Aller au contenu principal
Mercredi 30 septembre
Saint Jérôme
Père et Docteur de l'Église (✝ 420)

Présentation



Rôle et action

A quoi sert le service du catéchuménat ?

Le catéchuménat diocésain accompagne des adultes qui demandent les Sacrements de l'Initiation Chrétienne : le baptême, l'eucharistie ou/et la confirmation. Au delà de la célébration du sacrement, c'est une préparation à la vie chrétienne qui est proposée.

Ces adultes portent le nom de catéchumènes ( celui aux oreilles duquel résonne la parole) et de néophytes (jeune pousse ou jeune plan) après le baptême.

Comment agit-il ?

Suite à la demande d'une personne, une équipe locale se constitue pour l'accompagner. Ils se retrouvent environ chaque mois et prennent le temps de découvrir le message chrétien et d'entrer en résonance avec. Ceci par le dialogue, la découverte de Jésus-Christ, l'écoute de la Parole de Dieu, la prière, et des temps liturgiques. Le cheminement s'inscrit dans la durée (environ 2 ans).

Des journées diocésaines rassemblent les catéchumènes avec leur famille, leurs amis et tous les accompagnateurs (prêtres et laïcs).

Les étapes liturgiques

  • L'Entrée en Église : lors d'une célébration paroissiale, la personne exprime son désir de découvrir le Christ à la communauté qui l'accueille.
  • L'Appel décisif : Il a lieu le premier dimanche de carême avant le baptême, l'évêque lui-même appelle le catéchumène aux sacrements de l'initiation chrétienne.
  • Le Baptême et l'eucharistie : lors de la veillée Pascale si possible par l'évêque ou son représentant.
  • La Confirmation est reçue dans le temps pascal.

—  Site national

Contacts

Annie Viry
Responsable diocésaine
Tél : XX.XX.XX.XX.XX
Courriel

Alain Cuny
prêtre accompagnateur diocésain
Tél : XX.XX.XX.XX.XX
Courriel

Près de chez vous :

  • Zone Montagne : Odile Simonin
  • Uriménil et sa région : Mme Rachel Louis
  • Remiremont et sa région : Odile Grandmougin et Agnès Hummel
  • Épinal et sa région : Françoise Février et Abbé Alain Cuny
  • Saint-Dié et sa région : Marie Cuny, Agnès Noël, Pierrette Poinsot
  • Vittel/Monthureux-sur-Saône : Jacqueline et Emile Perry
  • Gérardmer et sa région : Annie Viry

Témoignages

Julie 25 ans :
"Quand j’ai appris qu’il était possible de me faire baptiser, je fus soulagée d’apprendre que Dieu ne m’avait pas oubliée, ni abandonnée. Ce Dieu d’amour qui m’envahit de bonheur quand je prie. Quand je suis triste et que j’ai l’esprit sombre, un Dieu calme est à l’écoute, comprend mon malaise, ma tristesse et mon désarroi. Il me soulage et m’entoure de sa chaleur de son amour. Quand je me sens perdue, je sais qu’un Dieu d’espoir saura me guider dans mes choix. C’est dans la prière que je me réfugie quand, autour de moi, il n’y a que souffrance, peur, mais également joie et paix."

Hélène, 30 ans :
"J’avais l’impression que de ne pas avoir été baptisée m’avait fait passer à côté de quelque chose d’important, mais je me trouvais trop vieille. Quand je suis allée inscrire mon fils au caté, les questions qui m’habitent inconsciemment sur le sens de la vie ont émergé en moi"

Franck, 28 ans :
"Après avoir côtoyé Jésus depuis près de cinq ans, je veux passer à l’étape suivante qui fera que Jésus vivra en moi et non plus à côté de moi. Je désire être inspiré par l’Évangile et vivre ma vie chrétienne au sein de la société"

Kombo, 50 ans :
"Appartenir à la communauté chrétienne m’aide à aller vers les autres. Je me suis engagé à aider au développement de mon village d’origine en Côte d’Ivoire"

Jérôme, 25 ans :
"Lors de la célébration de mon baptême, j’étais ce jour là sous d’autres cieux, comme on dit. Je me suis approché de la cuve baptismale et j’ai demandé à être plongé 3 fois. (Geste de la main). Et donc j’ai été plongé 3 fois. Ça m’a fait tout drôle parce que la première fois que j’ai été plongé, je suis ressorti mais je n’ai pas eu le temps de retenir mon souffle que tout de suite j’ai été replongé une deuxième fois, ensuite une troisième. Après j’ai été soulagé. C’était d’autres larmes que j’avais, c’était des larmes de bonheur"

Foire aux questions

A quel âge peut-on être baptisé ?
A tout âge. Ce sont les modalités de la préparation qui diffèrent. Pour les enfants et les adolescents, elle est assurée par la paroisse ou l'aumônerie. Pour les adultes, par le service du Catéchuménat.

Comment cela va-t-il se passer ?
Chaque catéchumène est confié à un accompagnateur ou à une équipe. Il existe un temps de préparation, mais il est adapté à chaque personne sur environ deux ans.

Me faudra-t-il un parrain et une marraine ?
Oui, mais vous aurez tout le temps d'y réfléchir et de trouver quelqu'un qui sera témoin de votre engagement et pourra vous soutenir dans votre vie chrétienne.

Quand pourrais-je communier ?
A partir de votre baptême. En effet le catéchuménat prépare d'emblée aux trois sacrements de l'initiation chrétienne : baptême, eucharistie, confirmation.

Je vis dans une situation difficile au regard des exigences de l'Église,va-t-on accepter ma demande de baptême ?
L'Église a en effet des exigences qui reflètent celles de l'Évangile, mais elle s'efforce aussi d'avoir l'attitude d'accueil et de miséricorde du Christ. Elle essaye de comprendre les situations de chacun, dans un dialogue franc.
En dernier ressort c'est l'évêque qui, dans son diocèse, décide de la possibilité d'un baptême.

Glossaire

Accompagnateurs
Appel décisif
Baptême
Catéchuménat
Catéchumène
Confirmation
Entrée en Église (en catéchuménat)
Etapes
Eucharistie
Initiation chrétienne
Mystagogie
Néophyte
Sacrement
Scrutins
Recommençants

Accompagnateurs :


L'accompagnateur est à l'écoute du Catéchumène, il reçoit et accueille ses questions tout en l'aidant à découvrir Jésus-Christ. Il est lui-même soutenu en équipe, il se forme et s'informe lors des journées diocésaines.

Appel décisif :


Célébration diocésaine durant laquelle, sur le témoignage de l'équipe d'accompagnement, l'Évêque appelle par leur nom tous les catéchumènes qui seront baptisés dans l'année. L'adhésion est professée, et se concrétise par la signature dans le registre diocésain destiné à cet effet.

Baptême :


Le Baptême avec l'Eucharistie sont les deux sacrements essentiels de la vie chrétienne. Le baptisé, adopté comme Fils de Dieu, sous le signe de l'eau et de l'Esprit (incorporation au Christ) entre dans la Communauté chrétienne (Église).

Il marque la conversion (nouvelle naissance). Être baptisé "en Jésus Christ" consiste à faire à son tour le passage " de la mort à la résurrection" dans sa vie.
Le baptisé devient disciple du Christ, recevant le baptême au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, il devient participant de la nature divine.

Catéchuménat


Catéchuménat [se prononce "katékuména"] Temps de préparation proposé aux Chercheurs de Dieu qui désirent entrer dans l'Église catholique par le baptême, la confirmation et l'eucharistie. L'entrée en catéchuménat, qui intervient alors que l'on a pu vérifier les intentions du "candidat" et son désir réel de découvrir et d'entrer dans la vie chrétienne (qui sera marquée par l'approfondissement de la connaissance et de l'amour de Dieu, par une conversion constante du coeur et de toute l'existence, par la prière et la célébration, par la découverte et l'approfondissement de la vie communautaire et du sens de l'Église), fait déjà du catéchumène un membre de l'Église ; il y a sa place, et poursuit sa préparation aux sacrements de l'initiation, guidé et entouré spécialement par des membres de la communauté chrétienne que l'on appelle "accompagnateurs".

Catéchumène :


Catéchumène On appelle spécifiquement "catéchumène" celui qui, déjà membre de l'Église après la cérémonie de l'Entrée en Église, a clairement manifesté son désir de découvrir Dieu, de convertir sa vie, de découvrir la communauté chrétienne, ses prières et sa liturgie jusqu'à ce qu'il soit reconnu prêt à recevoir les sacrements de l'initiation chrétienne : baptême, confirmation, eucharistie. Cette préparation se fait tout au long du temps du catéchuménat, elle est ponctuée par la célébration des différentes étapes. Sa durée est variable selon les personnes, le rythme de maturation de chacun.

Confirmation :


Sacrement habituellement administré par l'évêque, qui affermit dans la grâce du baptême, et qui est le signe spécifique de l'accueil du don de l'Esprit-Saint ou Esprit d'Amour, dans sa vie de Baptisé.

Entrée en Église (ou entrée en catéchuménat) :


Après un temps de cheminement et de conversion, cette célébration est la première démarche publique du catéchumène en Église : elle lui permet d'exprimer, devant toute la communauté rassemblée, son désir de poursuivre sa découverte du Christ.

il est marqué du signe de la croix
il reçoit le livre des Évangiles.

Etapes :
Dans le diocèse de Saint-Dié, différentes célébrations marquent les étapes, la progression du catéchumène vers le baptême :

l'entrée en Église
la profession de Foi
l'appel décisif

Eucharistie :
L'Eucharistie (Action de grâces) dit la louange au Seigneur. Comme repas pascal, il rappelle la Pâque juive de la libération d'Égypte et fait mémoire du repas institué par le Christ, qui libère de tout péché.

"Faire mémoire", c'est plus que rappeler. On se rappelle l'heure d'un train. Mais on fait mémoire d'un événement important qui continue de marquer la vie d'un groupe. Un pays fait mémoire de la fin d'une guerre parce qu'il espère continuer à vivre dans la paix. Un homme et une femme font mémoire de leur mariage parce qu'ils veulent continuer à vivre en s'aimant.

Pour les chrétiens, le mot est encore plus fort. L'événement qui a tout changé, c'est la vie, la mort et la Résurrection de Jésus. Cet événement continue d'agir. La veille de sa mort, en instituant l'Eucharistie, Jésus a dit : "Faîtes cela en mémoire de moi". L'Eucharistie est le mémorial de Jésus. Quand les chrétiens célèbrent l'Eucharistie, ils sont sûrs que Jésus le Christ ressuscité les rejoint, il est présent parmi eux, sous le signe du pain et du vin consacrés et il les unit en Lui et entre eux par l'Esprit de Dieu.
L'Eucharistie est signe de l'unité, et lien de charité entre tous les disciples du Christ.

Initiation chrétienne :
Est appellé ainsi le processus par lequel une personne devient chrétienne et membre de l'Église par la réception des trois sacrements dits "sacrements de l'initiation chrétienne" : le baptême, la confirmation et l'eucharistie. Cette initiation suppose différents seuils de préparation, de formation et de célébrations liturgiques et d'accompagnement (étapes). Les adultes qui se préparent aux sacrements de l'initiation s'appellent des catéchumènes. La personne qui reçoit ces sacrements est ainsi introduite plus pleinement dans le chemin vers Dieu : Père, Fils et Saint-Esprit.

Le terme d"initiation" peut prêter parfois à confusion, il évoque effectivement souvent dans l'esprit de nos contemporains des rites plus ou moins ésotériques. En fait "initier" veut dire en français à la fois "commencer" et "apprendre, acquérir un savoir, une compétence".

Il ne s'agit pas d'oublier l'un de ces sens fondamentaux. On n'a bien sûr jamais fini de découvrir Dieu : la vie chrétienne est faite pour cela. Il s'agit dans cette perspective de rappeler que l'initiation, plus qu'un résultat un jour acquis est un processus toujours en recommencement ; au plan de Dieu, on n'est jamais suffisamment "initié"! Par les sacrements de l'initiation. Le Catéchumène entre plus pleinement dans ce chemin de découverte de Dieu.

Mystagogie :
Le terme "mystagogie" vient d'un mot qui signifie "entrer dans le mystère".
Le temps de la mystagogie vise donc à situer les nouveaux baptisés dans un type d'existence conforme à ce qu'ils ont reçu et sont devenus par les sacrements de l'initiation chrétienne.

C'est le temps d'approfondissement et d'intériorisation du don de Dieu reçu lors des sacrements.

Néophyte :
Nom donné à une personne qui vient de recevoir le baptême. Ce terme qui vient du grec signifie littéralement "nouvelle plante". Le nouveau baptisé est ainsi comparé à une plante toute neuve qui a besoin d'attention et d'amour pour croître et se développer.

Sacrement :


Pour comprendre ce qu'est un sacrement, on se rappellera que Jésus n'a pas seulement enseigné. Il a agi. Il a guéri. Il a relevé, Il a pardonné. Il s'est engagé au service des hommes jusqu'à l'extrême. Il leur a donné sa présence et sa vie.

"Je suis venu pour que les hommes aient la vie et qu'ils l'aient en abondance" a dit Jésus (Jn 10,10).

Cette puissance de vie, c'est par des gestes très parlants que Jésus la manifestait sans cesse. Ainsi toute la vie des hommes - coeur, corps et esprit - se trouvait transformée par la rencontre de Jésus. Désormais, c'est par l'Église, sa communauté, que Jésus continue dans le monde le travail de guérison, de transformation et de réconciliation des hommes avec Dieu.

Les sacrements sont les gestes et des paroles que Jésus nous a laissés pour signifier sa présence et sa tendresse pour les hommes. Les sacrements sont des dons de Dieu. Ils expriment l'Alliance de Dieu avec son peuple. Ils communiquent l'Esprit pour nous redonner la vie de Dieu, son pardon et sa force. Les sacrements jalonnent la vie des chrétiens de la naissance jusqu'à la mort.

Il y a sept sacrements dans l'Église catholique qui sont tous associés à des lieux et des moments de la vie chrétienne où le chrétien reçoit plus spécifiquement l'Amour gratuit de Dieu (en parlant de "l'Amour gratuit de Dieu", nous disons que Dieu aime l'homme indépendamment de ses mérites, bien limités et incertains): quand on parle de la grâce c'est de cet Amour gratuit de Dieu que l'on parle.

Les sacrements sont, outre les trois sacrements de l'initiation chrétienne reçus au moment de l'entrée plénière dans la vie chrétienne :

le sacrement de réconciliation
le sacrement des malades
le sacrement de mariage
le sacrement de l'ordre.

Scrutins
Ces célébrations aident le catéchumène à se scruter, à discerner et à une vraie conversion.
Trois Scrutins peuvent être célébrés, ils ont le double but de faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont appelés :

ce qu'il y a de faible, de malade et de mauvais pour le guérir.
ce qu'il y a de bien, de bon et de saint pour l'affermir.

Les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s'y oppose.

Recommençants
Ce sont les adultes qui ont reçu un ou plusieurs sacrements de l'initiation et qui souhaitent reprendre une vie chrétienne.
Une équipe, comme pour les catéchumènes, les préparera aux sacrements non reçus et les aidera à entrer dans une communauté chrétienne.