Aller au contenu principal
Jeudi 13 août
Saint Hippolyte de Rome
Martyr (✝ 235)

Témoignage : Nelly raconte son pèlerinage à Lourdes

Logo
Durant la semaine de l’Ascension, 70 pèlerins de notre diocèse ont pris la route de Lourdes pour le rassemblement national « Diaconia 2013 Servons la Fraternité ».
Parmi ces pèlerins, Nelly, de Liffol-le-Grand, se rendait à Lourdes pour la première fois.

Voici son témoignage :

« Le 8 mai, tôt le matin, je prends le car à Bulgnéville avec Véronique, de Neufchâteau. Nous sommes 70 personnes du diocèse de Saint-Dié réparties dans deux cars. Avec nous, notre évêque, Jean-Paul Mathieu, le vicaire général Pierre-Jean Duménil, et l’abbé Jean-Paul Gérardin, responsable de notre pèlerinage.

Le voyage se passe très bien ; nous faisons tout de suite connaissance avec nos voisins de car. Des arrêts assez fréquents sont prévus, des films nous sont proposés, nous sommes bien installés. Malheureusement, la pluie et le froid vont nous accompagner pendant toute la durée du voyage.

A l’arrivée à Lourdes, à 19 heures, une petite réunion avec l’abbé Gérardin s’impose. Il nous distribue : un livret (Servir la Fraternité), une carte postale, un ruban, un carton avec notre nom et une cordelette à mettre autour du cou. Nous sommes logés dans trois hôtels différents ; je suis dans une chambre avec Annick, un peu plus jeune que moi ; nous nous entendons bien.

Logo

Jeudi 9 mai, jour de l’Ascension, nous sommes debout à sept heures et nous prenons notre petit-déjeuner. A neuf heures, rencontre à la basilique Pie X pour parler de la fraternité.

Puis, c’est la messe présidée par le cardinal Robert Sarah.*
La basilique est immense ; nous sommes 12 000 personnes. Je suis bien mon groupe pour ne pas les perdre. Il y a de grands écrans car nous sommes éloignés de l’autel. Mes yeux sont attentifs à tout ce qui se passe, alors je ne prie pas tout de suite, je regarde tous ces croyants qui sont joyeux et qui l’expriment en chantant, avec des mots simples et que je comprends bien. Mais, très vite, je chante et je bouge avec eux. Il y a tellement d’animation, de chants, de musique, mais aussi des témoignages, des malades, des souffrances qui s’expriment …
Nous chantons souvent, des chants joyeux, entraînants, et nous tapons dans nos mains. Pour moi, c’est magique !
Je croyais que la Foi, c’était quelque chose que l’on gardait en soi, mais quand j’ai vu tous ces gens taper dans leurs mains et agiter leurs foulards en chantant, j’ai compris que la Foi, c’était être joyeux ! Et je crois que c’est Dieu qui nous fait vivre cela.

Logo

Nous avons droit également à un grand message du pape François qui ne nous a pas oubliés : un texte simple, compréhensible, qui dit essentiellement qu’il faut partager, aider les plus démunis…

Dans la basilique et tout autour de l’autel, il y a les évêques, et à chaque bout de banc, un prêtre ou un diacre. C’est très beau ! Une célébration de deux heures, mais on ne s’ennuie pas.

Puis, le soir, c’est la procession aux flambeaux : il pleut fort, les bougies s’éteignent, nous avons froid. J’espère pouvoir refaire cette procession par un temps plus clément.

Vendredi 10 mai - Nous participons à des forums de discussion ; je choisis les thèmes « La personne âgée » et « La santé ».

Nous allons aussi à la grotte, bien sûr, prendre de l’eau, toucher le mur de la grotte, allumer un cierge… Tous ces cierges qui brûlent, c’est impressionnant !

Logo

Puis, grande soirée festive, gaie, tout le monde est debout, chante, applaudit… Au début, je suis un peu offusquée, puis je me dis « Pourquoi ne pas vivre notre foi dans la joie et la gaieté ? »

Samedi 11 mai - Nous allons à la messe à la basilique, nous sortons un peu avant la fin pour ne pas nous trouver dans la cohue des départs des cars. De retour dans les Vosges à deux heures du matin.

Je dis un grand merci à tous ceux qui m’ont permis de faire ce pèlerinage !
Depuis que je suis revenue, je revis ces moments dans ma tête et j’ai partagé mon expérience avec ma maman.
Je trouve aussi que, depuis mon retour, je fais mon travail de bénévole avec plus d’entrain et plus sereinement : est-ce le fait d’avoir prié, écouté tous ces prêtres et ces évêques, ou est-ce ma foi qui grandit ?

Encore merci à tous ! »

---------------------------------Nelly

Logo

Pour voir toutes les photos, cliquer ici

* Extrait de l'homélie de Mgr Sarah (Robert Sarah : cardinal guinéen, président depuis 2010 du Conseil pontifical Cor Unum, qui traite toutes les questions en rapport avec les activités caritatives.)

Extraits du message du pape François

---------------------------------

Merci à Nelly, à Jean-Paul G. et à Jean-Paul H. pour les photos. --------------------------------- --------------------------------- ---------------------------------

--------------------------------------------------------------------------------------DMB

Publié le 01/08/2013 par Danielle Magnani Bogard.