Aller au contenu principal
Lundi 29 novembre
Saint Sernin
ou Saturnin, martyr et évêque de Toulouse (IIIe siècle)

Lexique

Parce que chaque mot doit avoir sa définition.

Pour accéder au mot souhaité:
— utiliser l'ascenseur de page habituel
— ou bien cliquer sur la lettre qui commence le mot, puis patientez un instant pour que la page se cale à la lettre demandée.

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

Abbé

Dans l'Église catholique et orthodoxe, supérieur d'un monastère d'hommes érigé en abbaye. Titre donné à un prêtre qui n'est pas "curé" c'est à dire qui n'a pas la responsabilité officielle d'une paroisse.

Abstinence

On entend par abstinence, la privation volontaire d'un plaisir en particulier, pour des raisons historiques la privation de viande qui est recommandée aux fidèles catholiques les vendredis qui sont inclus dans le temps du Carême en souvenir de la Passion du Christ. Les fidèles manifestent aussi cet esprit de pénitence par des actes concrets, par exemple : en se privant d'alcool ou de tabac... et en s'imposant une pratique plus intense de la prière et du partage avec les plus démunis.

Accompagnement spirituel

C'est un service rendu à ceux qui demandent une présence, faite d'écoute et de conseil qui leur soit une aide pour mieux vivre et mieux découvrir leur chemin de baptisés. L'accompagnateur, le plus souvent un prêtre ou un(e) religieux, guide la personne à la recherche du sens de son existence. Il lui propose des repères qui lui permettent de comprendre et d'orienter sa vie.

Action de grâce

Attitude de reconnaissance envers Dieu : l'homme "comblé de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans le Christ" reconnaît de quel amour il est aimé de Dieu et l'en remercie.

Adam et Eve

Nom donné dans la tradition biblique, au premier couple (homme et femme) créé par Dieu. Adam, dont la racine hébraïque évoque la terre, signifie homme. Eve, en hébreu hawwah, signifie la vivante.

Adoration

Adoration (du latin ad orare : s' adresser à). Attitude de respect et d' amour du chrétien priant Dieu comme le Dieu Unique, Celui de qui tout dépend. L' adoration s' adresse exclusivement à Dieu. Elle est avant tout d' ordre spirituel (Jean 4:24).

Agonie (du grec : âgon, combat)

Dernière lutte de l'organisme contre la mort. Dans l'Évangile ce mot est employé pour évoquer l'angoisse qui s'empare de Jésus à Gethsémani la nuit précédant sa mort. Au terme de ce combat intérieur, Jésus accepte de faire non pas sa volonté, mais celle de Dieu son Père.

Alléluia

Acclamation déjà employée par la liturgie juive et reprise dans toutes les liturgies chrétiennes comme expression de joie et de louange.

Alliance

L'Alliance est le nom donné dans la Bible pour dire la relation personnelle de Dieu avec le peuple d'Israël. Elle est le fil conducteur entre l'Ancien et le Nouveau Testament.

Les écrits du Nouveau Testament montrent comment cette Alliance est réalisée pleinement en Jésus-Christ, médiateur de l'Alliance nouvelle. Elle est au coeur de la liturgie chrétienne, plus particulièrement dans l'eucharistie, mémorial du sacrifice du Christ .

Ame (du latin anima ; souffle, vie)

L'âme est le principe de vie et de pensée de l' homme. Dans l'Ecriture Sainte le terme âme désigne la vie humaine mais aussi ce qu' il y a de plus intime en l' homme (Mt 26,38) et de plus grand et de plus profond en lui (Mt 10, 28). Créée à l' image de Dieu, la personne humaine est un être à la fois corporel et spirituel. Elément spirituel de l' être, l' âme est personnelle et immortelle. Notre conception de l'âme est intimement liée à notre foi: certaines conceptions orientales sont très différentes.

Amen

Ce mot hébreu se rattache à une racine qui signifie : solidité, fermeté. Il était largement utilisé dans le culte juif, non seulement au sens d'un souhait: "Ainsi soit-il", mais beaucoup plus comme une affirmation :" C'est vrai, d'accord !". Jésus l'emploie souvent dans l'Evangile, parfois en le redoublant pour accentuer la solennité de l'affirmation. La tradition chrétienne a gardé le mot pour exprimer le plein accord avec une prière dite.

Amour de Dieu

Dieu est source de l'amour. Il nous a manifesté cet amour en donnant son Fils unique pour que nous vivions par lui. Jésus Christ, par sa vie et son enseignement nous révèle pleinement l'amour de Dieu son Père et nous invite à pratiquer cet amour entre nous et sans limite. L'amour de Dieu ne dépend nullement de ce que nous ressentons, mais de ce qu'il est dans sa nature éternelle.

Anges (du grec angelos ; envoyé, messager)

Etre spirituel intermédiaire entre Dieu et l'homme. Ils louent Dieu dans le ciel et sont chargés de mission auprès des hommes. Fondamentalement, les anges rappellent aux chrétiens que le Dieu transcendant et inaccessible a voulu communiquer avec les hommes. Ils signifient que cette communication est le don gratuit d'une vie au-delà des capacités humaines.

Angélus

Prière en trois versets, en référence avec le récit évangélique de l'Annonciation dont les premiers mots sont : "l'Ange du Seigneur annonce à Marie...". Un "Je vous salue Marie" suit chaque verset et une oraison conclut cette prière. L'Angélus se récite trois fois par jour, le matin, à midi et le soir.

Animateurs en Pastorale

Les animateurs en pastorale sont des laïcs hommes et femmes, des religieux et religieuses qui s' engagent dans une mission de l' Eglise. Ils reçoivent de l' évêque une lettre de mission leur précisant auprès de qui ils sont envoyés, (milieu paroissial, scolaire, hospitalier etc.), les partenaires avec lesquels ils travailleront et la personne nommée pour évaluer, avec eux, la mission. Cette responsabilité, est donnée pour une durée déterminée et renouvelable

Année liturgique

Le calendrier liturgique indique la place des fêtes fixes et mobiles, telle que le comput ecclésiastique l'a déterminé. À la différence du calendrier civil qui mesure le temps, le calendrier liturgique rythme l'année par le déroulement des fêtes religieuses. Ce calendrier a beaucoup évolué durant les siècles, s'enrichissant de nouvelles fêtes et solennités. L'année liturgique commence au premier dimanche de l'Avent, quatre semaines avant Noël. Les années se succèdent trois par trois avec les lettres A, B, et C. Ces lettres disent de quel évangéliste sont la plupart des extraits lus à la messe cette année-là:
— année A: évangile de Mathieu
— année B: évangile de Marc
— année C: évangile de Luc

L'année liturgique qui va du dimanche 30 novembre 2008 au samedi 28 novembre 2009 est une année B. en savoir plus

Apocalypse

(du latin apokalypsis : Révélation). Dernier livre du Nouveau Testament et donc de la Bible, cet ouvrage écrit par saint Jean est riche en visions symboliques, prophétiques et eschatologiques. Il a joué un rôle important dans la résistance spirituelle et l' espérance des premières communautés chrétiennes en temps de persécution.

Apocryphes

Ecrits religieux d' origine juive ou chrétienne, proche des récits des Evangiles et fourmillant souvent de détails dont l' authenticité douteuse n' a pas été confirmée.

Apostasie - Apostat

Renonciation publique totale et volontaire à la foi chrétienne par une personne baptisée. Apostat: personne ayant renié librement et publiquement sa religion.

Apostolat (du mot grec : apostolos, signifiant envoyé, chargé de mission)

L'apostolat au sens chrétien du terme, est l'activité qui se déploie pour la diffusion de l'Evangile. Chaque chrétien, en ce qui le concerne, et tous ensemble, participent à la mission d'évangélisation de l'Eglise.

Apostolique

Ce qui concerne les Apôtres et relève de leur mission. Ce terme peut donc être appliqué à l' ensemble de la mission de l' Eglise.

Apôtre (Du grec apostolos : envoyé, chargé de mission)

Dans la primitive Eglise, membre de la communauté chargé de l'annonce de l'Evangile. L'Evangile de Luc donne le nom d'Apôtres aux Douze choisis par Jésus et chargés par lui d'annoncer l'Evangile au monde entier. Ce chiffre de douze, correspondait au nombre des tribus d'Israël et symbolisait le peuple de la nouvelle Alliance. Jésus a appelé à sa suite, Pierre, André, Jacques dit le Majeur, Jean, Philippe, Barthélémy, Thomas, Matthieu, Jacques, Jude appelé aussi Thadée, Simon surnommé le Zélote et Judas l'Iscariote.

Ascension (du latin ascendere ; monter, s’élever)

« L’Ascension du Seigneur », célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c'est-à-dire la fin de sa présence visible sur terre ; cette fin de vie terrestre s'est produite après sa résurection - fête de Pâques - et après la Pentecôte où Il est apparu à ses apôtres pour leur insufler l'Esprit Saint. L'Ascension de Jésus Christ préfigure notre vie dans l’Eternité. Croire que le Christ ressuscité est entré dans la gloire est un acte de foi.

Assemblée

C'est le peuple convoqué pour l'action liturgique. C'est le sens du mot "église" (du grec ekklèsia = assemblée). Le mot "assemblée" désigne aussi diverses réunions : assemblée d'évêques, de cardinaux, assemblée paroissiale, etc...

Assomption

Elévation de la Sainte Vierge au ciel après sa mort. L'Église célèbre cette fête le 15 août. L'église Catholique a une vénération particulière pour Marie, mère de Jésus Christ, modèle de la femme et de la mère. Voir aussi le site du Cyber Curé qui donne d'excellentes explications.

Athée

Personne qui n'a pas de croyance religieuse, qui adhère à un système selon lequel la non existence de Dieu est une affirmation .

Aube (du latin alba : dérivé de albus, blanc)

L'aube liturgique est une tunique de toile blanche pourvue de manches étroites, et serrée ou non à la taille par un cordon. Elle est portée sous la chasuble, la chape ou la dalmatique, pour célébrer la messe ou lors d'autres cérémonies. Aujourd'hui elle est souvent remplacée par une aube plus ample.

Aumône

Don fait à plus nécessiteux que soi. Dans l'Ancien Testament, l'acte de donner y est régi par des lois (la dîme annuelle pour les pauvres ) .

Le Nouveau Testament donnera une dimension nouvelle : c'est l'amour des autres et non pas l'obéissance à la loi qui doit la motiver. La forme moderne de l'aumône est parfois appellée la solidarité, du moins quand elle s'exerce concrètement, et pas seulement en paroles.

Aumônerie

— Service d'Église qui assure une présence chrétienne dans un ensemble pastoral précis : Lycées, Hôpitaux, Action Catholique, Prisons…
— Education à la foi lorsqu'elle s'adresse à des adolescents, après les premières années de "catéchisme".

Autel

Dans la Bible, table de pierre dressée pour rappeler une intervention divine. Des sacrifices y étaient parfois offerts (animaux, libations).

Dans l'Église catholique, l'autel est l'endroit le plus sacré de l'église, où l'on célèbre l'Eucharistie ; il a généralement la forme d'une table.

Avent

Temps liturgique précédant la fête de Noël. Quatre dimanches de l'Avent. Ce temps de préparation à la célébration de la naisance de Jésus est marqué par la symbolique de l'attente et du désir.

Une tradition de l'Avent utilise la symbolique des bougies au long des quatre dimanches:
— Premier dimanche: la bougie symbolise le pardon à Adam et Eve,
— Deuxième dimanche: la bougie symbolise la foi des Patriarches, en la Terre Promise
— Troisième dimanche: la bougie symbolise la joie de David, célébrant l'Alliance avec Dieu
— Quatrième dimanche: la bougie symbolise l'enseignement des Prophètes, annonçant un règne de paix et de justice.

Le premier dimanche de l'Avent est le début de l'année liturgique.

Baptême

Rite par lequel le nouveau baptisé entre dans la communauté de l'Église. Il fait entrer le baptisé dans le mystère de Pâques " mort et résurrection de Jésus-Christ ". C'est en Lui que tout baptisé dans l'eau et dans l'Esprit est immergé pour renaître à la vie nouvelle. Le baptême proclame l'adhésion du nouveau baptisé au Christ .

Béatification

Acte de l'autorité pontificale par lequel une personne défunte est mise au rang des bienheureux: le pape proclame que cette personne s'est fort approchée de son Maître Jésus Christ, ce qui est heureux pour elle et pour tous les chrétiens. (La béatification est un préliminaire à la canonisation).

Bénir (du latin benedicere : dire du bien)

— Bénir Dieu, c'est le louer, le révérer et rendre grâce (le remercier de ses bienfaits, de son amour pour nous)
— Bénir une personne, c'est appeler le bonheur sur quelqu'un, lui rendre hommage devant Dieu.
— Bénir un objet, c'est rendre grâce à Dieu, le remercier pour sa création du Monde, particulièrement dans cet objet, s'engager à l'utiliser selon le bien.

Bible

Appelée aussi Ecriture sainte. C'est un ensemble de livres, souvent rassemblés en un seul volume. Elle est la révélation du dessein de Dieu pour l'humanité. Son contenu a un caractère historique, une forme souvent poétique et une dimension prophétique et sacrée. Composée sur plusieurs siècles, l'ensemble de ses sources se répartit entre l'Ancien et le Nouveau Testament, avant et depuis Jésus-Christ.

Calice

Coupe contenant le vin consacré lors de la célébration Eucharistique.

Canoniser, canonisation

Déclarer qu'une personne pourra être appellée saint ou sainte en raison de la valeur exemplaire de sa vie. Mettre au nombre des saints suivant les règles et avec les cérémonies prescrites par l'Eglise. La canonisation est prononcée par le pape.

Cardinal

A l'origine, les cardinaux dans l'Église de Rome assumaient la responsabilité d'une paroisse (appelée titubura) et servaient, en quelque sorte, de pivot (du latin, cardo, cardinis = gond) à la vie de la communauté. Les cardinaux sont les premiers collaborateurs du pape. Ils élisent le pape parmi eux.

Carême

(du latin quadragesima [dies] "le quarantième [jour]" avant Pâques, quarante, ce temps durant quarante jours). Le Carême est un temps de pénitence et de conversion, qui s'ouvre avec le mercredi des Cendres et culmine dans la semaine qui précède Pâques, la semaine sainte. Celle-ci commence avec le dimanche des Rameaux (célébration de l'entrée solennelle du Christ à Jérusalem) et inclut le jeudi saint (célébration de l'institution de l'eucharistie par le Christ), le vendredi saint (célébration de la Passion du Christ et de sa mort sur la croix) et s'achève avec la veillée pascale, pendant la nuit du samedi saint au dimanche de Pâques (jour par excellence du baptême et de l'eucharistie).

Casuel

Offrande faite à l'occasion des baptêmes, mariages et sépultures. C'est avec le denier de l'Église, les quêtes et les offrandes de messes l'une des ressources de l'Église.

Catéchèse

Enseignement des principes de la foi. Elle repose sur le contenu de l' Ecriture, l' enseignement du Christ et la tradition de l'Eglise catholique. Elle s'accompagne de la participation aux célébrations liturgiques.

Catéchiste

En langage habituel, personne qui éduque et instruit les enfants à la connaissance de la Révélation et de la Foi chrétienne.

Catéchuménat

Situation des adultes et des adolescents qui se préparent au baptême. Temps et organisation de cette préparation appelée "Initiation chrétienne".

Catéchumène

Adulte demandant le baptême.

Cathédrale

C'est l'église principale d'un diocèse où se trouve le siège de l'évêque du lieu, symbole de son autorité et de sa mission apostolique. La cathédrale est souvent située dans la ville chef-lieu de département, mais pas toujours, pour des raisons historiques.

Catholicisme (du grec katholikos : qui signifie totalité et universalité)

Ensemble des fidèles, des institutions, des dogmes de l’Eglise catholique romaine. Les chrétiens catholiques reconnaissent l’autorité spirituelle et juridictionnelle du pape, évêque de Rome, et successeur de Saint Pierre.

Catholique (du grec katholicos : ouvert à tous, universel)

Aujourd'hui, les catholiques se distinguent des orthodoxes, protestants et anglicans par leur attachement à la succession apostolique (évêques, successeurs des apôtres et unis au pape) et par d'autres points doctrinaux concernant l'église et certains aspects de la foi comme les sacrements ou la place de la Vierge Marie. La division des chrétiens en plusieurs courants est un fait historique certes, mais néanmoins regrettable et il faut prier et travailler humblement à l'unité de la famille chrétienne.

Célébration

Action de ceux qui se sont rassemblés pour une occasion festive. Dans le langage liturgique, la célébration désigne une action liturgique, notamment la messe (célébration eucharistique).

Cendres

Symbole de pénitence dans le rite de l'imposition des cendres, le mercredi des cendres (premier mercredi du carême). Il nous rappelle notre condition humaine : sur cette terre nous ne sommes que de passage et il exprime que nous sommes pécheurs, appelés à nous convertir. En traçant une croix sur le front du chrétien, le prêtre dit : "Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle." (Marc 1, 15). Les cendres que l'on utilise pour la célébration sont faites en brûlant les rameaux bénis au dimanche des rameaux de l'année précédente. Le feu qui brûle le rameau évoque le feu de l'amour qui doit réduire en cendre tout ce qui est péché.

Cène (du latin, cena : repas du soir)

Dernier repas de Jésus Christ avec ses apôtres la veille de sa mort, au cours duquel il institua l'Eucharistie.

Chapelet

Le mot chapelet désigne à la fois une prière bien connue (le "Je vous salue Marie") et l'objet de piété utilisé pour guider cette prière. De ses origines, le chapelet a gardé son caractère de prière vocale et répétitive, mais c'est aussi une prière méditative. À chaque dizaine est associé un "mystère", c'est à dire l'évocation d'un moment de la vie du Christ ou de la Vierge Marie.

Charisme (de la racine greque charisma : grâce)

Un charisme est un don particulier de l'Esprit Saint donné pour le bien commun (1 Cor 12,7). Les charismes concernent aussi bien l'Eglise dans son ensemble, que chaque fidèle en particulier.

Charismatique

Le terme "charismatique" a été choisi particulièrement par un certain nombre de groupes chrétiens. Ces mouvements et communautés charismatiques catholiques, dont l'émergence date des années 1970, sont fondés sur l'oeuvre et les dons de l'Esprit Saint. Ils insistent sur la prière, le partage des biens et l'évangélisation.

Charité

Dans le christianisme, vertu divine qui consiste dans l'amour du prochain. C'est la forme élevée et adulte de l'amour d'autrui en ceci que l'Autre est respecté, soutenu dans l'épreuve, aimé comme un frère (une soeur) créé et aimé comme nous par Dieu.

Chasteté

C'est une manière de vivre sa sexualité, dans le mariage comme dans le célibat. Elle consiste à accepter sa propre sexualité pour en faire un chemin de rencontre de l'autre accueilli dans sa richesse et sa différence et reçu comme un don, sans le posséder ni l'asservir. Tous les baptisés sont appelés à cette qualité d'amour chaste quelle que soit leur condition de vie.

Chasuble

Sorte de manteau ample, sans manches. Portée par le prêtre pour la célébration de la messe, sa couleur dépend du temps liturgique ou des circonstances de la célébration.

Chemin de Croix

C'est le chemin que Jésus a parcouru durant les heures qui ont précédé sa mort. Dans chaque église on retrouve sur les murs une série de quatorze tableaux, appelée "chemin de croix", relatant les derniers moments de la vie de Jésus. Chaque année pendant la Semaine Sainte, les chrétiens, à travers le monde, rappellent et revivent l'évènement de la mort et de la résurrection de Jésus.

Chrétiens

Être chrétien, c'est par le baptême et les sacrements, appartenir à l' Église du Christ en vivant selon l'évangile. C'est prendre le Christ pour modèle, accepter son message, être animé du même Esprit. Le Christ invite le croyant à vivre cette dimension de la foi à chaque instant de la vie. C'est à Antioche que pour la première fois, les disciples du Christ sont appelés chrétiens (Actes 11,26).

Chrisme

(du grec khrismon). Le chrisme (☧ unicode U+2627) est un symbole chrétien formé des deux lettres grecques Χ (chi) et Ρ (rho), la première apposée sur la seconde. Il s'agit des deux premières lettres du mot Χριστός (Christ). On le lit aussi parfois comme le monogramme du Christ, et on le trouve souvent accompagné des lettres α (alpha) et ω (oméga), symbolisant le commencement et la fin de tout.

Christ (du grec Christos)

Traduction en grec du mot hébreu Mashiah (en français "Messie") qui signifie "celui qui a été oint". Le mot "Christ" a été progressivement joint a celui de Jésus pour traduire sa nature de Messie et de Fils de Dieu.

Christianisme

Ensemble des confessions fondées sur la personne et l’enseignement évangélique de Jésus-Christ. Le christianisme regroupe les traditions catholiques, protestantes et orthodoxes. La foi trinitaire en assure les fondements en Jésus de Nazareth, Fils de Dieu et Dieu lui-même avec le Saint Esprit.

Cierges, Lampes, Bougies

Ils traduisent la lumière de Dieu qui éclaire l'humanité et sont, en ce sens, symbole de la vérité révélée. Cette lumière rassemble autour d'elle et rassure. Elle est signe de fête et de joie. La flamme suggère la prière qui monte vers Dieu. Déjà l'Ancien Testament rappelle que, dans le Temple de Jérusalem, considéré comme lieu de la présence de Dieu, se trouvait un candélabre à sept branches où des lampes à huile brûlaient perpétuellement. Une tradition de l'Avent utilise la symbolique des bougies au long des quatre dimanches.

Ciboire

Vase sacré, en général fermé d'un couvercle, où l'on conserve les hosties consacrées pour la communion des fidèles.

Cierge pascal

Grand cierge allumé solennellement et béni durant la nuit de Pâques. Il signifie la présence vivante du Christ dans l'Église. Placé dans le chour jusqu'à l'Ascension, il servira ensuite pour les baptêmes et pour les funérailles célébrés dans l'année.

Clergé

Le clergé est l'ensemble du corps social et religieux constitué par les ministres ordonnés et institués que l'on appelle les clercs (prêtres, religieuses, moines, évêques...). Les fidèles étant désignés par le terme de laïcs (du grec laos, le peuple).

Collège des cardinaux

Depuis le XIIe siècle, l'ensemble des cardinaux constitue le Sacré-Collège. À la mort d'un pape, il doit se réunir en conclave pour élire un nouveau pape. Seuls cardinaux âgés de moins de 80 ans sont convoqués et électeurs

Commandements

Les commandements, sous leurs différentes formes, sont une recommandation forte et insistante de Dieu. C'est un appel à l'amour et à la liberté qui structure la relation des hommes à Dieu et aux autres. Dans la foi chrétienne, ils s'articulent tous autour de l'unique et même commandement de l'amour de Dieu et du prochain.

Communauté religieuse

Lieu de vie des religieux(ses). Les membres d'une communauté sont réunis au nom de Jésus-Christ, ils ne se choisissent pas. Ils vivent ensemble selon un rythme structuré par la prière et les différents services communs. Leur participation à la mission de l'Église se réalise selon le charisme propre à chaque communauté, en lien avec les églises locales. La dimension communautaire est importante, car elle témoigne de l'appartenance à une véritable famille religieuse.

Communion

Union des personnes qui professent une même foi (notamment chrétienne). La communion désigne aussi la réception du Corps (et du Sang) du Christ conformément à sa demande "Prenez et mangez". Ainsi s'établit une union intime des fidèles.

Communion des Saints

Dogme chrétien selon lequel tous les membres de l'Eglise visible et invisible (vivants et morts) sont en union profonde.

Concélébration

Célébration d'une messe par plusieurs prêtres et sous la présidence de l'un d'entre eux. Dans les premiers siècles, les prêtres participaient à l'action eucharistique autour de l'évêque et sous sa présidence. La concélébration a été rétablie par le concile Vatican II selon des modalités nouvelles, plusieurs prêtres pouvant concélébrer sans la présence de l'évêque.

Concile

Convocation, réunion, assemblée. Dans l'Église romaine, il désigne la réunion de l'ensemble des évêques unis à Rome et régulièrement convoqués. Un concile peut être "oecuménique", c'est-à-dire universel quand il réunit la totalité des évêques (c'était le cas des conciles d'avant le schisme d'Orient), "général " quand il réunit l'ensemble des évêques catholiques du monde (c'est le cas du concile Vatican II bien qu'on ait pris l'habitude de l'appeler "oecuménique"), national ou provincial.

Conférence des évêques de France

Réunion de l'ensemble des évêques de France qui "a pour raison d'être, dans le respect de l'autorité de chaque évêque au service de son Église particulière, de permettre à tous les évêques de France d'exercer conjointement leur charge pastorale et de promouvoir davantage le bien que l'Église offre aux hommes" (art. 2 des Statuts de la Conférence). Les évêques qui exercent leur charge pastorale en France métropolitaine et dans des départements d'outremer sont membres de droit de la Conférence.

Confession

— 1 nom traditionnel du sacrement de pénitence et de réconciliation; la personne confie l'aveu de ses péchés au prêtre, représentant de Dieu, pour recevoir l'absolution, c'est à dire le pardon divin. L'absolution n'est véritable que si la personne regrette sincèrement ses péchés et forme le voeu de faire effort pour ne plus offenser l'amour divin.
— 2 confession de foi : action de déclarer sa foi publiquement. Certaines confessions de foi sont devenues des formules officielles dans lesquelles des Églises se reconnaissent. Exemple : la confession d'Augsbourg ;
— 3 on désigne aussi par "confession" les différentes Églises chrétiennes. Exemple : on peut être de confession catholique, luthérienne, calviniste, etc.

Confessionnal

Lieu ou meuble où le prêtre entend, à la lumière de la Parole de Dieu, la confession du pénitent et lui donne l'absolution. On tend aujourd'hui, en beaucoup d'endroits, à choisir un lieu plus propice au dialogue entre le prêtre et le pénitent pour la célébration de ce sacrement.

Confirmation

Sacrement étroitement lié au baptême et signifiant le don de l'Esprit Saint. Avec le baptême et l'Eucharistie, il traduit l'appartenance plénière au Peuple de Dieu. Traditionnellement, il marque aussi que la personne a atteint une spiritualité adulte.

Congrégation

Une congrégation est un ensemble structuré de prêtres, de religieux, de religieuses regroupé et organisé autour d'un projet fondateur spirituel et pastoral. Exemples: la congrégation des Jésuites - La congrégation des Franciscains

Conversion (du latin, convertere : tourner, changer)

— 1 C'est ouvrir son coeur et son intelligence à Dieu et avec sa grâce, réaliser de véritables changements dans notre existence en se détournant du péché et en étant de plus en plus fidèle à l'Évangile. La conversion est indispensable à la foi. Elle permet de recevoir le Christ, source de la vie éternelle.
— 2 Changement d'adhésion religieuse

Couleurs liturgiques

La couleur utilisée dans les offices religieux dépend du temps liturgique et des fêtes particulières célébrées. Au XVI° siècle, avec le Concile de Trente il est admis cinq couleurs, déjà utilisées depuis longtemps : le blanc, le rouge, le vert, le violet, le noir. Ces couleurs sont signifiantes car elles expriment la fête, la passion, l' espérance, la pénitence, le deuil. C' est au XIX° siècle que ces couleurs liturgiques ont été définitivement codifiées. Il y a également une tradition de couleur rose pour certains dimanches de l’Avent et du Carême et de couleur bleue pour les fêtes mariales.

Couvent

(du latin conventus : assemblée, communauté). Maison d'une communauté religieuse d'hommes ou de femmes. Ce nom se distingue de monastère qui désigne le lieu où se rassemblent les moines et les moniales.

Crèche (mangeoire, en latin "cripia" d'où est issu le mot crèche)

Le mot désigne une mangeoire d'animaux. D'après l'évangile de Luc (2,7) c'est une "crèche" qui a servi de berceau à l'enfant Jésus, dans une grotte aménagée en étable comme il en existait beaucoup en Palestine à cette époque. Dès le IIIe siècle, les chrétiens vénèrent une crèche dans une grotte de Bethléem, supposée être le véritable lieu de la Nativité.

Credo (du latin : je crois)

Egalement appelé profession de foi, le Credo est proclamé à la messe après la lecture de l'Évangile. Il exprime l'adhésion et la confiance à la Parole de Dieu. Il est également récité au baptême comme manifestation de la foi au Christ. Le texte du Credo est très ancien: il date des années 325 (Concile de Nicée).

Croire

(du latin credere ; avoir foi, avoir confiance). C’est avoir confiance en quelqu’un, tenir pour vrai ce qui est dit. Le mot latin « credo » signifie « Je crois » il est utilisé pour désigner la profession de foi chrétienne. « Je crois en Dieu, je me fie à sa Parole, je mets ma foi en Lui ».

A l'origine, le sens était ressenti beaucoup plus fortement qu'aujourd'hui. "Credo" signifie en latin "être sûr et certain". A notre époque de relativisme, on peine à trouver un verbe équivalent; le verbe "croire" est utilisé faute de mieux en français...

Culte Marial

Dévotion très ancienne à la Vierge Marie, mère du Christ. Il est à l'origine des innombrables sanctuaires élevés en l'honneur de Marie à travers le monde, des nombreuses fêtes qui la célèbrent. Une authentique spiritualité mariale aux multiples formes s'est développée, des expressions les plus simples (foi populaire) aux recherches des plus approfondies (les mystiques et théologiques).

Cure

Habitation du curé dans une paroisse.

Curé

Prêtre catholique placé à la tête d'une paroisse.

Curé modérateur

Une tendance relativement récente est de confier les paroisses importantes ou un ensemble de paroisses à une équipe de prêtres collégialement responsables. Le "modérateur" coordonne l'action conjointe des curés. Il répond devant l'évêque de l'exercice de la charge pastorale des paroisses confiées et représente la paroisse dans les affaires juridiques. C'est autour du modérateur que se constitue le Conseil Paroissial pour les affaires économiques.

Delbrêl Madeleine

Madeleine Delbrêl, née le 24 octobre 1904 à Mussidan en Dordogne et décédée le 13 octobre 1964, était une mystique chrétienne française, assistante sociale, essayiste et poétesse. Athéiste dans sa première jeunesse, elle devient chrétienne vers vingt ans. Son travail la mène à cotoyer les banlieues ouvrières et communistes. Ses écrits manifestent ses dons de poéte et sa spiritualité profonde. Elle est décédée en 1964. En savoir plus

Démon

Le mot est équivalent à celui de Satan et de Diable. Satan ou l'accusateur, le Diable ou le diviseur, le Démon ou le tentateur. Ces termes caractérisent et personnifient celui que la tradition chrétienne considère comme l'opposant à l'amour et à l'action de Dieu.

Denier de l'Église (Denier du culte)

Libre participation financière annuelle des catholiques d'un diocèse, il fait l'objet d'une campagne d'information qui permet de sensibiliser aux projets et aux besoins du diocèse. Cette campagne est conçue par chaque diocèse, avec le concours de professionnels de la collecte et de bénévoles. C'est avec le casuel, les quêtes et les offrandes de messes, l'une des ressources d'un diocèse.

Denier de Saint Pierre

Contribution des catholiques aux finances du Vatican pour le fonctionnement de l'Église universelle. Le "denier de Saint Pierre" est aujourd'hui recueilli dans toutes les églises catholiques au cours d'une quête annuelle faite le 29 juin, jour de la fête de Saint Pierre.

Destin (du latin destinare, fixer, assujettir).

Ce qui, selon certaines croyances, fixe de façon inéluctable le cours des évènements. Dans le christianisme, le destin comme avenir inévitable n'existe pas, car il s'opposerait à la relation entre Dieu et l'homme. Dieu veut faire découvrir à l'homme l'amour qu'Il lui donne, mais il lui laisse sa liberté de personne. Cette liberté opposée à toute destinée préétablie. Elle est inscrite au coeur du Nouveau Testament.

Dévotion : (du latin devotio ; attachement à quelqu’un).

Piété, pratique attachée à des aspects plus particuliers de la vie spirituelle. C’est un état de cœur qui se manifeste dans la prière et l’adoration.

Diacre

Clerc qui a reçu le diaconat à titre permanent ou transitoire (avant la prêtrise). Dans la tradition ancienne, les diacres étaient plutôt chargés des services matériels, mais l'usage a rapproché leur mission de celle des prêtres.

Diacre permanent

Chrétien ayant reçu par l'imposition des mains de l'Evêque, l'ordination sacramentelle du diaconat. Cette très ancienne forme d'engagement au service de l'Eglise, coopérant dès l'origine au ministère apostolique de l'évêque (Evêque, prêtre, diacre) a été restaurée sous sa forme permanente par le Concile Vatican II. Au service de l'Eglise locale (c'est l'étymologie du terme diaconat), les diacres permanents sont pour la plupart mariés et exercent une profession. Ils ont, dans l'organisation pastorale de l'Eglise diocésaine, une mission particulière confiée par l'évêque.

Dieu (du latin : "Deus")

Le mot Dieu, apparenté à une racine indo-européenne désignant la lumière du jour. En hébreu, on désigne Dieu par le mot " Elohim " mais depuis la Révélation de Dieu à Moïse , son nom propre est Yahvé, forme archaïque du verbe être, signifiant vraisemblablement "il est". Le mot Dieu a une particularité remarquable: il existe en toutes les langues alors qu'il ne correspond à aucune réalité matérielle visible. Dans la perspective de la foi chrétienne, Dieu créateur du monde, s'est pleinement révélé en Jésus Christ.

Dieu le Père

C'est en terme d'amour que Jésus a révélé la relation de Dieu à l'homme comme une relation de père à fils/fille. Dans l'ancienne Alliance, il y a eu révélation de la paternité de Dieu pour son peuple. Par le Christ, le chrétien découvre qu'il est enfant de Dieu et qu'il peut l'appeler Père. C'est ce que traduit l'un des plus anciennes prières chrétiennes, le Notre Père.

Diocèse

Peuple chrétien confié à un évêque. Par extension, le territoire correspondant. Le diocèse porte le nom de la ville où réside l'évêque et où se trouve la cathédrale. Exemple: Diocèse de Saint Dié = département des Vosges.

Disciple

Personne qui reçoit l'enseignement d'un maître et suit son exemple. Ce terme a été utilisé pour caractériser celles et ceux qui ont suivi et qui suivent Jésus Christ.

Dix commandements

Ensemble de lois, de préceptes qui balisent les relations des hommes entre eux et des hommes avec Dieu. La Bible rapporte que les dix commandements furent transmis par Dieu à Moïse sur le Mont Sinaï après la libération du peuple d'Israël d'Egypte. Dans la foi chrétienne, tous les commandements s'inscrivent dans l'unique commandement de l'amour de Dieu et du prochain.

Docteur de l’Eglise

L’Eglise attribue officiellement ce titre à des théologiens auxquels elle reconnaît une autorité particulière de témoins de la doctrine, en raison de la sûreté de leur pensée, de la sainteté de leur vie, de l’importance de leur oeuvre.

Doctrine

C'est un enseignement. Dans le domaine de la foi, la doctrine est l'ensemble des affirmations ou explications qui constitue le contenu de cette foi.

Dogme (du grec dokeo : je pense, je crois)

Vérité de foi contenue dans la Révélation ou/et proposée par l'Église à l'adhésion des fidèles.

Don de Dieu

Par le don de Dieu, on veut signifier que Dieu est à l'origine de tout bien pour l'homme, qu'il lui communique son amour dans un acte absolument libre : c'est pourquoi on parle de don gratuit. On parle aussi des dons de l'Esprit (sagesse, intelligence, conseil, force, science, crainte de Dieu, piété), dispositions suscitées par Dieu en l'homme pour lui communiquer le dynamisme de sa vie.

Doyen

Titre donné, dans l'organisation de l'Église catholique à un curé responsable d'un secteur pastoral.

Doyenné

Sous-ensemble du diocèse, destiné à faciliter la concertation locale entre différentes réalités ecclésiales : paroisses, écoles catholiques, mouvements.

Exemple: Doyenné de Remiremont

Le doyenné de Remiremont comprend six paroisses:
— St Gérard de la vallée des lacs (Gérardmer, Le Tholy, Liézey, Xonrupt)
— St Amé des trois vallées (Dommartin, Julienrupt, Cleurie, La Forge, Le Syndicat, St Amé, Vecoux)
— St Mont (Remiremont, St Etienne, St Nabord)
— Notre Dame des Chênes (Arches, Archettes, Eloyes, Jarménil, Pouxeux)
— Notre Dame des sources (Bellefontaine, Plombières, Ruaux)
— Notre Dame de la Combeauté (Le Val d'Ajol, Le Girmont)

École catholique

Etablissement catholique d'enseignement fondé sur le droit de l'enfant à recevoir une éducation chrétienne et sur le libre choix des familles. Dans le cadre de la liberté d'enseignement reconnue par la Constitution française et le droit international, l'école catholique participe à un service d'intérêt public.

Ecritures ou Ecriture Sainte

Ensemble des livres inspirés par Dieu et recueillis dans la Bible pour transmettre aux hommes sa Parole.

Eglise (du latin : ecclesia, assemblée)

— 1 Assemblée de tous ceux qui ont foi en Jésus-Christ. Ensemble de fidèles unis, au sein du christianisme. Dans ce sens, s'écrit souvent avec une majuscule. Ex: L'Eglise catholique
— 2 Edifice consacré au culte et aux rassemblements des chrétiens. Dans ce sens, s'écrit avec une minuscule. Ex: cette église a un beau portail.

Elu

Au sens biblique et théologique, c'est celui, personne ou peuple, que Dieu se choisit pour les associer de façon étroite à son projet de salut pour l'humanité.

Encens

Résine aromatique. Faire brûler de l'encens est une pratique très ancienne commune à de nombreuses religions pour honorer leur divinités. Dans les liturgies chrétiennes, l'encensement est resté une marque d'honneur aussi bien vis-à-vis des diverses formes de présence ou de représentation du Christ (espèces consacrées, livre d'Évangile, cierge pascal.) que de personnes (célébrants, fidèles, corps des défunts.). La fumée de l'encens s'élevant vers le ciel est le symbole de la prière montant vers Dieu.

Encyclique

Lettre solennelle du Pape adressée à l'ensemble de l'Eglise catholique ou plus spécifiquement à une des parties d'entre elles évêques, clergé, fidèles. Les encycliques sont des textes qui ont le plus souvent valeur d'enseignement et peuvent rappeler la doctrine de l'Église à propos d'un problème d'actualité.

Enfer (du latin : infernus, ce qui est en dessous)

Pour beaucoup de peuples et de religions antiques, c'est le lieu du séjour des défunts après leur mort. Pour les chrétiens, c'est la privation éternelle du bonheur qu'il y a à partager la vie de Dieu (peine du dam, d'où le mot damnation). Le Nouveau testament n'a pas de mot pour désigner l'enfer en tant que sort réservé aux pécheurs. C'est en recourant aux images en usage dans le judaïsme de son temps, que le Christ en évoque la réalité. Cet enseignement ne précise rien, tant sur la nature de ces souffrances que sur l'idée d'un lieu où elles seraient subies; il met en garde chacun contre la possibilité effective d'un échec, à dimension éternelle, de sa vie. L'homme étant libre de refuser la plénitude de vie et de bonheur offerte par Dieu pour l'éternité.

Epiphanie

Ce mot désigne la manifestation de Dieu aux hommes, en la personne de Jésus-Christ et plus précisément, sa venue dans le monde en un temps historique donné. C'est le sens profond de la fête de l'Epiphanie. La visite des "Rois mages" à l'enfant Jésus symbolise le fait qu'il est reconnu comme souverain, guérisseur des corps et guérisseur des âmes. En effet, les trois présents apportés sont l'or, apanage des rois, la myrrhe parfum et médicament des apothicaires, et l'encens, symbole d'adoration.

Episcopat

Dignité, charge confiée à l'évêque, successeur des apôtres. C'est le temps pendant lequel un évêque est responsable d'un diocèse. C'est aussi l'ensemble des évêques.

Epître (du grec : epistolè)

Nom donné à une lettre écrite par un apôtre des premiers temps de l'Eglise. Dans la partie Nouveau Testament de la Bible figurent vingt épîtres, la plus grande partie est attribuée à Paul.

Equipe d'animation pastorale (EAP)

C'est une équipe de chrétiens qui collaborent à l'exercice de la charge pastorale du curé ou d' un prêtre modérateur. Dans un secteur pastoral, l' équipe participe étroitement à la mission de l' Eglise locale dans la fidélité aux orientations diocésaines. Elle s'efforce avec le curé, de décider, de mettre en oeuvre et de coordonner les activités habituelles ou exceptionnelles de la paroisse.

Equipe du rosaire

Groupe de personnes qui se réunit autour de la prière du rosaire (chapelet médité) en petites équipes de quartiers.

Erémitisme - Erémitique (du latin eremeticus : ermite)

Mode de vie particulier des ermites. Le fait de vivre en moine isolé.

Ermite

Religieux retiré dans un lieu désert. Retiré du monde, dans le silence, la solitude et la prière, l'ermite voue sa vie à la louange de Dieu. Le terme d'ermite est plus familier à l'Occident latin et les ermites sont souvent dans la tradition monastique, Mais, si ces moines vivent seuls, ils restent dans l'obéissance au Supérieur de leur ordre religieux.

Espérance

Vertu théologale dont l’objet principal est le salut, la béatitude éternelle, la participation à la gloire de Dieu. Cette vertu qui dispose le chrétien à mettre sa confiance dans les promesses du Christ, à prendre appui non sur ses forces, mais sur le secours de la grâce du Saint Esprit, le conduit par le fait même, à résister au mal et à l’épreuve et à garder confiance en l’avenir. L’Espérance s’exprime et se nourrit dans la prière. Elle se différencie de l’espoir en lui donnant sous le regard de la foi, une perspective d’éternité.

Esprit Saint

Les chrétiens prient l'Esprit Saint et le reconnaissent comme la troisième "personne" de la Trinité. Le Christ annonce dans l'Evangile le don de l'Esprit expression de l'amour du Père et du Fils. Dans la tradition spirituelle, l'Esprit Saint est source de liberté et d'intelligence de la foi. Les paroles de Dieu sont Esprit et vie et c'est pourquoi elles ne peuvent se transmettre et s'accueillir que "dans l'Esprit". L'Esprit Saint nous fait entrer, vivre, communier à l'Amour même de Dieu.

Noter que le terme "personne" traduit du latin "personna" ne rend pas exactement le sens d'origine. Une perspective théologique contemporaine considère que chaque personne de la Trinité est un mode de relation de Dieu et non pas une personne au sens terrestre.

Eternité

Durée qui n’a ni commencement ni fin et caractérise Dieu seul. Dans les prières, on trouve aussi l'expression "pour les siècles des siècles" traduit mot à mot du latin pour exprimer le superlatif de la longue durée, à savoir une durée infinie.

Eucharistie (En grec : action de grâce)

Louange, action de grâce rendue à Dieu. Plus particulièrement, l'action de grâce prononcée au repas juif, plus solennellement lorsqu'elle commémore la Pâque, la sortie d'Égypte. Chez les chrétiens, c'est l'action de grâce de Jésus lors de la Cène et, par extension, la représentation de ce repas sacrificiel (la messe) où le Christ s'offre à son Père dans le pain et le vin consacrés.

Évangile

C'est la Bonne nouvelle du salut annoncée aux hommes par Jésus. Les évangiles sont quatre livres, ayant chacun un auteur (Matthieu, Marc, Luc, Jean). Ils sont intégrés à l'ensemble de la Bible dans lesquels, la vie et l'enseignement de Jésus-Christ ont été consignés.

Évêché

est le bâtiment abritant la résidence de l'évêque et ses services ; il se trouve le plus souvent dans la même ville que la cathédrale du diocèse, mais pas toujours: dans les Vosges, l'évêché se trouve à Epinal, rue de la Préfecture, alors que la cathédrale est à Saint-Dié.

Évêque (En grec : épiskopos, protecteur, surveillant)

Aux premières années de l'Église, les apôtres établirent, à la tête des communautés chrétiennes, des responsables, appelés épiscopes ; ils leur imposèrent les mains, comme le relatent les Actes des Apôtres et les Épîtres de saint Paul, pour leur transmettre, en même temps que le don de l'Esprit Saint, les fonctions responsables qu'eux-mêmes avaient reçues du Christ : enseigner, baptiser, célébrer l'Eucharistie, rassembler et conduire. Par leur ordination épiscopale, les évêques (choisis parmi les prêtres) reçoivent, comme les apôtres, la plénitude du sacrement de l'ordre. Ils sont les successeurs des apôtres. Au plan local, un évêque est le signe de l'unité de l'Église locale et de son attachement à l'Eglise catholique.

Ex-communier

Retrancher de la communion de l'église catholique.

Exode

Sortie d'Égypte du peuple d'Israël en marche vers la Terre Promise, sous la conduite de Moïse. Le deuxième livre du Pentateuque raconte le récit de cet évènement. Divers indices scientifiques en lien avec le texte de la Bible font supposer que l'évenement se produisit vers 1570 avant J.C. au moment de l'explosion cataclismique du Santorin.

Exorciste

Prêtre ayant reçu la mission particulière d'accueillir, de conseiller et guérir les fidèles qui se sentent soumis à l'influence du démon.

Fils

Terme marquant la plus profonde relation de vie et d'amour qui soit. Dans les Evangiles, Jésus se désigne "Fils de l'homme". Il est "fils de l'homme" au sens où il est pleinement homme, enraciné dans une descendance, rattaché à une famille, des amis, un métier, un village... mais il est aussi de filiation divine, il est proclamé "Fils de Dieu".

Foi

Pour un chrétien la foi est relation à Dieu dont il reçoit la Parole. Elle est adhésion à un ensemble de vérités et suppose une connaissance ; elle est d'abord lien à Jésus-Christ qui nous révèle Dieu... Croire en Dieu pour le chrétien c'est croire que Dieu est le fondement même de son existence, et mettre sa confiance en Lui.

Fraternité

Parenté entre frères et soeurs, par extension liens existant entre les hommes considérés comme membres de la famille humaine. La fraternité est aussi ce lien de solidarité et d'amitié entre les hommes qui nous porte à nous regarder comme frères, quelle que soit notre origine sociale, culturelle ou géographique. Cette fraternité tient son caractère divin au fait que Dieu est notre Père à tous.

Funéraille (Obsèques-Enterrement )

Ensemble des cérémonies accomplies pour rendre hommage à une personne défunte. Dans le christianisme, célébration au cours de laquelle l'Eglise confie à Dieu la personne décédée.

Géhenne

Le mot est la transcription de l'hébreu Ge-Hinnon (Val de Hinnon) vallée située au sud de Jérusalem, où l'on avait pratiqué des sacrifices d'enfants pour le dieu Moloch. Le feu de ces sacrifices était resté le symbole de l'horreur. La symbolique de la Géhenne est souvent liée à celle de l'enfer.

Genèse (Du grec : genesis, commencement)

Premier livre du Pentateuque, qui raconte comme son nom l'indique, les origines du monde et le début de l'action de Dieu parmi les hommes.

Glas

Tintement d’une cloche d’église pour annoncer la mort ou les obsèques d’un fidèle. C’est un son régulier au tempo très lent.

Gloire

Attribut du Dieu vivant et créateur qui veut dire l'importance, le poids, l'influence de Dieu dont la puissance agit effectivement dans tout le vaste domaine où il règne. C'est le rayonnement de la force divine ou royale qui s'impose objectivement et se traduit en actes. Dans le Nouveau Testament le mot gloire signifie souvent la présence invisible mais dynamique de Jésus après Pâques. Les croyants sont appelés à partager cette gloire.

Halloween

Fête païenne de la communication entre les vivants et les morts. C'était la fête celte de la divinité "Samhain". L'Église des premiers siècles a institué à sa place la fête de tous les saints dans une perspective toute différente.

Homélie

Méditation et commentaire sur les lectures bibliques lues au cours de la messe.

Hosanna (transcription de l'hébreu : "Sauve-nous, nous te le demandons")

Le Nouveau Testament rapporte que la foule criait ces mots lors de l'entrée solennelle de Jésus à Jérusalem, le jour des Rameaux. Il a été repris par la liturgie chrétienne comme acclamation de louange, probablement dès l'origine.

Hostie (du latin hostia : victime)

Pain eucharistique, fait de farine sans levain, rappelant la Pâque juive et la sortie d'Egypte. Le prêtre la consacre au cours de la célébration eucharistique (messe). Ainsi elle devient "Corps et présence réelle du Christ".

Icônes (du grec : eikona, image)

Dans l'Eglise d'Orient, peinture religieuse exécutée sur un panneau de bois; souvent l'image du Christ, de la Vierge ou d'un saint.

IHS

Monogramme qui représente le nom de Jésus. Son origine grecque est ΙΗΣ, les 3 premières lettres du nom de Jésus. Il peut être interprété en latin comme Iesus Hominum Salvator.

Immaculée conception

Privilège selon lequel, en vertu d'une grâce exceptionnelle, la Vierge Marie est née préservée du péché. Le dogme de l'Immaculée conception a été proclamé par Pie IX en 1854. À ne pas confondre avec la conception virginale de Jésus par Marie.

Indulgence

Remise de la "peine" et acte réparateur des conséquences du péché. Pour l'Église, tout péché, même pardonné, entraîne un devoir de réparation de ce qu'il a détruit (par exemple, il faut rendre l'argent volé). Dans la Constitution apostolique "indulgentiarum doctrina", Paul VI insiste sur l'effet réparateur de l'amour et indique qu'aucune indulgence ne peut s'obtenir sans la conversion du coeur.

Indulgence plénière

Remise entière de la peine due au péché, celle-ci n'excluant pas la réception du sacrement de réconciliation.

Indulgence(s) au XVIe siècle

Au XVIe siècle, les autorités ecclésiastiques de l'Eglise firent un usage dévoyé de l'indulgence en autorisant leur obtention contre valeur financière. Des abus s'ensuivirent, et les dérives aboutirent à de vives "protestations". Ce fut une des raisons des divisions entre chrétiens d'Occident et de la naissance du protestantisme.

INRI

Cette inscription sur les crucifix résume l'inscription de condamnation demandée par Pilate: en latin : Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum, (Jésus de Nazareth, roi des Juifs).

Israël

Nom donné par Dieu à Jacob selon la Genèse. Il s'appliqua ensuite à l'ensemble des douze tribus issues de ses douze fils. Israël est le peuple que Dieu se choisit pour être son témoin parmi les nations. Ce choix se traduit par l'alliance du Sinaï, à laquelle le peuple s'engage à rester fidèle en observant la Loi.

Jésus (de l'hébreu : Yehoshuah "Yahvé est sauveur")

L'ange de l'annonciation indique par ce nom, que le Seigneur vient accomplir, par l'enfant qui va naître de Marie, une mission de salut. Le nom de "Jésus" indissociable de "Christ", témoigne du mystère de ce salut en la personne du Fils de Dieu.

Jeudi Saint

Le Jeudi Saint, l'Eglise célèbre la messe en mémoire de la Cène du Seigneur : institution, par le Christ, de l'Eucharistie et du sacerdoce (prêtres). Par l'eucharistie, sous la forme du pain et du vin consacrés, le Christ offre son corps et son sang pour le Salut du monde. Dans beaucoup d'églises, on procède au rite du lavement des pieds rappelant le geste de Jésus vis-à-vis de ses apôtres. Le prêtre s'agenouille et lave les pieds de douze fidèles. Dans ce cadre, à cette heure, ce geste dit mieux qu'un long discours que le sacerdoce est un service.

Jeûne

Privation substantielle de nourriture selon l'âge et les forces de chaque chrétien, en réservant un temps notable à la prière. Le jeûne est demandé le mercredi des Cendres, jour où commence le Carême, et le vendredi Saint, jour de la mort du Sauveur.

Juste

Ce qui est droit, exact, conforme au droit. Ce qualificatif est fréquemment utilisé dans la Bible pour désigner celui qui agit conformément à la Loi de Dieu et reste fidèle à sa volonté. Le terme est également utilisé par les Juifs pour honorer les personnes qui, bien que non juives, ont agi envers eux comme des frêres, parfois au péril de leur vie.

Kyrie eleison (Formule grecque qui signifie:"Seigneur, prends pitié")

Cette formule est très ancienne dans la liturgie catholique. Ce n'est qu'en 598 que Grégoire le Grand la double d'une invocation au Christ (Christe eleison, Christ prends pitié), et c'est probablement à cette époque que l'invocation, telle qu'elle est dite aujourd'hui, prend sa place au cours de la messe.

Laïc

Chrétien "ordinaire" c'est à dire non consacré, n'ayant pas reçu le sacrement de l'ordination. (Contraire: prêtre, diacre...)

Lectio Divina (Lecture divine)

Lecture lente et priante de la Bible ou des auteurs spirituels. Cette lecture aide le chrétien à approfondir la parole que Dieu nous adresse et à entrer en communion avec lui à travers l’Ecriture. La "lectio divina" est l’un des moyens les plus caractéristiques de la Tradition monastique pour chercher Dieu. Elle est un chemin pour avancer dans la connaissance de Dieu.

Litanies des Saints (du grec : litaneia, prière)

Suite de courtes invocations adressées à Dieu, à la Vierge et aux Saints. Chaque invocation est ponctuée de la demande : "priez pour nous". Les litanies des saints sont chantées ou récitées en certaines circonstances (veillée pascale, célébration du baptême, à la messe de la Toussaint, ainsi que lors des ordinations des évêques, des prêtres et des diacres).

Liturgie

Culte public rendu à Dieu par le Christ mystérieusement présent au sein de l'assemblée des baptisés. Vatican II a rappelé ce vrai sens du mot liturgie employé souvent par nos contemporains dans le sens très dévalué de "cérémonial".

Liturgie de la Parole

Proclamation des textes sacrés de la Bible (Ancien et Nouveau Testament) qui sont la Parole de Dieu adressée aux hommes. Au sens courant, on appelle "liturgie de la Parole" la première partie de la messe, qui comprend cette proclamation et qui se termine par l'homélie, c'est-à-dire le commentaire de ces lectures.

Mariage

Union légitime de deux personnes (homme et femme) dans les conditions prévues par la loi. Par le sacrement de mariage, les deux époux s'engagent pour la vie devant Dieu et l'Eglise.

Pour les chrétiens, le mariage n’est pas seulement l’amour entre un homme et une femme. Il est aussi le signe de l’amour de Dieu pour les hommes, signe de son Alliance. C’est à travers leur amour mutuel, dans toutes ses dimensions (partage des bons et des mauvais moments, l’amour physique, la fécondité, le respect de l’autre dans la liberté…) que les époux découvrent ce qu’est l’amour de Dieu pour l’humanité : le don de soi sans réserve.

Pour vivre pleinement l’amour, l’Église catholique propose quatre piliers :
— la liberté : chacun des fiancés doit être pleinement libre au moment de son engagement,
— la fidélité : ils se promettent fidélité et cette promesse est source de confiance réciproque,
— l’indissolubilité : ils s’engagent pour toute leur vie, car le mariage crée un lien sacré entre les époux.
— la fécondité : ils acceptent d’être ouverts à la vie et d’accueillir avec amour les enfants qu’ils mettront au monde.

Marie

Nom de l'épouse de Joseph et mère de Jésus. Jeune fille juive, fille d'Anne et de Joachim, elle partage avec son peuple l'attente du Messie. Elle apprend par l'ange Gabriel que l'enfant qu'elle porte vient de Dieu et sera appelé "Fils du Très Haut". Ce nom est fort répandu au temps du Christ. Les Évangiles mentionnent d'autres Marie, par exemple Marie de Magdala (ou Marie-Madeleine) et Marie de Béthanie.

Martyr (du grec martus, marturos : témoin)

Littéralement le martyr est celui qui témoigne de sa foi. Le titre est cependant réservé par l'Église à ceux dont le témoignage a été jusqu'à donner leur vie par attachement à leur foi en Dieu sauveur des hommes. Dans l'iconographie chrétienne, particulièrement aux vitraux des églises, on reconnait les martyrs à la palme qui signale leur fidèlité à la foi et au Christ, souvent au prix de la torture.

Méditation

Exercice spirituel silencieux où l' intelligence s' applique à réfléchir sur la Parole de Dieu. Un texte biblique, une parole des Ecritures, des ouvrages de spiritualité… peuvent être le point de départ de la méditation. S' approprier le texte, le confronter avec soi-même et en toute humilité, dans la foi, se laisser transformer par Dieu. La méditation est source d' enrichissement pour la foi et elle alimente la vie intérieure. Certains commentaires parlés ou écrits de l' Ecriture peuvent également être appelés méditation.

Dans la tradition orientale, la méditation est un exercice spirituel silencieux non pas guidé ou induit par l'intelligence d'un texte, mais un moment d'abandon confiant et aimant en Dieu.

Messe

Dans la religion catholique, appelée aussi Eucharistie, célébration du sacrifice du corps et du sang de Jésus-Christ présent sous les espèces du pain et du vin. L'Évêque et les prêtres sont les célébrants habituels de l'Eucharistie.

Messe chrismale

Le Jeudi Saint au matin, l'évêque concélèbre la messe chrismale avec les prêtres de son diocèse (cette célébration peut avoir lieu les jours qui précèdent). Au cours de cette célébration, il consacre le saint-chrême, cette huile parfumée utilisée pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l'ordre (sacrement de nomination de prêtre ou d'évêque). Il bénit aussi l'huile des catéchumènes et l'huile pour le sacrement des malades.

Messie

Le titre de "Messie", celui qui est "oint" était d'abord attribué, dans la Bible, au roi au moment de son intronisation, après qu'il eut reçu l'onction. Jésus sera considéré comme le "Messie" définitif, envoyé par Dieu, et Dieu lui-même.

Miracle

Fait extraordinaire et suscitant l'admiration en dehors du cours habituel des choses, que l'on reconnaît comme un signe et une intervention de Dieu. Exemple: guérison complète et inexpliquée d'un mal réputé incurable.

Missel

(du latin missa; messe). Livre regroupant les textes des lectures et prières constituant la liturgie de la messe pour tous les jours de l' année. Aujourd' hui, les missels les plus répandus sont les missels des dimanches. Il en existe d' autres pour les jours de semaine.

Mission (du latin missio : envoi)

La mission est l'annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ dans le monde entier. Dans l'histoire de l'Église, le mot a reçu deux significations différentes. Jusqu'au XVI° siècle, la mission de l'Église signifiait que l'Église était envoyée par Dieu : l'Église est l'objet de la mission. Depuis le XVI° siècle, la mission de l'Église signifie l'effort d'évangélisation exercé par l'Église.

Tout chrétien a le devoir de faire connaître aux autres la Bonne Nouvelle: tout croyant est en mission.

Missionnaire

Etre missionnaire aujourd'hui c'est, pour tout chrétien vivre ce à quoi l'Église est appelée : annoncer la Bonne Nouvelle de l' Évangile à tous. Les missionnaires participent à la mission du Christ et sont envoyés au nom de Dieu au milieu des hommes. On peut être aussi missionnaire sans sortir de son environnement immédiat (Madeleine Delbrêl), de son carmel (Ste Thérèse de l'Enfant Jésus) - cf article précédent-.

Moine, Moniale

(du mot grec monachos, solitaire). Les premiers moines ayant été des ermites, c'est à dire des solitaires, le mot a continué à s'appliquer aux diverses formes de la vie monastique (ermites ou non) comme signifiant le retrait du monde et une vie de prière signe d'une pleine consécration à Dieu.

Monseigneur

C'est le titre donné aux évêques. Il est aussi employé pour les prêtres qui ont reçu le titre de Prélat de sa Sainteté. Dans ce cas, c'est une appellation honorifique.

Mystère

Le mot mystère s'emploie couramment pour parler de ce qui est secret, ou caché. Les théologiens catholiques ont défini le mystère comme une vérité inaccessible à la raison, mais que Dieu donne à connaître en se révélant. Le mystère ne signifie pas que la foi et les vérités de foi soient contraires à l'intelligence et à la raison, mais qu'elles en dépassent les limites. La démarche de la raison ne suffit pas pour introduire dans la plénitude de sens des mystères, il faut une disposition intérieure d'accueil et de confiance en Dieu, autrement dit, les mystères sont de l'ordre de la foi. Exemple: le mystère de la Trinité.

Nef

Partie de l'Eglise comprise entre le portail et le choeur. Au centre de l'église, la nef est dite principale ; c'est le plus grand espace de l'ensemble; c'est là que sont les fidèles.

Noël

Fête que les chrétiens célèbrent le 25 décembre, en commémoration de la naissance de Jésus Christ.

Nonce apostolique Ambassadeur du Pape dans un pays.

Nourriture cachère

Le terme de Cacher en hébreu signifie : convenable, adéquat, apte à une certaine utilisation. Il apparaît dans toute la littérature rabbinique pour désigner des objets conformes à la loi. Les aliments cachers sont ceux qui obéissent aux commandements du rituel juif et sont conformes aux prescriptions de la Torah.

Oecuménisme (du grec oikoumené : l'ensemble de la terre habitée)

Désigne chez les chrétiens ce qui concerne l'ensemble des Églises chrétiennes: catholiques, orthodoxes, protestants, .... Le mot s'applique notamment aux relations entre les différentes confessions chrétiennes. On désigne couramment par "oecuménisme" l'ensemble des efforts visant à l'unité visible des Chrétiens.

Offertoire

C'est le moment de la messe où le prêtre bénit le pain et le vin. Dans leur brièveté, les prières de l'offertoire soulignent que l' offrande de l' homme est déjà don de Dieu : "Tu es béni Dieu de l' univers, toi qui nous donnes ce pain et ce vin fruits de la terre et du travail de l' homme." L' offertoire se situe entre la liturgie de la Parole et la grande prière Eucharistique

Offrande de messe

Ce sont les dons que font des paroissiens lorsqu'une messe est célébrée à une intention particulière. C'est avec le denier de l'Église, les quêtes et le casuel l'une des ressources d'un diocèse.

Onction des malades

Le sacrement de l'onction des malades a longtemps été appelé le sacrement de l'Extrême onction, et réservé aux mourants. Aujourd'hui, conformément à la tradition la plus ancienne, le sacrement que l'on donne aux mourants, c'est l'eucharistie, que l'on dit être reçu en viatique (pain de route). L'onction est, quant à elle, réservée aux malades qui, dans les souffrances et les difficultés, demandent courage et espérance et reçoivent de l'Église, par ce sacrement, force spirituelle et confiance. Comme tout sacrement, il transforme la personne qui le reçoit dans la foi.

Oraison (du latin oratio : prière)

L'oraison est une prière prolongée et silencieuse en présence de Dieu. L'être humain adhère à cette présence par l'acte d'une foi profonde. Faire oraison, c'est s'ouvrir humblement à l'action mystérieuse de l'Esprit de Dieu qui agit dans le coeur de l'homme.

Ordination

Cérémonie par laquelle un homme est consacré prêtre.

Ordre Religieux

Dans la tradition chrétienne, les ordres religieux sont des associations d'hommes ou de femmes qui s'engagent à suivre le Christ dans une vie évangélique. Les membres sont liés publiquement, ou parfois en privé, par des voeux de pauvreté, de chasteté, et d'obéissance en vue de mener une vie consacrée.

synonyme: congrégation religieuse. Exemple: l'Ordre des bénédictins.

Orthodoxe

(du grec orthos, droit ; et doxo, opinion). Ce qui est conforme au Dogme. Titre revendiqué par les Eglises orientales qui ont accepté les décisions du concile de Chalcédoine (451) qui définit théologiquement la double nature divine et humaine de Jésus-Christ : vrai Dieu et vrai homme.

Pain

Dans la Bible, le pain symbolise la subsistance et la force de l'homme. Pour le croyant, il n'est pas seulement fruit du travail de l'homme, mais il est tout autant signe de la nourriture spirituelle donnée par Dieu.

Pain consacré, pain eucharistique

C'est le pain (l'hostie) qui après la prière consécratoire de la célébration eucharistique est, aux yeux de la foi et par l'action de l'Esprit Saint devenu Corps du Christ.

Pain de vie, pain vivant, pain descendu du ciel

Termes par lesquels le Christ se désigne, dans l'Évangile de Jean. Il est nourriture spirituelle des fidèles qui participent à l' Eucharistie.

Pâque (Son nom hébreu "Pesah", évoque le passage)

La première référence est celle du passage de la mer rouge par les hébreux lors de la libération d'Egypte. Depuis la Résurrection du Christ, c'est la célébration du passage avec lui de la mort à la vie. La Pâque de Jésus est le fondement absolu de la foi chrétienne.

Pape

Evêque de Rome et donc, selon la tradition catholique, Pasteur de l'Eglise universelle et Patriarche de l'Occident. Le Pape est aussi chef de la Cité du Vatican. Pour l'ensemble de ces fonctions, il est assisté d'une organisation appropriée, curie romaine pour les affaires intérieures de l'Eglise, et nonciature apostolique pour les contacts avec les pays étrangers.

Parabole

(du grec parabolè, comparaison). Comparaison imagée, dont les éléments sont empruntés à la vie quotidienne. Elle comporte un enseignement religieux ou moral. Jésus y eut souvent recours pour faire comprendre ce qu’il voulait révéler à ses auditeurs.

Paradis (en hébreu : Eden)

Dans le livre de la Genèse, lieu dans lequel vivaient Adam et Eve créés par Dieu. Par extension, séjour des bienheureux et des élus qui partagent la vie éternelle de Dieu. L'image du paradis invite à croire que c'est l'homme tout entier, corps et esprit, est appelé à partager la béatitude éternelle.

Pardonner

Attitude traduisant la capacité du coeur à tenir une offense pour non avenue, à renoncer à en tirer vengeance et à privilégier l'amour sur la revanche.

Parrain & Marraine

Chrétiens qui entourent les parents d'un enfant ou un adulte au moment de son baptême. C'est ensemble qu'ils prennent, au nom du futur baptisé l'engagement de l'accompagner dans sa vie chrétienne. Au jour du baptême ils représentent la communauté des croyants qui accueille le nouveau baptisé et lui donne son appui. Parrain et marraine ne sont pas de simples témoins, ils doivent aider leur filleul(e) à grandir dans la foi. Pour ces raisons, seuls des chrétiens peuvent être parrain ou marraine.

Paroisse

Le droit canonique définit la paroisse comme "la communauté précise de fidèles constituée d'une manière stable dans l'Eglise diocésaine et dont la charge pastorale est confiée à un curé, comme pasteur propre, sous l'autorité de l'évêque diocésain".

Parvis

Espace aménagé devant l'entrée de l'église.

Passion (du latin, passio : supporter, souffrir)

La Passion du Christ c'est l'ensemble des souffrances du Christ depuis son arrestation au jardin des oliviers (Gethsémani). C'est le mystère de la Pâque du Christ allant vers la mort et offrant sa vie par amour pour le salut de l'humanité. C'est dans la Passion du Christ, indissociable de la résurrection que le chrétien, par le baptême , fait lui aussi le passage de la mort à la vie.

Pasteur

Dans l'Eglise catholique les évêques et les prêtres sont appelés parfois pasteurs en raison de la mission pastorale qui leur est confié. Dans les Eglises de la Réforme le terme de pasteur désigne, depuis les origines, les ministres chargés de la prédication de l'Évangile et de la célébration du culte et des sacrements.

Pastorale

C'est l'activité, née du dynamisme de la foi de l'Église, qui vise à donner à chacun selon ses besoins spirituels. Aujourd'hui se développe, à côté d'une pastorale générale qui définit les grands axes de l'action (dans un diocèse par exemple ) des pastorales spécialisées, tourisme, malades, immigrés etc…

Péché mortel

Le péché mortel est une désobéissance à la loi divine par laquelle on manque gravement à ses devoirs envers Dieu, envers le prochain et envers soi-même. Pour constituer un péché mortel, outre la gravité de la matière, il faut la pleine connaissance de cause et une réelle volonté de le commettre. Ce péché pour être pardonné nécessite une réconciliation sacramentelle par laquelle le baptisé est à nouveau et pleinement admis dans la communion de l'Eglise.

Péché originel

Le péché originel désigne spécifiquement l'acte par lequel l'homme a fait pour la première fois rupture avec Dieu. Il désigne par extension notre refus, sous de multiples formes, d'être conduit par Dieu. L'homme veut être son propre maître, sa propre fin et prendre la place de Dieu, il brise alors sa relation au Dieu Créateur.

Péché véniel

Tous les péchés n'ont pas la même gravité. Il y a des pensées, des paroles, des actions et des omissions que la conscience réprouve mais qui ne constituent pas, par leur nature, une rupture radicale avec Dieu. La tradition les appelle péchés "véniels" par opposition aux "péchés mortels".

Pèlerinage

Démarche personnelle ou collective que font les fidèles vers un lieu saint pour des motivations religieuses et dans un esprit de foi.

Pénitence

Faire pénitence, c'est implorer le pardon de Dieu. Le mot s'est peu à peu confondu avec les diverses pratiques de pénitence. Pour l'essentiel, la pénitence vise à la réparation de la faute commise. Elle est le signe de la "conversion" à laquelle le Christ nous a tous appelés : "Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle" (Mc 1, 15).

Pentateuque

Ce sont les cinq premiers livres de la Bible : Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome, appelés aussi la Loi par excellence, (Torah).

Pentecôte

Fête chrétienne célébrée le septième dimanche après Pâques pour commémorer le don du Saint-Esprit aux apôtres. Fête juive (fête du don de la Torah) célébrée sept semaines après le second jour de Pâques.

Poisson

Le poisson a été dès l'origine un signe symbolique des chrétiens. Au premier siècle de notre ère, les chrétiens persécutés par les autorités romaines l'utilisaient pour se reconnaître. A cette époque, le grec étant davantage parlé dans l'empire romain que le latin, ce fut le mot ICHTHYS (poisson) dont les cinq lettres correspondaient aux initiales de cinq noms donnés au Christ qui devint symbolique de la déclaration "Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur"

I Iessou Jésus

CH Christos Christ

TH Theou Dieu

Y hYios Fils

S Soter Sauveur

Presbytère

voir cure

Prêtre

Chrétien qui, par l'imposition des mains au moment de l'ordination par l'évêque, reçoit la mission de rendre présent le Christ parmi les hommes, en célébrant l'eucharistie, en pardonnant les péchés, en instruisant et guidant le peuple qui lui est confié.

Prêtre modérateur

Prêtre chargé au sein d'une structure diocésaine ou paroissiale de la coordination administrative ou pastorale. Son rôle est d’aider à l’exercice de la co-responsabilité et à l’unité avec l’Eglise diocésaine.

Prière

La prière est un dialogue avec Dieu. Elle suppose donc la foi en un rapport possible avec Dieu. Cette foi a toujours été présente au cœur de la prière du Peuple de Dieu. Elle s'exprime largement dans les Psaumes. La prière chrétienne est comme une succession de variations musicales dont le thème serait l'appel de Dieu et la réponse de l'homme dans un échange d'amour.

Prière universelle

Au cours de la messe, prière située habituellement après l'Evangile et la profession de foi. Rétablie par le Concile Vatican II, elle permet aux fidèles de porter des intentions de l'Eglise, de tous les hommes et les leurs en particulier. Les intentions sont librement choisies pour chaque célébration, en fonction de l'actualité.

Procession

Cortège religieux plus ou moins solennel qui s'effectue en allant d'un lieu sacré à un autre et destinée à rappeler les bienfaits de Dieu et lui en rendre grâces, ou pour implorer son secours. Elle s'effectue en chantant et en priant.

Procession des offrandes

Cortège de fidèles qui apportent les offrandes, le pain et le vin, qui après la consécration deviendront le Corps et le Sang du Christ ; le prêtre ou le diacre les reçoit pour les déposer sur l´autel. On peut aussi recevoir l´argent recueilli lors de la quête dans l´église et qui sera alors déposé à un endroit approprié, hors de la table eucharistique. Ce rite de l´apport des dons garde sa valeur et sa signification spirituelle.

Prophète (du grec, signifie littéralement "celui qui parle au nom de Dieu")

Il y a, dans l'histoire biblique des grands prophètes parmi lesquels : Isaïe, Jérémie, Osée. On utilise aujourd'hui ce terme pour qualifier quelques fortes personnalités du christianisme s'exprimant avec conviction et liberté. Tout baptisé est prophète lorsqu'il accepte de témoigner de sa foi autour de lui et de s'engager à bâtir un monde meilleur.

Protestant

Les Protestants sont des chrétiens ayant constitué, à la séparation occasionnée par Luther au XVlème siècle, une communauté ecclésiale autonome ayant ses propres structures et se différencient de l'Église catholique sur plusieurs points de doctrine (conception de l'Église et des sacrements, place de Marie). Les protestants sont engagés avec les autres églises chrétiennes dans un grand mouvement ocuménique tendant vers l'unité des chrétiens.

Protestantisme

Ensemble des Eglises et Communautés chrétiennes issues de la Réforme du XVIème siècle. Les principes du Protestantisme sont basés sur l’autorité exclusive des Ecritures, sur le salut par la grâce et la justification par la seule foi.

Quête

Offrande faite au cours des messes par les fidèles. La plupart des quêtes du dimanche restent à la propriété de la paroisse et servent à couvrir ses dépenses (chauffage, personnel, entretien, activités,…) Certains dimanches, la quête est réservée à un emploi spécial : partage avec d'autres Églises, œuvres caritatives… C'est avec le denier de l'Église, le casuel et les offrandes de messes, l'une des ressources d'un diocèse.

Rachat

C'est le salut donné au monde par Jésus offrant sa vie par amour, en rançon pour la multitude.

Rameaux

Fête chrétienne qui commémore l'accueil triomphal (avec des rameaux de palmier) fait par ses disciples à Jésus entrant à Jérusalem. Cette fête est célébrée huit jours avant Pâques, elle ouvre la Semaine Sainte.

Réconciliation

C'est l'acte gratuit par lequel Dieu pardonne au pécheur repentant et le réintroduit dans sa paix, grâce au Christ mort et ressuscité, en qui tous les péchés sont pardonnés. Depuis quelques années, on parle plus volontiers de "sacrement de la réconciliation" à propos de la confession. Le sacrement de la réconciliation par excellence est le baptême.

Rédempteur

Nom donné au Christ qui, par l'offrande d'amour de lui-même sur la croix libère l'homme du péché et lui donne la vie en Dieu.

Rédemption (du latin redimere : racheter)

L'un des mystères essentiels du christianisme. Le sacrifice de Jésus sur la croix par amour a permis au monde d'être sauvé, c'est-à-dire de ne pas être définitivement vaincu par le mal.

Religion (du latin ligare, religare : lier, relier)

Ensemble de rites, de pratiques, de prières par lesquels un peuple, ou une société, a coutume d'exprimer son lien à Dieu, à la divinité, ou au sacré.

Reliques (du latin reliquiae : restes)

Ce qui reste d'une personne honorée comme un saint (éléments corporels, objets lui ayant appartenu.) Le culte rendu aux reliques, qui s'adresse aux saints est un culte de respect et non d'adoration, réservé à Dieu seul. Ce culte remonte aux martyrs des premiers siècles, sur les tombeaux desquels on venait prier et célébrer la messe.

Renouveau charismatique

C'est un courant spirituel de l'Église catholique qui met l'Esprit Saint au centre de son action. Cet Esprit vient changer radicalement la vie de ceux qui font l'expérience de sa présence, comme les apôtres le jour de la Pentecôte.

Repentance

Manifestation publique du repentir, envers un groupe de personnes ou envers Dieu. La repentance consiste à s’instruire sur la vérité plutôt qu’à ressentir simplement des regrets; elle ne s’arrête pas à un remord, mais s’accompagne de la conversion, (Actes 3 :19) d’un changement d’attitude, d’une nouvelle façon de voir.

Repentir

Changement profond qui s'opère dans l'homme lorsqu'il reconnaît son péché devant Dieu, exprime le regret de sa faute et en demande pardon. Le repentir implique le désir de réparer sa faute et d’opérer une véritable renaissance. Il s’accompagne du ferme propos de ne plus recommencer, avec l’aide de la grâce divine.

Résurrection

Retour à la vie après la mort. Action divine puisque Dieu seul est maître de la vie. La Résurrection est le centre de la foi et de l'espérance chrétiennes depuis que le Christ est lui-même revenu à la vie au terme de la Pâque (mort et résurrection). Il est le "premier né d'entre les morts".

Retable

À l'origine, le retable est un simple meuble de bois ou de pierre placé derrière l'autel, dont la fonction semble soit utilitaire (gradins destinés à recevoir des objets liturgiques). Les retables se développent à partir du Moyen age en ayant plutôt une dimension décorative liée à la fonction religieuse. Leur iconographie évoque la vie du Christ de la Vierge et des Saints, mais c'est au 17ème et 18ème siècle que le retable prend de l'importance, il devient une véritable oeuvre d'art.

Retraite spirituelle

Une retraite est un temps privilégié, d'une durée de quelques jours à plusieurs semaines au cours de laquelle on se met en retrait de ses activités ordinaires pour se consacrer exclusivement à la réflexion, la méditation et la prière. La retraite se présente donc comme un temps à la fois de rupture et d’approfondissement. Elle peut se vivre de différentes manières ; exemple : le site Notre Dame du Web propose des exercices spirituels adaptés, à vivre seul, en famille, en paroisse ou en groupe pour faire une retraite.

Révélation

C'est la communication que Dieu fait de lui-même à l'humanité. Il se manifeste dans l'Ecriture Sainte, dans les structures de l'histoire et propose à tous les hommes une voie de liberté, d'amour et la vie éternelle. Pour les chrétiens, l'histoire de la révélation s'accomplit pleinement en Jésus-Christ.

Rite

Ensemble des gestes à caractère symbolique utilisés dans la vie quotidienne et la vie spirituelle. Signes symboliques d'une tradition religieuse particulière souvent utilisés lors de célébrations liturgiques et pouvant se différencier selon les cultures et les régions (rite latin ; rites orientaux : byzantin, copte, syrien etc).

Rituel

Un rituel est un recueil dans lequel est consigné la démarche liturgique à suivre pour la célébration des sacrements ou d'autres manifestations de la vie ecclésiale.

Rogations (du latin rogare : demander)

Prières d'intercession s'exprimant au cours de processions à travers la campagne, généralement lors des trois jours qui précèdent l'Ascension . On y demande à Dieu de bénir et faire fructifier les travaux des champs. Aujourd'hui, les Rogations n'ont pas la même importance qu'autrefois du fait du développement de la vie urbaine.

Rosaire

C'est à la fois une prière et une méditation. sur les grands moments de la vie de Jésus et de Marie. On médite les mystères joyeux, les mystères lumineux les mystères douloureux et les mystères glorieux. C'est tout le mystère chrétien qui est livré à notre contemplation et à notre prière.

Sacerdoce

Indique la fonction de médiation entre Dieu et l'humanité. Toute l'Eglise est un peuple de prêtres, elle a "charge d'âmes" de toute l'humanité car tout chrétien, depuis son baptême, est médiateur entre Dieu et ses frères. Cette participation s'appelle "sacerdoce commun des fidèles". Sur cette base et à son service, le ministère sacerdotal des évêques et des prêtres, conféré par le sacrement de l'ordre, participe de manière spécifique à la mission du Christ.

Sacré coeur

C’est le cœur de Jésus symbole de l’amour divin, amour ardent qui embrasse tout. La dévotion au Sacré Cœur nous invite à fixer notre attention sur ce cœur aimant, compatissant et miséricordieux qui révèle le cœur de Dieu. Dans l'iconographie, il est souvent représenté en coeur qui saigne, autre symbole qui rapelle que l'amour de Jésus Christ pour nous est allé jusqu'au martyre.

Sacrement

Acte symbolique (geste, parole) destiné à la sanctification des personnes c'est à dire à rapprocher les hommes de Dieu. Dans le sacrement, c'est Dieu qui agit par l'intermédiaire de son ministre (prêtre ou diacre). II existe sept sacrements :
— le baptême,
— la confirmation,
— l'eucharistie,
— la pénitence (réconciliation),
— l'onction des malades,
— l'ordre (par lequel on devient diacre, prêtre ou évêque)
— le mariage.

Le baptême, la confirmation et l'eucharistie constituent "l'initiation chrétienne". Le sacrement du baptême, en cas d'urgence (danger de mort) peut être donné par tout baptisé.

Sacrement de l'ordre

C'est le sacrement grâce auquel la mission confiée par le Christ à ses Apôtres continue à être exercée dans l'Église jusqu'à la fin des temps. Il est le sacrement du ministère apostolique. Ceux qui reçoivent le Sacrement de l'Ordre sont consacrés pour être, au nom du Christ, par la parole et la grâce de Dieu, les pasteurs de l'Église. Depuis les origines de l'Église, le ministère ordonné a été conféré et exercé à trois degrés: celui des évêques, celui des prêtres et celui des diacres.

Sacrifice

(du latin sacrum facere ; faire quelque chose de sacré). Renoncement volontaire à quelque chose. Dans la vie chrétienne, le sacrifice est un don à Dieu, une offrande spirituelle au travers de laquelle la personne s’offre elle-même à Dieu, avec pour modèle ultime le sacrifice du Christ rappelé dans chaque Eucharistie.

Saint

Pour les chrétiens, tous les hommes, grâce à Jésus Christ, sont appelés à "refléter la gloire de Dieu", à "être transfigurés " en cette même image. Personne ne peut donc être un modèle de vertu de par sa propre force (en termes théologiques, on dirait que personne n'est sans péché). Par contre certains hommes et femmes ont vécu plus intensément les exigences de l'amour évangélique, ils se sont approchés, plus que d'autres, du Royaume de Dieu. Ce sont eux que l'on appelle les saints, au sens habituel du terme. Ils peuvent être des modèles utiles, étant entendu que le modèle ultime est Jésus Christ.

Saint chrême

Huile parfumée consacrée, employée pour les onctions dans certains sacrements (la confirmation, l'ordre). Dans certaines cérémonies des églises catholiques et orthodoxes. Elle signifie la plénitude des dons que l'Esprit Saint procure.

Sainteté

Ce qui caractérise la nature de Dieu, par extension le fait d'être un saint, de vivre comme un saint. Titre de respect qu'on emploie en parlant du pape ou de hauts responsables religieux.

Saint-Sacrement

Désigne le pain et le vin consacrés dans l'eucharistie. Dans la plupart des églises catholiques, on conserve le Saint-Sacrement dans une petite armoire appelée "tabernacle" pour les mourants et les malades d'abord.

Saint Siège (ou Siège apostolique)

Ce terme fait référence au pape, en tant que successeur de l'apôtre Pierre et chef de l'Église Universelle. Il désigne aussi l'ensemble des organes du gouvernement pontifical qui l'assistent dans sa mission (Secrétairerie d'Etat, Congrégation). À ne pas confondre avec le Vatican qui est l'État au sens profane.

Salut

Libération définitive du mal et du péché et communion complète avec Dieu. Dans l'Ancien Testament, le salut est espérance d'un sauveur annoncé. L'acte de salut par excellence est, pour la théologie et la vie spirituelle, la résurrection du Christ. Il se réalise sur la croix par le don total que Jésus fait de sa personne par amour pour toute l'humanité. Ce salut n'est pas uniquement à venir, mais il est déjà accessible aujourd'hui, par la grâce de Dieu.

Sanctuaire (du latin sancturarium : dérivé de saunctus, Saint)

Il désigne d'abord de manière générale, des lieux de culte : temples, églises, espaces consacrés à des célébrations de lieux de pèlerinage. De manière plus restrictive, c'est la partie considérée comme la plus sainte d'un édifice religieux. Dans les églises catholiques de rite latin, le sanctuaire est la partie du choeur située autour de l'autel ; c'est là que se déroulent les célébrations liturgiques.

Satan

Dans l'Ancien Testament, le mot « satan » désigne une personne qui se pose en adversaire de quelqu'un d'autre. C'est seulement dans les trois chapitres du livre de Job et au chapitre 3 du livre de Zacharie que le satan apparaît comme un être surnaturel. Satan y est une "figure de style" qui personnifie l'opposition à Dieu, l'obstacle au bien, et non un être surnaturel. Toute l'histoire du salut chrétien consiste à libérer les êtres humains de cette emprise du mal. Tel est le but de la mission de Jésus. Les Évangiles présentent sa vie publique comme un combat contre Satan, contre les forces du mal. Comme le Christ, les chrétiens sont confrontés à l'Adversaire qui tentera toujours d'arracher de son cœur la semence de la Parole. De même que le Tentateur avait offert à Jésus de renier sa condition de Fils de Dieu, ainsi en est-il pour les chrétiens. Ceux-ci doivent échapper, par la force de la foi et de l'Esprit, à tout ce qui peut les duper et les détourner de leur vocation d'enfants de Dieu. Plongés dans la mort et la résurrection de Jésus, les chrétiens doivent actualiser dans leur vie la victoire du Christ sur le mal, en utilisant la seule arme efficace, celle de l'amour de Dieu et du prochain. d'après un article d'Yves Guillemette, prêtre

Schisme (du grec : skhismos, action de fendre, de déchirer)

Rupture d'un groupe en désaccord avec l'autorité spirituelle d'une Eglise. Un schisme ne correspond pas nécessairement à une hérésie, c'est-à-dire à une déviation sur un point de doctrine, mais c'est souvent, une controverse doctrinale qui se trouve à son origine.

Secteur pastoral / paroissial

Entité géographique et sociologique à définition variable selon les critères de la pastorale diocésaine. C'est un groupe de communes, de lieux ou de services dont un prêtre ou un(e) religieux a la charge.

Sécularisation

Passage du sacré au profane. Processus de laïcisation.

Séculier

Se dit d'un prêtre rattaché à un diocèse mais n'appartenant à aucun Ordre ou Institut religieux. Le clergé séculier regroupe donc les prêtres en paroisse, les diacres et les évêques contrairement au clergé régulier qui obéit à une règle monastique (moines).

Semaine sainte

Achève le temps du carême, commence avec le dimanche des Rameaux (célébration de l'entrée solennelle du Christ à Jérusalem) et inclut le jeudi saint (célébration de la cène et de l'institution de l'Eucharistie), le vendredi saint (célébration de la Passion du Christ et de sa mort sur la croix) et s'achève avec la vigile pascale pendant la nuit du samedi saint au dimanche de Pâques.

Seminaire

En perspective institutionnelle catholique, c'est un établissement dans lequel les jeunes qui se préparent à devenir prêtre reçoivent une formation en conséquence.

Sermon (du latin sermo ; conversation)

Discours religieux adressé aux fidèles. Il comporte un enseignement de nature morale ou doctrinale. Synonyme: homélie

Servant d'autel

Appelé aussi "enfant de chœur". Assistant(e) du prêtre pendant la célébration de la messe et des sacrements.

Shalom

Signifie Paix. Ce mot hébreu est connu pour son utilisation comme salutation, au lieu de "bonjour" et "au revoir".

Signe de la Croix

Le signe de croix est un des gestes les plus fondamentaux de la prière chrétienne. Toujours fait au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, il rappelle, en même temps que la mort du Christ sur la croix, la résurrection du Christ, la profession de foi trinitaire.

Signes

C'est un rapport conventionnel établi entre deux réalités différentes, l'une souvent matérielle et visible, l'autre spirituelle et invisible. Synonyme: symbole. Beaucoup d'objets liturgiques sont des signes (le crucifix, les cierges, l'eau bénite…). Des gestes liturgiques sont également des signes : (s'agenouiller, se prosterner…).

Songe

Moyen par lequel Dieu manifeste parfois sa volonté ou révèle l’avenir. Bien que non matériel, un songe est traditionnellement considéré comme un signe, un message divin. Exemple: Joseph eut un songe qu’il fit connaître à ses frères (Gen 37, 5). Au moment de la naissance de Jésus, Dieu guide Joseph en songes (Matt 2, 13 & 19.).

Spiritualité (du latin spiritus : esprit)

C'est ce qui appartient à la vie de l'Esprit. La spiritualité chrétienne est accueil et vie selon l'Esprit du Christ. Elle est caractérisée par une écoute de la Parole de Dieu, un mode de relation avec Dieu, une vie selon le Royaume c'est à dire d'amour pour les autres. Elle est fondée sur la conviction que l'Esprit de Dieu lui-même habite au coeur de chaque homme.

Spiritualités

Chaque époque voit surgir des hommes et des femmes, saisis par l'Esprit du Christ à travers les événements de son temps, ainsi naissent de nouvelles façons de vivre l'Evangile, d'aimer, d'être présent aux plus défavorisés. Aujourd'hui, on parle toujours de spiritualité ignatienne, franciscaine, dominicaine ...Chaque religion connaît ses spirituels. On parle des spiritualités non chrétiennes par exemple musulmane ou védique.

Symbole

Ce qui donne sens en reliant deux réalités : une visible, l'autre invisible. A partir d'événements ou de rites particuliers la démarche symbolique ouvre l'existence à une dimension spirituelle profonde. Les grands symboles de la foi chrétienne : eau du baptême, pain et vin de l'Eucharistie, traduisent le lien entre les croyants et le Christ Sauveur.

Synode d'Évêques

Réunion d'évêques. Institution émanant du concile Vatican II qui réunit des évêques délégués du monde entier. Ce rassemblement se termine par l'adoption d'un rapport dont le pape peut reprendre les conclusions pour les publier dans une "exhortation apostolique post-synodale".

Synode diocésain

Réunion de délégués des prêtres et des laïcs décidés par l'évêque du diocèse. Après une consultation sur le thème proposé, l'assemblée synodale est élue pour élaborer des propositions promulguées par l'évêque et qui engagent l'Eglise locale.

Tabernacle

Dans l'Église catholique c'est la petite armoire destinée, à conserver les hosties consacrées. Une petite lumière signale la présence de la réserve eucharistique. Dans la Bible, c'est la tente constituant le sanctuaire portatif qui, durant le séjour des Hébreux au désert, abritait à chaque étape l'Arche de l'Alliance : cette dernière servait à transporter les Tables de la loi.

Te Deum

Hymne de la liturgie catholique exprimant la louange et l'action de grâce, elle commence par les mots "Te Deum laudamus" c'est-à-dire "A toi Dieu, notre louange." Composée vers la fin du IV° siècle elle inspira de nombreux musiciens et fut chantée en un grand nombre d'heureux évènements civils et religieux.

Tempérance

(du latin temperare; garder la mesure, l’équilibre).C’est une des quatre vertus morales, dites vertus cardinales, qui nous permet de discipliner nos désirs et nos passions. Elle est l’inverse de l’excès.

Temps liturgique (ou cycle liturgique)

On appelle Temps liturgique la période allant du premier dimanche de l'Avent (fin novembre) à celui du Christ Roi de l'année civile suivante (mi-novembre). Ce cycle nous fait vivre les grands temps de la révélation de Dieu par le Christ. Il s'organise autour de grands pôles que sont : Noël, Pâques, Pentecôte, Ascension, Toussaint.

Ténèbres

Obscurité profonde. Dans le langage biblique et dans la tradition chrétienne, les ténèbres symbolisent et désignent le monde sans Dieu, le mal. Alors que le Christ est «lumière du monde», Satan est le «prince des ténèbres». Jésus Christ, par amour pour les hommes et par sa résurrection, a vaincu le mal et le monde des Ténèbres.

Tentation

La tentation est un attrait vers ce qui est défendu par la loi morale ou religieuse. Elle est souvent une épreuve qui oblige chacun à assumer ses responsabilités. Elle n'est pas mauvaise en soi et nous ne devons pas nous sentir coupable d'être tenté. Il est donc important de ne pas confondre la tentation avec le péché. Cependant, entre la tentation et le péché, il y a ce que François de Sales appelait "la délectation": pensées soutenues du péché, et auxquelles on prend plaisir; par exemple, on est tenté de frapper une personne, et on prend plaisir à s'imaginer en train de lui casser la figure; c'est, même s'il n'y a pas péché matériellement réalisé, le début de celui-ci.

Terre promise

Dans la Bible, il s'agit, au départ, du pays de Canaan où s'est fixé le peuple d'Israël. L'Alliance de Dieu avec Abraham est promesse de vie, promesse d'une descendance et promesse d'une terre où cette descendance pourra vivre. Symboliquement, la Terre promise est cet avenir accessible à l'homme où Dieu propose et donne sans réserve son amour et sa paix.

Testament (en hébreu berith et testamentum en latin c'est-à-dire alliance)

Ancien Testament: C'est l'ensemble des livres exprimant l'alliance entre Dieu et le peuple juif. Nouveau Testament: C'est l'ensemble constitué par les quatre évangiles, les Actes des Apôtres, les Epîtres de Paul et d'autres apôtres, ainsi que l'Apocalypse de Jean. Les disciples de Jésus y voient le signe et la manifestation de l'Alliance Nouvelle et définitive qu'en lui, Dieu a contracté avec l'humanité.

Théologie

Discipline ou science spirituelle qui traite essentiellement de Dieu.

La théologie fait appel aux différentes sciences parmi lesquelles l'histoire tient une place particulière, en restituant les documents de la foi à leur contexte, et en s'employant à les faire revivre. Mais la théologie bénéficie des apports de la philosophie, de la psychologie, de l'ethnologie et, en général, de toutes les sciences qui permettent de mieux connaître l'homme, auquel Dieu se révèle.

Théologien

Spécialiste de théologie.

Théophanie

(Du grec théos, Dieu et phainô, rendre visible). Manifestation de Dieu aux hommes. Dieu se fait reconnaître dans des signes extérieurs, des manifestations sensibles, des phénomènes cosmiques qui ont un caractère symbolique. Dans l' Ancien Testament, "le buisson ardent" (Ex : 3 ; 2-5,), dans le Nouveau Testament, la Transfiguration de Jésus en présence des trois apôtres (Mt 17, 1-9), les différents signes liés à la Résurrection...

Thuriféraire

(du latin thus, « encens », et ferre « porter »). Clerc chargé de porter l’encensoir et le récipient contenant l’encens qui seront utilisés au cours de certaines liturgies.

Tiare

Coiffure circulaire, composée de trois couronnes, que portait le pape dans certaines circonstances solennelles. Elle avait au cours des siècles revêtu le caractère d'un signe de l'autorité suprême du pape. Le pape Paul VI a supprimé le port de la tiare.

Toussaint

La Toussaint est une fête catholique, célébrée le 1er novembre, au cours de laquelle sont honorés l'ensemble des saints reconnus par l'Église catholique romaine. La Toussaint précède d'un jour la fête des morts, dont la solennité a été fixée au 2 novembre. Cependant, une longue tradition populaire confond les deux fêtes.

Tradition (du latin trader ; transmettre)

Une tradition est l' ensemble de coutumes, d' habitudes, de pratiques …qui sont mémorisées et se transmettent d' une génération à l' autre. Dans l' Eglise, la Tradition est plus qu'une transmission intellectuelle. Elle s'appuie sur la parole de Dieu confiée par le Christ et par l' Esprit Saint aux apôtres qui la transmettent à leurs successeurs pour qu' ils la gardent vivante et la répandent avec fidélité. Ses richesses passent dans la pratique et la vie de l' Eglise qui croit et qui prie. Ecritures et Tradition constituent la source de l' Eglise et le garant de son unité.

Transfiguration

Changement miraculeux dans l'apparence du Christ. Les évangiles rapportentl'épisode (ex: Marc ch9; v2-9). Au cours de la transfiguration, l'éclat de la divinité de Jésus Christ transparaît à travers son humanité, préfigurant son triomphe après sa passion et sa mort. Les disciples ne comprendront le sens de cet évènement qu'après la résurrection de Jésus. Ils seront confirmés dans la certitude que Jésus Christ, Fils de Dieu est venu accomplir les promesses de Dieu énoncées dans l'Ancien Testament.

Transsubstantiation

C'est littéralement la transformation d'une substance en une autre. Dans la théologie catholique, c'est la doctrine selon laquelle au cours de l'eucharistie, au moment de la consécration, les espèces du pain et du vin deviennent le Corps et le Sang du Christ tout en conservant les caractéristiques physiques du pain et du vin. Aujourd'hui, les catholiques préfèrent utiliser l'expression "présence réelle". Cette doctrine prend le nom de transsubstantiation au concile de Trente (1551) où elle est officiellement proclamée par l'Église catholique, prenant ainsi position à l'encontre de la consubstantiation envisagée par les protestants.

Tribunal de Dieu

Appelé aussi Justice de Dieu, indissociable de sa miséricorde. Elle se traduit par notre "justification" et non par notre condamnation.

Triduum pascal

Ce terme recouvre la période de trois jours qui commémorent la Passion du Christ : sa mort et sa Résurrection. Ce terme a été adopté en 1969, lors de la réforme liturgique. Il va du jeudi Saint à l'office de la Vigile Pascale.

Trinité

C'est la réalité mystérieuse d'un seul Dieu dans l'unité d'amour de trois personnes distinctes, égales et indivisibles, le Père, le Fils, l'Esprit. C'est par l'enseignement et la vie de Jésus que les chrétiens ont pu comprendre la profondeur de cette révélation. Noter que dans cette définition le terme de "personne" n'est pas à prendre au sens habituel concret auquel nous sommes habitués. Le sens du mot "personne" est ici plus philosophique et comporte une idée de relation.

Triptyque

Tableau sur trois panneaux dont les deux extérieurs se replient sur celui du milieu. Des tableaux religieux traditionnels et des icones ont été peints sous forme de triptyque.

Tympan

Espace habituellement sculpté au-dessus d'un portail d'église.

Universalité de l'Eglise

Caractère universel de l’Eglise catholique qui comprend tous les chrétiens du monde entier. Sa doctrine est la même dans le monde. L’Eglise a pour mission d’enseigner « toutes les nations ». (Matthieu 28,19).

Urbi et orbi (formule latine signifie : "à la ville et au monde ")

Elle s'applique aux actes du Pape qui sont destinés à tout l'univers chrétien ; se dit aussi de la bénédiction que le Pape donne du haut du balcon de la basilique Saint Pierre, pour signifier les deux dimensions de sa démarche en tant qu'évêque de Rome et Pasteur Universel.

Vatican

Ce terme caractérise le territoire et la structure institutionnelle de l'Église catholique. Le Pape est le chef de l'état du Vatican. À ne pas confondre avec le Saint Siège, même si les mots sont souvent interchangeables.

Vatican II

Le 11 octobre 1962 Jean XXIII ouvrait à Rome le concile ocuménique "Vatican II". Dans son discours d'ouverture, le Pape donna le ton et l'esprit des travaux: "Notre devoir n'est pas seulement de garder ce précieux trésor comme si nous n'avions souci que du passé, mais nous devons nous consacrer, résolument et sans crainte, à l'ouvre que réclame notre époque, poursuivant ainsi le chemin que l'Église parcourt depuis vingt siècles". De 1962 à 1965, ce concile rassemblant tous les évêques du monde fut un événement considérable par le nombre et l'importance de ces propositions. Pour en savoir plus, on peut consulter, entre autres:
— l'article Vatican II dans Wikipédia
— le dossier Vatican II dans "Spiritualité Chrétienne

Veilleuse

Lampe allumée qui brûle en permanence devant le tabernacle où est conservé le Pain eucharistique. L'usage en remonte à partir à la fin du 12ème siècle.

Vendredi saint

Célébration de la passion du Christ et de sa mort sur la croix. La lecture principale est le récit de la Passion selon saint Jean. Il est demandé aux fidèles le jeûne et l'abstinence pour s'unir aux souffrances du Christ. Les chrétiens sont aussi invités à participer au Chemin de Croix.

Verbe

(du latin verbum ; parole.) Le Verbe est la deuxième personne de la Sainte Trinité. Les chrétiens reconnaissent Jésus comme le Verbe venu parmi nous. Il est la Parole de Dieu faite chair. Ce nom est utilisé notamment dans les premiers versets de l’Evangile selon saint Jean « Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu.» (Jean I, 1)

Verset

(du latin versus, vers) Le verset est une courte phrase. Dans la Bible, chaque chapitre est divisé en versets numérotés, ce qui en facilite le repérage et la mémorisation.

Vertu

(du latin virtus ; force, courage). Ferme disposition à faire le bien ou à éviter ce qui est mal. C’est à la fois une grande qualité morale et une force surnaturelle divine. L’Eglise distingue trois vertus théologales, ayant Dieu pour objet : la foi, l’espérance et la charité et quatre vertus cardinales fondamentales.

Vertus cardinales (du latin cardines : gonds) Nom donné aux quatre vertus morales : prudence, justice, force, tempérance, qui sont comme des " pivots " sur lesquelles repose la vie morale.

Viatique (du latin via : chemin)

C'est la communion, proposée aux mourants au seuil de leur passage de ce monde à l'autre. Par contre, aux malades dont la santé commence à être dangereusement compromise et qui demandent un réconfort, l'Église propose "le sacrement des malades" longtemps appelé "extrême onction" parce qu'il comprend un rite "d'onction" avec l'huile sainte.

Vicaire (du latin vicarius : suppléant, assistant)

Au sens habituel le mot est utilisé pour désigner, dans une paroisse, le collaborateur du curé

Vicaire épiscopal ,Vicaire général

Collaborateur immédiat de l'Évêque

Vie consacrée

Modèle de vie choisie par les prêtres, les religieux et les religieuses.

Bien qu'en fait et en droit tout chrétien soit "consacré" au Christ par son baptême, cette expression appliquée à la vie religieuse souligne le caractère public d'un engagement plus radical. En effet, on distingue les préceptes qui s'imposent à tous chrétiens, et les conseils évangéliques qui invitent à s'identifier davantage au Christ. Le propre de la vie consacrée est de prendre pour base de vie les conseils évangéliques, ce que s'engagent à faire les prêtres, les religieux et les religieuses.

Vie éternelle

Perspective d’éternité promise par Dieu à tous les êtres humains. Jésus dit : « Celui qui écoute ma parole, et qui croit à Celui qui m'a envoyé, celui-là a (au présent) la vie éternelle ». Elle est l’état de joie parfaite que partagent ceux qui, après la mort, vivent en présence de Dieu. Nous pouvons déjà faire l’expérience de la vie éternelle déjà ici bas, par la présence de la grâce du Christ en nous.

Vie spirituelle

Désigne ce qui dans l'être humain relève de l'esprit de intelligence, et du coeur. La vie spirituelle est le lieu de la prière, de la rencontre avec Dieu dans une relation d'amour toujours croissant.

Vigile pascale et dimanche de Pâques

La vigile pascale est la célébration qui se déroule pendant la nuit précédant juste le dimanche de Pâques. Dans la nuit du samedi au dimanche de Pâques, les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ. C'est l'occasion pour eux de renouveler leur profession de foi baptismale. C'est la raison pour laquelle les adultes qui demandent le baptême (les catéchumènes) sont souvent baptisés pendant la vigile pascale.

Vin

— Le vin est, dans la Bible, le symbole du festin, de la fête, de la joie; il est souvent présent comme signe du bonheur attendu dans la description des temps messianiques faite par les prophètes.

— A la Cène, en même temps que le pain, le Christ prend le vin pour instituer l'eucharistie ; par ce vin, il signifie tout à la fois : le sang de son sacrifice qui va sceller la nouvelle alliance sur la croix et le vin nouveau du banquet éternel, qu'il est venu annoncer et inaugurer.

Vision

Apparition, songe, révélation d’origine surnaturelle. Avoir une vision c’est être mis, par l’action de Dieu en présence de personnes ou d’objets inaccessibles ou cachés. Dans l’Ancien Testament, la vision est apparentée au songe, voie de la révélation divine. La parole du Seigneur fut adressée à Abraham dans une vision (Gen. 15, 1).

Vision béatifique

Expression du vocabulaire spirituel désignant la rencontre personnelle avec Dieu. Cette rencontre, après la mort, est pour les chrétiens la nature du bonheur, puisque Dieu est Amour. Cette vision béatifique est l'objet même de l'espérance chrétienne.

Voussures

Partie cintrée qui encadre le portail d'une église. Les voussures sont souvent couvertes de sculptures.

Voûte en berceau

Voûte en arc de cercle.