Aller au contenu principal
Mercredi 30 septembre
Saint Jérôme
Père et Docteur de l'Église (✝ 420)

Paroles de confirmées

itinéraire
Je dois dire que longtemps j’ai tourné le dos à l’Église. Puis il y a quelques années j’ai été confrontée à la maladie, au décès de proches. Je n’entendais plus à ce moment là la parole de Dieu et c’est sur mon lieu de travail qu’une ancienne collègue me dit avoir besoin d’aide pour animer un groupe de 6° en aumônerie et spontanément je lui ai proposé mon aide. Je suis maintenant plus sereine, j’accepte petit à petit les décès qui m’ont bouleversée. Dans ma première année d’aumônerie, j’ai assisté à la confirmation de jeunes, quand j’ai su qu’il y avait un groupe d’adultes qui se préparait, je me suis tout de suite inscrite.
Aujourd’hui je parle plus facilement de ma foi, même à des non croyants, je témoigne de mon engagement avec mes collègues. Je peux dire que ma foi m’a aidée à ne pas sombrer suite aux coup durs, que j’ai trouvé une seconde famille sur laquelle je peux compter et qui peut compter sur moi.Christine

Lettre à Dieu
Nous nous sommes rencontrés la première fois lorsque je m’y attendais le moins, tu m’as regardée et tu m’as attendue.
Que de questions : Qui es-tu ? Qui suis-je et pourquoi ?
T’avoir rencontré m’a donné une réponse claire grâce à ton œuvre et ta parole qui sont des témoignages de cette essence qui me manquait tant. Tu t’es imposé comme le sens de toutes choses, tu as donné du relief à mon existence, tu as été la clef qui m’a ouverte la porte du monde infini de la conscience des hommes et de toute la beauté grâce à ta vision humaniste. Depuis tu me réponds un peu chaque jour.
En plus tu m’as aidé à me découvrir, à accepter mes faiblesses, à mettre l’accent sur mes forces. Tu te révèles à travers moi pour que je puisse me révéler à mon tour. Tu guides mes pas. Quoi que je fasse désormais, je puise en moi une force insoupçonnée dont tu es la source et , même si je doute, ta présence me force à regarder vers toi et me demander ce qui serait le mieux, pas seulement pour moi mais également pour toutes les personnes qui m’entourent mais en ne reniant jamais ce que je suis.
C’est là que j’ai mesuré ton ouverture, ton amour pour les hommes, car j’ai compris que tu nous souhaitais libres avant tout.Tu m’ouvres aux autres tous les jours un peu plus..
Le bonheur et l’amour que l’on peut donner demeurent également le nôtre, c’est une faculté exceptionnelle qu’on ne peut se permettre de gâcher et qui nous aide à évoluer dans un monde parfois très difficile à appréhender.. L’amour que tu m’apportes est devenu ma foi. Tu as changé la perspective de ma vie et lui a donné l’essence qui me manquait tant, depuis je me sens toujours accompagnée. Sandra


Logo

itinéraire
J’ai été baptisée enfant, j’ai fais mes années de catéchisme jusque la profession de foi. Puis comme bien d’autres j’ai mis cette foi de côté. Quand je commence à travailler, je décide d’adhérer à la joc. J’y rencontre mon mari, nous fondons une famille et prise dans l’engrenage de la vie je range ma foi dans un coin. Puis les aléas de la vie viennent, ceux qui font douter même les meilleurs d’entre nous, et toutefois, notre couple ressent le besoin d’exprimer à nouveau sa foi. J’ai vu mon mari combattre la maladie sans jamais perdre la foi. Son courage, sa persévérance alors que la maladie l’emportait ont définitivement renforcé mes croyances et mon besoin d’exprimer ma foi en Dieu en l’Esprit Saint.
Aujourd’hui je rencontre des personnes en grandes difficultés et pour beaucoup mon espérance d’une vie meilleure grâce à la foi est moteur de courage. La foi leur donne envie de s’en sortir.
Ma foi me donne force et courage pour emmener ces personnes plus loin et elle est le pilier de mon existence. Et même quand je baisse les bras ce qui arrive parfois, c’est dans la prière que je trouve la force de me relever.
Ma vie est remplie d’épreuves : le chômage, les difficultés financières, la maladie, la mort des mes proches mais au lieu de perdre ma foi, elle s’est au contraire renforcée. La foi de mon entourage a renforcé la mienne et je souhaite offrir aux autres ce qu’on m’a apporté lorsque j’en avais besoin. J’espère partager ma foi à beaucoup et faire vivre à travers la mienne la foi de mon mari défunt.
Aujourd’hui la confirmation est l’expression de ma foi à travers ma vie. Je ressens le besoin d’affirmer haut et fort ma croyance en Dieu. Viviane
Publié le 20/01/2015 par Annie Viry.