci en présentant, avant la messe dominicale anticipée du samedi soir, l’église saint Julien, un des éléments majeurs du patrimoine local.

Logo

Pour mener à bien cette visite, elle a eu la bonne idée de s’assurer la collaboration de Georges Villaume, érudit et passionné d’histoire locale qui pourrait sans problème poster plusieurs pages sur le sujet dans Wikipédia… Tant et si bien que le temps a passé très vite, trop vite et que quelques auditeurs sont repartis frustrés. Fort logiquement, Eliane Klein a précisé que l’église est vouée à Saint Julien (il y en a 57 en France) en précisant qu’il y a deux saints portant ce patronyme, et qu’on ne sait donc pas très bien sous la protection duquel s’est, à l’époque placée la paroisse, et même si la hache figurant sur un vitrail du chœur le représentant peut accréditer la thèse qu’il s’agit de Saint Julien de Brioude. Elle a ensuite présenté chaque vitrail, ceux du chœur, contemporains, dus à Gabriel Loire, le célèbre vitrailliste de Chartres, et ceux éclairant de la nef, d’époque de la construction (1848).

Logo

Lui succédant, Georges Villaume a quant à lui évoqué les deux églises qu’a connu la cité. Celle bâtie, autour d’une tour de guet construite aux environs de l’an 800 à l’emplacement de la chapelle 14/18 du cimetière actuel et à laquelle on a, par la suite, accolé une nef, édifice démoli en 1880, et l’église actuelle bâtie sur des pieux, car sur l’ancien lit de la Moselle et consacrée en 1869. Détail intéressant, les deux chapelles situées de chaque côté du chœur construites par la suite ne l’ayant pas été de la même façon, ont été entrainées par l’eau lors de la catastrophe de Bouzey et donc reconstruites postérieurement (27 avril 1895). Le temps ayant manqué, et au grand dam du public venu relativement nombreux, l’historien n’a pu aller plus en avant dans son exposé. Peut-être aura-t-il un jour la possibilité de partager ses connaissances sur le sujet. A l’occasion d’une conférence par exemple ! En tous les cas, cette visite guidée, a amorcé le désir d’en savoir plus. Objectif donc atteint par Eliane Klein.

(Jean Lamontagne)

02/11/15 Visite de l'église de ZINCOURT

Visite guidée

Une nombreuse assistance dont le conseiller départemental du canton de Bruyères M. Tarontola et son épouse a assisté à la présentation de l'église dédiée à Saint-Félix refaite en 2002. L'art sacré est un des champs d'action de la coordinatrice de la liturgie dans la paroisse Eliane Klein. Elle explique qu'une telle visite " permet de faire ressortir quelque chose qu'on ne remarque pas, qu'on ne connait pas ou plus et de faire vivre l'église, patrimoine communal et religieux. " Isabelle Morviller a évoqué la vie de Saint-Félix martyr et Michel Ferry le maire l'histoire de l'église du village. Sa reconstruction après la Guerre de Trente ans a duré cent un ans ! La cloche unique de cette époque a été fondue dans la fonderie de Robécourt dans les années 1820. Actuellement, on en compte trois, sur chacune on peut lire son prénom, le nom de ses parrain et marraine et celui du prêtre qui l'a bénie. En 1983, elles ont été électrifiées, plus récemment, deux d'entre elles ont dû être réparées. On sait que plusieurs objets doivent leur présence dans l'église à la générosité de paroissiens.

Logo

Datant du 16ème siècle, l'armoire eucharistique est classée. Une Pieta en bois de la même époque de taille imposante et classée a été volée en 1979, il n'en reste qu'une photo, sorte de témoin... Un reliquaire fait partie des richesses de l'église, il contiendrait une relique de Saint-Félix selon la mémoire transmise oralement. Mais la " curiosité " est un calice offert par Napoléon III. Se rendant en cure à Plombières avec son épouse qui souhaitait toujours se recueillir dans cette petite église, l'empereur est passé plusieurs fois par ce village qui n'a jamais compté plus de 170 habitants. S'il était exposé exceptionnellement sur l'autel et a été utilisé par le prêtre Jacques Thiétry lors de la messe du soir, il est bien entendu conservé dans un lieu sûr. Eliane Klein a invité l'assistance à remarquer certains éléments comme la statue de Saint-Vincent patron des vignerons, les vitraux dont certains ont été remplacés dans les années 60, un tableau en haut de la porte représentant Saint-Félix en prière, le chemin de croix coloré dont les stations ont été offertes par des familles du village, leur nom est d'ailleurs mentionné en dessous de chacune, le baptistère qui était surmonté de la chaire, une statue de Saint Pierre Fourier, l'ancienne table de communion... L'imposant ex voto daté de 1740 a été déchiffré par Francis Klein. Zincourt est la cinquième église de la paroisse pour laquelle une visite commentée a été organisée par l'équipe paroissiale.

Logo