Aller au contenu principal
Dimanche 15 septembre
Notre-Dame des sept Douleurs
mémoire liturgique

Tables ouvertes pour vivre Diaconia en paroisse

Logo
S’inspirant du modèle proposé par le secours catholique, le comité de suivi Diaconia 2013 de notre diocèse propose d’organiser dans les paroisses vosgiennes un repas avec les plus fragiles. En lien avec le secours catholique, la conférence et les équipes Saint-Vincent- de-Paul, le CCFD et tous les autres acteurs paroissiaux de la solidarité (et pas seulement d’inspiration catholique), l’idée est de partager un repas simple pour vivre un temps de fraternité et de dialogue autour des merveilles et des fragilités que nous connaissons. Découverte de la méthode.

Qu’est-ce qu’une TOP ?

Une table ouverte paroissiale c’est :

  • Un Repas fraternel organisé par la paroisse où sont invitées des personnes de différents horizons avec un point d’attention particulier pour celles et ceux qui vivent des situations de précarité.
  • Un repas qui tisse du lien social concrétise par la régularité des rencontres, la place centrale qu’occupent les personnes en difficulté, les animations, la participation libre, la possibilité de s’impliquer dans la préparation et le rangement…
  • Un repas préparé par toute une équipe qui est amenée à évoluer sans cesse, puisqu’un des objectifs des TOP est que les “invités” deviennent non seulement “invitants” mais aussi participants.
  • Un repas animé pour permettre la rencontre, l’échange, la convivialité entre personnes de tous horizons et de tous âges.

Logo
ATTENTION, une table ouverte paroissiale ce n’est pas et ne doit pas devenir :
  • Un lieu d’aide matérielle ou d’accompagnement social
  • Une “soupe populaire”. Il faut veiller à ce que les organisateurs de ces repas ne soient pas les seuls à faire la cuisine, mettre la table, assurer le service... Il est essentiel que chacun puisse participer à l’organisation.
  • Un club fermé. L’objectif premier de ces tables est d’ouvrir davantage la paroisse aux réalités extérieures.
  • Une organisation figée.

Objectifs et description

L’objectif général est l’expression de la diaconie de la paroisse au service de la fraternité, en d’autres termes, la table ouverte paroissiale est un espace d’enrichissement mutuel entre les invités et les paroissiens.

Il y a deux principaux enjeux pour la TOP :

1. Être un chemin de foi pour la communauté paroissiale par le service du frère

Il s’agit pour les paroissiens d’oser aller à la rencontre du Christ présent dans les “petits et les humbles” en acceptant de partager la table avec eux mais aussi d’être servis par eux, et en leur reconnaissant leur dignité de frères et soeurs sous le regard de Dieu.

2. Être chemin de rencontre avec l’Église pour les personnes éloignées de la communauté paroissiale

Logo
éloignement peut être dû à des conséquences de l’exclusion, la différence de religion ou l’image véhiculée par les médias sur l’Église.

Chaque Table ouverte paroissiale a sa propre identité :
> de 20 à plus de 100 personnes
> au déjeuner ou au dîner
> hebdomadaire, mensuelle voire trimestrielle
> activités l’après-midi ou non
> de temps en temps, transformation du repas habituel en repas à prendre ailleurs (excursion, pèlerinage diocésain, pique-nique…)
> association d’autres communautés chrétiennes
> le dimanche ou en semaine. Mais toutes ont des points communs incontournables :
> responsable validé par le curé
> service d’accueil
> tables de 8 à 12 personnes
> décoration de la salle et des tables
> buffet garni par les plats apportés et/ou confectionnés
> service à table qui évite aux personnes de se déplacer et facilite les échanges
> facilitateur par tablée qui veille au bien-être de chacun et aide à l’animation de table
> participation de chacun
> régularité dans le temps : elle construit progressivement la confiance et la qualité des liens
> vie d’équipe (réunions de préparation, formation des bénévoles,…)
> communication privilégiée avec la paroisse (informations au cours des messes, dans la feuille paroissiale, rencontre régulière avec le curé/ l’équipe pastorale)
> budget de fonctionnement qui privilégie l’autonomie financière de chaque table

Méthode et mise en place

Logo
Pour créer une TOP, il est nécessaire de :
  • Constituer une première équipe avec le curé et quelques personnes engagées dans la vie de la paroisse et/ou en contact avec des personnes isolées, âgées, malades, démunies
  • Tester, vivre une première expérience de TOP peut être plus efficace que de s’engager directement sur un rythme soutenu
  • Présenter l’esprit du projet en cherchant à mobiliser
  • Questionner individuellement et par écrit pour que chacun précise sa disponibilité, ses domaines d’engagement, les jours de participation au repas, etc…
  • Recenser les ressources humaines et matérielles de la paroisse pour l’organisation de ces repas ainsi que toutes les institutions et personnes en contact avec les personnes isolées et démunies (Secours Catholique, assistantes sociales, mairie, maison de retraite).

Points d’attention
Il est nécessaire de s’appuyer sur une bonne organisation matérielle et de :
• Soigner l’invitation : paroissiens, personnes accueillies, veiller à l’accessibilité de différents publics
• Soigner la place de chacun au cours du repas
• Favoriser une contribution : dons matériels, argent, bénévolat…
• Favoriser le beau, le bon
• Être en réseau Au quotidien, entre les Tables ouvertes paroissiales, il y a aussi des choses à faire, des réflexions à mener :
• Réunions d’équipe de préparation
• Accueil des nouveaux bénévoles
• Relecture, accompagnement spirituel
• Formations
• Choix des thèmes
• Place du religieux
• Gestion de la diversité : intergénérationnel, interculturel, interreligieux,…

Logo
Il est aussi très important d’avoir une équipe communication, pour communiquer :
Vers l’extérieur : faire connaitre les TOP, créer le lien avec les médias, rester vigilant à toucher ceux qui en ont le plus besoin, récolter des denrées, etc.
Vers l’intérieur, auprès des bénévoles : élaborer des fiches de postes, régler les problèmes de dernière minute, être le lien entre les équipes et le curé, recruter et proposer des temps de formation.

Points d’appui
Une Table ouverte paroissiale, c’est tout un réseau d’acteurs qui s’unissent ensemble pour lui permettre d’assurer sa mission.

1. La paroisse Elle est le premier point d’appui de la Table ouverte paroissiale. Certaines peuvent mettre à disposition une salle, souvent avec du mobilier, avec un coin cuisine, de la vaisselle…

2. Le Secours Catholique Même si les Tables ouvertes paroissiales ne sont pas une action que le Secours Catholique pilote, elles sont bien des lieux pour “oser vivre la fraternité avec les pauvres en Église et partager ensemble la recherche de sens”. La délégation diocésaine du Secours Catholique a pour vocation d’appuyer ces initiatives.

3. Les acteurs locaux Chaque Table crée son propre réseau local pour lui permettre de fonctionner.


Des questions à se poser

Au tout début
Quel type de TOP faire ?
Quelle régularité, quelle fréquence avoir ?
A combien de personnes limiter ?
Quel budget ?
Comment trouver les fonds ?
Comment gérer les déplacements des personnes à mobilité réduite ?

Avant la TOP
Qui fait les courses ?
Qui prépare le repas ?
Qui s’occupe de la décoration ?
Comment placer les invités ?
Faut-il faire un temps de prière ? Si oui, avant ou après le repas ?

Pendant la TOP
Qui accueille les invités ? Qui les place ?
Y a-t-il bien un animateur par table ?
Tout le monde s’est-il bien présenté ?
La parole circule-t-elle bien ?
Les cœurs sont-ils ouverts ?
Chacun mange-t-il à sa faim ?
Peut-on faire des petits jeux de table ?

Après la TOP
Qui débarrasse / range / nettoie ?
Chacun a-t-il vécu le moment qu’il espérait ?
Tout le monde peut-il rentrer chez lui ?
Faut-il donner la prochaine invitation ?
Des affaires ont-elles été oubliées ?


Un guide pédagogique est à disposition à la délégation Vosges du Secours Catholique.
Contact : XX.XX.XX.XX.XX

Pour en savoir plus
Contact diaconia 2013
Père Jean-Paul Gérardin
Tél. XX.XX.XX.XX.XX
Courriel : xxx@xxx.xx
Le site Diaconia des Vosges

Publié le 26/06/2012 par Alice.