Aller au contenu principal
Vendredi 19 août
Saint Jean Eudes
fondateur des Eudistes et de l'Institut Notre-Dame de Charité (✝ 1680)

Saint Pierre Fourier

Logo
Vous trouverez ci-dessous une courte biographie de Saint Pierre Fourier et une courte vidéo du Jour du Seigneur.

Pour ceux qui veulent tout de suite en savoir + sur le saint vosgien
Saint Pierre Fourier est un innovant, notamment concernant les mutuelles. Retrouvez en suivant le lien, les innovations proposées par Saint Pierre Fourier .
Découvrez aussi la galerie photo de la basilique Pierre Fourier de Mattaincourt

***********************************

Saint Pierre Fourier, est né à Mirecourt en 1565 et mort à Gray en 1640. Ordonné prêtre à Trèves en 1589, il devint le curé de Mattaincourt (Vosges) en 1597, paroisse considérée par les autorités catholiques comme un village « déchristianisé ». L'abbé Pierre Fourier y résidera pendant 20 ans, et il y fondera une confrérie du rosaire, une de Notre-Dame et une de saint Sébastien ; il y remettra en valeur le chant grégorien.
L’histoire se souvient de lui comme un homme d’ une grande piété, faisant montre d’un grand dévouement pour les pauvres. Il est vrai qu’il y avait de quoi faire : la Lorraine, qui n’était pas rattachée au royaume de France à cette époque, avait beaucoup souffert de la peste, et la guerre menaçait. Pour éviter à ses paroissiens d’avoir à emprunter de l’argent aux usuriers, il crée une caisse mutuelle : la bourse Saint-Evre.

Pour satisfaire au besoin d’instruction des filles, Pierre Fourier crée avec la romarimontaine Alix Le Clerc, la Congrégation Notre-Dame (appelée parfois également la congrégation Saint-Augustin) qui se destine à l’éducation gratuite des filles. La première école ouvrira non loin de Mattaincourt, à Poussay, où se tenait un chapitre de dame Noble, en 1598.
Il a été béatifié le 29 janvier 1730 par le pape Benoît XIII et canonisé le 27 mai 1847 par le pape Léon XIII. Il est fêté le 9 décembre.

Découvrez la vidéo du Jour du Seigneur consacrée à Saint Pierre Fourier : //--> //--> //-->

//--> //--> //-->

Publié le 09/12/2011 par Christophe CHEVARDÉ.