Aller au contenu principal
Lundi 29 novembre
Saint Sernin
ou Saturnin, martyr et évêque de Toulouse (IIIe siècle)

Nouvelles des missionnaires pour la nouvelle année

Les lettres et cartes arrivent d'un peu partout avec leurs vœux, leurs nouvelles du bout du monde, en voici quelques extraits pour nous mettre en communion avec ce que vivent ces frères Vosgiens partis au loin témoigner de la Bonne Nouvelle du Christ Jésus :

« Mon ministère en Algérie qui a commencé il y a 45 ans, va prendre fin car pour ma santé on me conseille de prendre ma retraite, sans doute à Versailles mon diocèse d'ordination. Je suis au service de l'accueil à N.D. D'Afrique où la majorité des visiteurs sont de confession musulmane. »
Jean Belaïd

« Pour moi c'est très important d'être unie à l'Eglise locale et c'est un grand soutien. »
Anne, Point-Cœur à Alep (Syrie)

« Merci à toute l'équipe de Coopération Missionnaire de votre amitié et de vos prières à mon intention. Ici nous allons vers un été chaud. Dans les paroisses les communions et les confirmations se succèdent. Dans une semaine ce sont les grandes vacances... Que la paix et la joie du Seigneur venu nous sauver vous accompagnent tout au long de l'année. »
Sœur Marie-Gaël, Nouvelle-Calédonie.

« Ici au Burkina la situation est toujours précaire malgré les pluies abondantes de cet hivernage qui ont apporté quelques récoltes supplémentaires. Notre centre de promotion féminine tourne à plein régime avec près d'une cinquantaine de jeunes filles de la brousse environnante qui suivent le matin les cours d'alphabétisation et l'après-midi des cours de couture, broderie... »
Sœur Marie-Dominique Ladureau, Burkina Faso.

« Maintenant j'ai 80 ans, je fais toujours le même travail, recevoir les personnes qui ont besoin de remèdes et quelquefois plus... Les besoins sont grands, le travail manque, cette année il y a eu une grande sécheresse, les semailles ont été retardées, des milliers d'animaux sont morts par manque d'eau. Les températures sont montées jusqu'à + 52°. Quelques villages ont été ravagés par les tornades... A vous tous je souhaite une année de grâce. »
Sœur Hermana Myriam, Argentine

« ... J'étais en train d'expliquer nos projets d'atelier informatique pour combler une demande nouvelle de formation pour les jeunes Africains. C'est vrai qu'ils sont pauvres et qu'il y a de grands besoins dans l'immédiat. Mais je pense qu'il faut aussi avoir des vues à plus longue portée. C'est ce qui assurera l'avenir. Faire ceci sans omettre cela est une tâche difficile, mais les deux volets sont nécessaires... Souvenir priant et fraternel »
Sœur Colette Simonin, Côte d'Ivoire.

« Je suis bien touchée de la fidélité du Diocèse des Vosges pour rester en contact avec ses missionnaires, malgré mon grand silence. Notre monde devient de plus en plus petit et les chrétiens et les chrétiens doivent être en pointe pour favoriser contact, amitié, estime, d'ouverture et de compréhension, afin que l'Esprit d'unité et de paix puisse l'emporter sur les forces de division et de méfiance. Merci... »
Lapierre Geneviève, Ouganda.

« ... Ce qui nous prend ce sont les enfants d'aujourd'hui à travers le soutien scolaire en anglais et français. Notre sœur espagnole fait un peu de couture avec les femmes et les filles d'un orphelinat. Mais c'est aussi la vie de quartier, les peines et les joies = l'équipe de foot est qualifiée pour aller en Afrique du Sud, ou bien la joie de la voisine qui a enfin une belle petite fille. Je reçois régulièrement la revue du Diocèse et je la lis tout entière et avec plaisir. Je suis très reconnaissante à ceux qui me l'envoient. »
Sœur Hélène Huret, Algérie.

« Grand merci à vous et à toute l'équipe de la Coopération missionnaire pour l'envoi de l'Eglise des Vosges, nouvelle formule qui est très bien. L'Esprit Saint qui travaille au cœur des chrétiens des Vosges transparaît à chaque page. J'en rends grâce et il me pousse à prier pour tous. Nous restons en profonde communion dans le champ du Seigneur. Avec nos bons vœux... »
Sœur Marie-Odile Gigant, actuellement à Riom.

« Je suis arrivé à Niamey en 1963. Ayant appris la langue Gourmatché on m'a proposé de venir dans notre maison de Fada N'Gourma... J'essaie d'être Jean-Baptiste. Dans mes prédications je ne cesse de rappeler que ce qui justifie l'Eglise c'est la Mission. Bien fraternellement ».
Pierre Prévot, Cameroun

« Mes meilleurs vœux à partager avec tous les membres de l'Equipe que j'ai eu la joie de rencontrer. Quel bonheur, je reçois régulièrement la Vie Diocésaine et me réjouit de la vitalité du Diocèse. Je confie à votre prière ma communauté... 5 sœurs seulement cette année, deux Egyptiennes engagées l'une à la Caritas, l'autre dans plusieurs paroisses, une Indienne catéchète dans une paroisse internationale, une Pakistanaise infirmière, en année sabbatique après vingt ans de service dans un dispensaire au sud du pays, et moi-même toujours engagée au lycée français... La petite minorité catholique a fêté Noël dans la joie et nos frères orthodoxes vont fêter le 7 janvier. Mais cela passera aussi inaperçu (8 millions environ pour 90 millions d'habitants.) Bien fraternellement je vous embrasse.
Sœur Marie-Thérèse Baudoin, Egypte.

Ne les oublions pas, ils comptent sur nous.

Étiquettes
Publié le 11/01/2010 par Alice.