Aller au contenu principal
Lundi 29 novembre
Saint Sernin
ou Saturnin, martyr et évêque de Toulouse (IIIe siècle)

Pierre Prévot du Burkina Faso




Pierre Prévot nous écrit de Fada N'Gourma du Burkina Faso :

Pour moi, l'année qui se termine a plutôt été bonne...
Dans mon travail c'est la routine si j'ose dire. J'ai fait quelques progrès en Gurmencema, mais je suis loin d'être satisfait de mes médiocres performances.

Il y avait une grande réunion des responsables rédemptoristes d'Afrique et présence du Père Général, pour réfléchir sur notre vie en Afrique. On en a profité pour solenniser les premiers vœux de nos dix novices qui se sont engagés le 28 août.

L'année agricole est semble-t-il bonne dans l'ensemble du pays, avec bien sûr les inévitables trous dans la pluviométrie, y compris dans la région de Fada : certains ont semé des terrains pas assez mouillés et les semences n'ont pas germé.

Du point de vue politique, le pays vient de reconduire Blaise Compaoré pour 5 ans de présidence. Cela lui fera 28 ans de présidence ! Tout est sous sa coupe et celle de son parti.

Les Evêques, à l'occasion de 50 ans d'indépendance, viennent de sonner l'alarme : appauvrissement des populations, progrès réservé à une certaine élite, justice défaillante, menace sur la démocratie, corruption, etc.
L'opposition divisée n'est qu'un fantôme. Vu de l'extérieur, sans être partie prenante, tout est bloqué, verrouillé. L'inflation est galopante, d'où l’appauvrissement général.
L'aide que j'apporte reste modeste et concerne surtout les aides pour payer la scolarité ou des médicaments, parfois des situations de famines.
Je ne fais que redistribuer une partie de ce que vous me donnez. Merci pour eux.

Les généreux donateurs des organismes d'Église que j'ai sollicités et sur les quels je comptais, sont muets, même si pour l'un il y a quelques espoirs. Cela exerce à la patience. Même quand on leur demande une réponse, "quelle qu'elle soit" rien! C'est déprimant...

Le diocèse prépare pour 2011 le 75ème anniversaire du commencement de la mission en 1936 par les Pères SMA de Lyon.
Je connais bien Sœur Marie-Odile Gigant qui est à Diabo, à 50 km d'ici et j'y vais de temps en temps.
Transmettez mes vœux à toute l'équipe de Coopération Missionnaire et dites-leur qu'ils sont présents dans ma prière.

Fraternellement.

Pierre Prévot

Publié le 17/01/2011 par Alice.