Aller au contenu principal
Vendredi 19 août
Saint Jean Eudes
fondateur des Eudistes et de l'Institut Notre-Dame de Charité (✝ 1680)

Zoom sur l'Afrique du Sud avec les jeunes de l'aumônerie

Logo
Le 25 mars dernier, dans le cadre du temps de Carême, une soirée bol de riz au profit du C.C.F.D. était organisée sur la paroisse Notre-Dame des Sources, par l'aumônerie scolaire.
Un moment convivial, passé dans une ambiance familiale, en toute simplicité.

Cette soirée a permis aux personnes présentes, de découvrir l’Afrique du Sud grâce aux panneaux préparés par les jeunes de l’aumônerie scolaire .

« L’Afrique du Sud, pays de toutes les inégalités, est un pays riche qui produit à lui seul le quart des ressources de tout le continent africain. Pourtant, le tiers de sa population vit sous le seuil de pauvreté.
Au Cap, l’une des principales villes du pays, située au bord de l’océan Atlantique, le contraste est saisissant. En certains endroits, les luxueuses villas côtoient les bidonvilles (township).

Le pays ne s’est pas encore remis de sa sombre histoire. L’Apartheid, ce régime raciste de séparation des gens selon leur couleur de peau, a été aboli en 1991. En 1994, les premières élections libres ont porté à la tête du pays, Nelson Mandela, le plus connu des militants anti-Apartheid, qui avait passé 27 ans en prison. .

Logo

Aujourd’hui, les Noirs ont les mêmes droits que les Blancs. Cependant, le pouvoir économique demeure aux mains des Blancs, et 95% des pauvres sont noirs.

Depuis la fin de l’Apartheid, l’Afrique du Sud semble être dans une impasse. Le reste du monde ne se rend pas compte de la gravité de la situation, car les revenus moyens dans le pays sont corrects.

L’Afrique du Sud n’est alors pas perçu comme un pays pauvre. Or les différences de revenus son extrêmes !
Une minorité a presque tout, et la majorité n’a presque rien. Offrir à tous les enfants d’aller à l’école, une solution qui donnerait à cette génération plus de chance de trouver du travail que leurs parents.

L’Afrique du Sud a besoin de s’attaquer à la pauvreté dans les townships, à l’épidémie de sida, au retard d’éducation de ses populations défavorisées.  Fort de tout ce constat, le CCFD-Terre Solidaire, soutient des organisations locales qui aident les plus démunis à s’en sortir.

Agir en partageant nos richesses financières, intellectuelles, culturelles…une piste à exploiter pour réduire la pauvreté et les inégalités. » 

Merci aux enfants et aux responsables d’aumônerie, en particulier Simone, Ghislaine, pour cette soirée qui a permis aux participants de prendre conscience de la situation vécue par les habitants d’Afrique du Sud.

_

Logo
En donnant au C.C.F.D., chacun a pu faire un geste de partage et de solidarité en participant ainsi à l’opération “Bouge ta planète” qui représente un engagement pour une terre plus solidaire, et surtout beaucoup d’espoir pour les pays pauvres.
Publié le 02/04/2011 par plombieres.